background preloader

Les femmes dans les jeux vidéo

Les femmes dans les jeux vidéo
Introduction La représentation des femmes dans les jeux vidéo Les débuts du jeu vidéo : un monde d’hommes L'appât du gain : la priorité du public masculin Une image déformée de la femme Le harcèlement : conséquence direct du sexisme dans les JV Différents cas de harcèlement Julian Dibbel : viol dans le cyberespace Le coup de gueule de Mar_Lard contre le magazine Joystick Le forum "jeuxvideos.com" Anita Sarkeesian (sociologue, joueuse, féministe) Zoé Quinn (développeuse, cas de slutshaming) Miranda Pakozdi Le GamerGate La place des femmes dans l’univers des jeux vidéos Les tournois d’e-sport Absence d’équipe mixte et tournois interdits aux femmes Discrimination salariale Le phénomène des conventions (babes et compagnie) Les métiers du jeux vidéos : un no womens land Conclusion On apprend dans un récent sondage du CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée), parut le 18 novembre 2014, la proportion de femmes jouant aux jeux vidéos approche les 50%. Les débuts du jeu vidéo : un monde d’hommes Source :

https://culturenum.info.unicaen.fr/blogpost/p6jjx7y4qye/view

Related:  Femmes dans l'audiovisuelDroits des femmes, représentation dans les médias, etc.

Le cinéma américain est bien plus sexiste qu’on ne le croit Infirmières, secrétaires ou serveuses, les personnages féminins des films hollywoodiens véhiculent les clichés. Et c’est peu dire si en 20 ans les scénaristes américains se sont enfoncés dans un sexisme basique et stéréotypé. Le journaliste Walt Hickey a publié sur le site FiveThirtyEight son enquête sur les professions exercées par les femmes à l’écran depuis 1995. Dans une infographie, il liste par ordre décroissant les métiers joués par des femmes. Plus on descend dans les professions peu incarnées par des rôles féminins, plus on y retrouve des métiers à responsabilités, socialement valorisés ou à niveau de diplôme élevé. Les soldats, les avocats, les médecins, les ingénieurs ou encore les présidents ne s’accordent que très rarement au féminin.

L'histoire des droits de la femme Le sexisme Dans la loi, les filles et les garçons sont égaux… mais dans la vie de tous les jours, ce n’est pas encore tout à fait le cas. Le sexisme est une attitude qui tend à faire une différence entre l’homme et la femme. Et cela commence dès que l’on est tout-petit. « Dans les catalogues de jouets, les fabricants proposent toujours des produits bien identifiés. Les filles portent des déguisements de princesses et les garçons de pirates. On ne verra jamais une fille en costume de Zorro », constate l’Observatoire des inégalités. Comment apprendre le code informatique à l'école ? Le numérique est devenu, depuis déjà quelques années, un enjeu majeur de notre société. Même les plus jeunes y ont accès à travers divers supports : tablettes, télévisions, ordinateurs ou encore téléphones. Il a beau faire partie intégrante de nos vies, peu de personnes sont véritablement actrices en ce qui concerne le numérique. Se contentant d'être des utilisateurs passifs, les gens ne se demandent pas vraiment comment fonctionnent les nouveaux objets de leur quotidien, ni les débats qu'ils peuvent soulever. Afin de renverser cette tendance et de créer de véritables citoyens conscients du monde qui les entoure, Benoit Hamon a proposé une réforme qui vise à introduire l'apprentissage du code dès l'école primaire. Pour l'instant, cet enseignement est dispensé sur le temps périscolaire, notamment par des associations, mais cette décision soulève beaucoup de questions.

Quand les films d’animation occultent les violences masculines intrafamiliales (I) : La Petite Sirène, Aladdin, La Belle et la Bête Je voudrais ici attirer l’attention sur la réapparition, dans un certain nombre de films d’animation récents, d’un discours sur les relations père-fille que je trouve particulièrement dangereux politiquement parce qu’il contribue à mon avis à occulter les violences masculines intrafamiliales (psychologiques, physiques et sexuelles), en particulier celles des pères sur leurs filles (puisque c’est majoritairement de cette relation qu’il s’agit dans ces films). Dans son livre Un Silence de mortes [1], Patrizia Romito étudie les différentes manières par lesquelles les violences masculines sont communément occultées dans nos sociétés patriarcales. Elle dégage deux grands procédés d’occultation : Si l’on veut étudier les violences masculines telles qu’elles se manifestent dans notre histoire récente, on découvre qu’elles sont associées à deux stratégies majeures, apparemment contradictoires : la légitimation et le déni. La Petite Sirène (1989) : « Papa, je t’aime » Les doutes de papa Triton

"Rosie the Riveter", les figures d'une icône Saga Créé le jeudi 23 avril 2015 11:07 Écrit par Arnaud Bihel Mary Doyle Keefe, modèle d'une image de « Rosie the Riveter », devenue symbole de l'émancipation des femmes, est décédée à 92 ans. Elle aura été l'une des multiples incarnations de l'icône Rosie. Mary Doyle Keefe est décédée mardi 21 avril, à l'âge de 92 ans. En 1943, âgée de 19 ans, elle avait été le modèle d'une image iconique : celle de « Rosie the Riveter », œuvre du célèbre illustrateur Norman Rockwell. L'information à l'ère du buzz Introduction L’avènement d’internet dans les années 90 et sa diffusion massive auprès du grand public ont eu des conséquences dans l’ensemble des sphères qui composent la société, qu’elles soient économiques, sociales ou culturelles. Jérémy Rifkin parle de cela comme étant « l’âge de l’accès », durant lequel Internet s’est transformé en un élément constitutif primordial des civilisations occidentales, ayant un impact majeur sur leur fonctionnement.

Cannes : mettre en lumière les réalisatrices Les pressions et actions menées au cours des dernières années ne furent pas vaines. Le 13 mai 2015, pour la première fois depuis 68 ans, le prestigieux Festival de Cannes ouvrira sa quinzaine avec "La tête haute", un film réalisé par une femme, Emmanuelle Bercot, avec pour tête d'affiche l'actrice française Catherine Deneuve. Dans le jury de la compétition officielle, quatre femmes seront présentes cette année.

Sexualité féminine et séries TV : une révolution ? - Séries Mania Sexualité féminine et série TV : une révolution ? Conférence d’Iris Brey, journaliste et universitaire, le lundi 20 avril 2015 au Forum des images, dans le cadre du festival Séries Mania et de sa thématique « Série, genre féminin ». Si, dans les années 1990, Sex and the City faisait office d’ovni, les séries d’aujourd’hui abordent plus librement la question de la représentation de la sexualité féminine sur le petit écran. L'usage des médias sociaux dans les événements politiques Introduction Depuis quelques années la nature de l’exercice politique a évoluée. Télévision, affichage, radio, presse… ces médias sont sans cesse sollicités par les politiciens. Mais aujourd’hui, Internet et ses médias sociaux sont de plus en plus prisés dans l’univers politique.

représentations sexuées dans l'audiovisuel Femmes Résistantes - Colloque organisé à l'occasion de la première journée nationale de la Résistance - Sénat Présidence : Mme Rose-Marie ANTOINE, directrice générale de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC) Mme Christine BARD, professeure d’histoire contemporaine à l’Université d’Angers : « Des oubliées de l’histoire ? » Des résistantes en politique : Lycée de jeunes filles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique en France[modifier | modifier le code] Avant 1880, seuls existent les lycées de garçons permettant à ceux-ci de préparer le baccalauréat[modifier | modifier le code] Sous l’Ancien régime, diverses institutions permettent l’éducation de jeunes filles nobles de bonnes condition mais pauvres, comme la Maison royale de Saint-Louis, à Saint-Cyr ou des enfants des serviteurs, dans les locaux de l’actuel lycée Hoche de Versailles. Sous le Premier empire, la Maison d'éducation de la Légion d'honneur assure une vocation similaire. Les lycées de garçons, institués par la loi du 1er mai 1802, sont alors les seuls établissements d'enseignement habilités à préparer leurs élèves au baccalauréat.

Prenons la Une

Related: