background preloader

Economie collaborative : Leroy Merlin va...

Economie collaborative : Leroy Merlin va...
Les fab lab, ces petits ateliers partagés tournés vers la fabrication d’objets, sont attirants. Mais Leroy Merlin veut faire les choses en plus grand. L’enseigne de bricolage du groupe Adeo vient de nouer un partenariat avec l’Américain TechShop qui va déboucher à l’automne 2015 sur la création d’un espace collaboratif de fabrication de 1500 à 2000 m2 en région parisienne. Soit une surface 10 fois plus grande que les habituels fab lab. Une centaine de machines sera mise à disposition des clients, avec d’inévitables imprimantes 3D, mais également (et surtout) des fraiseuses, des machines à bois et à broderie, des ponceuses, une cabine à peinture et autres outils. Leroy Merlin dispose déjà d’un fab lab dans le magasin d’Angers (49) et a organisé des démonstrations dans tous ses magasins français. 50% des revenus issus des abonnements, et 50% issus des cours Séduisant sur le papier, le concept de partage des savoirs et de création se cherche encore. Related:  FabLabsigi2comEre du Partage et de la desintermédiation

L'entreprise est-elle l'avenir des « fab labs » ? - Les Echos Bouygues Telecom dévoile ses nouveaux tarifs L’opérateur propose quatorze forfaits, allant de 3,99 euros à 89,99 euros. B&You devient... Fraude fiscale : Brochand affirme n'avoir commis "aucune... La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a saisi le parquet concernant... Optimisation fiscale : l'Assemblée crée une amende pour les... L'Assemblée nationale a renforcé jeudi l'arsenalpour lutter contre l'optimisation fiscale... Immigration : François Fillon fait des propositions chocs L’ancien Premier ministre, candidat à la primaire UMP pour la présidentielle, est favorable...

Great Place to Work | Davidson consulting DavidsonGreat Place to Work DAVIDSON élue LA BEST WORKPLACE 2016 en France et en Europe, pour la TROISIEME FOIS CONSECUTIVE !C’est avec beaucoup d’EMOTION que nous vous annonçons que DAVIDSON A DE NOUVEAU ETE ELUE 1ère ENTREPRISE OU IL FAIT BON VIVRE en France et en Europe (dans la catégorie des plus de 500 salariés).Un immense merci à vous TOUS, sans qui Davidson n’aurait pu obtenir cette superbe distinction ! Davidson est LA BEST WORK PLACE 2014!au classement national du palmarès GPTW (catégorie des +500 salariés) et au classement GPTW Europe (catégorie des +500 salariés).

L’entreprise libérée : une bonne ou mauvaise nouvelle ? Les pratiques de management favorisant l'innovation via la diffusion d'une culture de l'autonomie et de la prise d'initiatives se multiplient. La libération d'entreprise constitue l'une d'elles. Depuis la parution d’un ouvrage choc d’Isaac Getz « Freedom & cie » et un documentaire « L’entreprise libérée » diffusé sur le Web, on observe un petit raz-de-marée auprès de certains dirigeants et entrepreneurs remettant ainsi au gout du jour les idées plus anciennes de quelques grands noms du management tels que McGregor et Herzberg sur la motivation au travail. Au diable le contrôle donc, libérons nos salariés pour plus d’innovation, de bien-être et de performance ! Tous les secteurs sont concernés. Si le concept d’entreprise libérée est loin d’être récent (voire notamment l'ouvrage de T. Transformation radicale, cette redéfinition des rôles n’est pas toujours bien vécue. La vraie question, une fois avoir répondu au « pourquoi ?

Autopartage : le leader Drivy avale son concurrent Buzzcar Damien Licata Caruso | 01 Avril 2015, 19h13 | MAJ : 02 Avril 2015, 06h22 Drivy passe à la vitesse supérieure sur l'autoroute de l'économie collaborative. La plateforme de location de voitures entre particuliers a acquis fin mars le numéro 3 du secteur, le Français Buzzcar. Drivy a également annoncé ce jeudi une troisième levée de capital de 8M€ auprès d'investisseurs dont le fonds Écotechnologies de BPI France et le groupe français Mobivia (Norauto, Midas...). De quoi distancer pour de bon le numéro 2 du marché français, voire européen, Ouicar et surtout préparer l'internationalisation de son service. « Cette acquisition et cette levée ne sont pas liées à une question de leadership car nous sommes déjà numéro 1 dans le monde en volume de transactions, assure Paulin Dementhon, le PDG et fondateur en 2010 de Drivy. Le succès de Blablacar comme modèle La récente levée de fonds va notamment financer la R&D. > Venez débattre et poser vos questions sur nos forums !

Les fablabs dans les pays en développement Contraction de [fabrication]+[laboratory], le concept de “FabLab” a été inventé au sein du MIT (Massachusetts Institute of Technology) par le chercheur Neil Gershenfeld dès le milieu des années 90. Un fablab est un espace ouvert dédié à la fabrication numérique et censé permettre à quiconque de concrétiser un prototype modélisé sur un ordinateur : travail de CAO avec production d'un modèle numérique en 2 ou 3 dimensions qui servira de base à des machines de prototypage (Imprimante, fraiseuse numérique, etc.) souvent acquises à bas prix et qui fabriqueront les pièces de l’objet. Un réseau mondial Les ateliers de production ne sont pas seulement des lieux occupés par des logiciels et des machines mais ils prennent leur importance dans les échanges au sein d'une même équipe et entre équipes disséminées à travers le monde, de Boston jusqu’en Afghanistan. Des usages et des productions adaptés aux réalités locales Les FabLabs - Jokkofablabs

La stratégie social media de Nike : Just Like It ! | LE COMMUNICANT 2.0 Nike : deux stratégies en une ! En 2011, la marque a souhaité s’imposer comme un acteur majeur du sport sur Internet. Développer sa présence numérique est donc devenu une priorité pour Nike, notamment avec la création d’un département digital. Jesse Stollak, directeur de ce service, déclarait : « Notre but ultime est celui de nous connecter avec le consommateur là où il se trouve. Nike a donc développé sa présence sociale sur différents niveaux. Au-delà de sa présence sur les réseaux sociaux, Nike a pris la décision de se créer sa propre communauté. Nike est partout ! Le sport est plus qu’un univers et Nike l’a bien compris. Comme nous pouvons le voir, Nike a choisi de diversifier ses comptes horizontalement et verticalement. Après s’être installé sur différentes plateformes, Nike a aussi mis en place une stratégie social media verticale. Nike+, à la fois coach et réseau ! Blogueurs : les meilleurs amis de Nike ! Les résultats de Nike Le succès est clairement au rendez-vous !

untitled Airbnb 1er hotelier mondial, Blablacar vaut un cinquième de SNCF... combien pèse l’économie du partage Airbnb qui proposait 650 000 chambres à la location en juillet 2014 dans le monde est aujourd’hui monté à 800 000. En début d’année son patron, Brian Chesky se moquait des acteurs traditionnels en 140 caractères, en tweetant : "Marriott veut proposer 30 000 chambres de plus cette année. Nous les ajouterons en deux semaines". Normal lui n’a ni à les construire, ni à les amortir, ses chambres existent déjà chez les particuliers. La lame de fond est lancée. Mais au-delà du constat d’une lame de fond, combien pèse cette économie face à celle des acteurs traditionnels ? Le chiffre d’affaires des nouveaux acteurs, la partie émergée d’un iceberg Pour identifier la valeur produite, on ne peut se contenter de comparer les chiffres d’affaires des nouveaux acteurs à ceux de leurs concurrents existants. Poursuivant cet amusant calcul, on peut projeter la valeur de Blablacar en équivalent économie traditionnelle, en multipliant son chiffre d’affaires par un facteur 30. Anne-Sophie Bellaiche

Les FabLabs, pour réintégrer l'innovation dans les environnements de production Face aux mutations de l’économie et à l’accélération des nouvelles technologies, de nouveaux modèles entrepreneuriaux se dessinent et modifient la vision traditionnelle des activités et des secteurs économiques. Les Fablabs, laboratoires des représentations numériques « FabLab », « Hackershop », ou autres « Makerspaces » sont des espaces qui permettent le développement d’idées et leur prototypage dans des lieux dédiés à cette fonction, sortes de laboratoires donnant accès à des outils de fabrication numérique à ceux qui le souhaitent. Afin de pouvoir se targuer d’être un fablab, l’espace devra cependant respecter la charte mise en place par le MIT (Massachussetts Institute of Technology), prestigieuse université des Etats-Unis qui a développé ce concept. Les FabLabs, des espaces ouverts et collaboratifs La nouveauté des FabLabs réside certes dans la mise à disposition d’outils de fabrication numérique d'un large public mais aussi et surtout dans le partage d’idées. Illustration Références

Related: