background preloader

La consolidation des apprentissages et l'importance du sommeil - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 10 février 2015 09:30

La consolidation des apprentissages et l'importance du sommeil - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 10 février 2015 09:30
Le quatrième facteur clé de l’apprentissage est la consolidation. On appelle ainsi l’automatisation progressive des circuits qui sous-tendent un apprentissage. L’automatisation transfère les connaissances acquises du compartiment conscient vers des circuits spécialisés et non-conscients, libérant ainsi les ressources mentales pour de nouvelles tâches. Le sommeil apparaît comme l’un des acteurs majeurs de la consolidation des apprentissages. Chez l’homme, l’imagerie cérébrale montre que, durant le sommeil, les circuits sollicités au cours de l’épisode précédent de veille se réactivent. Le lien entre sommeil et apprentissage est direct et causal. Le sommeil peut-il conduire à la découverte scientifique ? Quelques expériences démontrent que ces effets sont présents chez l’enfant, où leur taille peut être jusqu’à trois fois plus grande que chez l’adulte. Related:  apprendreOutils de travailModule 3 : mémoriser

Les associations imagées Les techniques de mémorisation Les associations imagées Ce cours sur les associations imagées est structuré en 3 leçons. Il est conseillé de lire une seule leçon par jour, dans le but d'assimiler et de retenir toutes les informations qu'elle contient, et de mettre en pratique tous les conseils qui y sont donnés. Afin que ces cours vous soient le plus profitables possible, prenez le temps de faire consciemment tous les exercices indiqués à la fin de chaque leçon. Cachez ensuite cette liste. Prenons un exemple. Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé Et de tous les côtés au soleil exposé Six forts chevaux tiraient un coche. Et voici maintenant trois vers de Paul Valéry Tu n'as que moi pour contenir tes craintes. Essayez de les apprendre par cœur et vous constaterez qu'il est beaucoup plus facile de retenir les trois vers de La Fontaine que ceux de Paul Valéry. Vous remarquerez que les objets ont tous une forme qui rappelle une lettre de l'alphabet. Les articulations chiffrées

L'attention et le contrôle exécutif - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 13 janvier 2015 09:30 Les sciences cognitives ont identifié au moins quatre grands facteurs clés que l’on peut qualifier de « piliers de l’apprentissage » dans la mesure où ils jouent un rôle déterminant dans la vitesse et la facilité de l’ensemble des apprentissages scolaires : l’attention ; l’engagement actif de l’enfant ; le retour rapide d’informations ; et la consolidation quotidienne des apprentissages. Commençons par l’attention, qui peut être définie comme l’ensemble des mécanismes par lesquels le cerveau sélectionne une information et en oriente le traitement. Le psychologue américain Michael Posner distingue au moins trois systèmes attentionnels : l’alerte, qui module globalement le niveau de vigilance ; l’orientation de l’attention, qui sélectionne un objet ; et le contrôle exécutif, qui sélectionne la chaîne de traitements appropriée à une tâche donnée et en contrôle l’exécution. Les systèmes cérébraux d’alerte et de vigilance signalent quand il convient de faire attention.

La mémoire et son optimisation - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 17 février 2015 09:30 Le sommeil n’est que l’un des facteurs qui affectent notre mémoire. Celle-ci peut être définie comme l’ensemble des systèmes de projection des informations dans l’avenir. Comme le soulignent Schmidt et Bjork (1992), « l’objectif de l’apprentissage, dans la vie réelle, doit être de maximiser les performances futures et le transfert à des situations nouvelles. […] Les enseignants croient souvent que les facteurs qui maximisent la performance et la vitesse d’apprentissage pendant l’entrainement permettent d’atteindre ces deux objectifs. Or, toute une série d’expériences indique que cette hypothèse est souvent fausse. » En d’autres termes, enseignants et élèves se trompent parfois radicalement sur les conditions qui optimisent la mémoire. Dès 1885, Ebbinghaus émet l’hypothèse que l’oubli suit une loi exponentielle en fonction du temps. Cependant, la vitesse de cette décroissance ainsi que son asymptote semblent varier selon les conditions.

Object moved While You Were Sleeping Everybody knows that rest is good for the body, and over the years, researchers have found evidence that sleep is good for learning and memory, too. The first reports of sleep’s positive effect on memory date back to 1924, when researchers taught people nonsense syllables and tested them hours later. Subjects who got some shut-eye before testing were better at remembering than those who had stayed awake. In 1973, scientists found that people were better at recalling newly-learned word-pairs if they had slept during the first half of the night. Other studies have shown that getting a full eight hours of sleep after learning a new task, such as a finger-tapping exercise, or after studying a long list of words can boost recall the next day. But figuring out how sleep enhances memory isn’t easy. Play It Again, Brain When you nod off at night, your brain “replays” the day’s events. Bedtime Insights Cai DJ, Mednick SA, Harrison EM, Kanady JC, Mednick SC.

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : La différenciation pédagogique en classe N° 113, novembre 2016 Auteur(s) : Feyfant Annie Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : Le constat de l’accroissement des inégalités scolaires en France, relevé par les dernières évaluations PISA et par le récent rapport du CNESCO, alarme les partenaires de l’école et relance le débat de « la gestion de l’hétérogénéité des élèves ». La réponse classique à cette diversité (culturelle, sociale, scolaire, cognitive, etc.) a été d’envisager une pédagogie différenciée ou une différenciation pédagogique. Ce dossier interroge bien sûr le concept quant au(x) sens à lui donner et aux principes mis en avant par les uns et les autres. Abstract : The observation of the increase in educational inequality in France, noted by the latest PISA results and the recent report of CNESCO, alarm the school partners and revive the debate about "managing the heterogeneity of the students."

L'engagement actif, la curiosité, et la correction des erreurs - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 03 février 2015 09:30 Outre l’attention, deux facteurs jouent un rôle déterminant dans les apprentissages : l’engagement actif de l’enfant, et le retour rapide d’informations (feedback). Selon la théorie du « cerveau bayésien », que nous avons examinée dans les années précédentes, l’algorithme fondamental qui permet au cerveau d’ajuster ses représentations du monde extérieur consiste en trois étapes : prédiction descendante, fondée sur le modèle interne actuel ; comparaison de ces prédictions avec les entrées reçues du monde extérieur, ce qui engendre des signaux d’erreur ; utilisation de ces signaux d’erreur afin d’ajuster le modèle interne. Ce modèle du cerveau Bayésien suggère que deux ingrédients sont indispensables à l’apprentissage : la génération d’une anticipation sur le monde extérieur (engagement actif), et le retour d’information sous la forme de signaux d’erreur (en provenance de l’environnement ou de l’enseignant). Quelles sont les conséquences pédagogiques de ces découvertes ?

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique. Stanislas Dehaene ajoute que l’attention sert à sélectionner les informations, module massivement l’activité cérébrale et facilite l’apprentissage. Mais l’attention peut être sélective. Quelles conséquences pour l’enseignement ? La tâche la plus important des enseignants est de canaliser et captiver, à chaque instant, l’attention de l’enfant. 2. 3. 4.

The lesson you never got taught in school: How to learn! A paper published in Psychological Science in the Public Interest evaluated ten techniques for improving learning, ranging from mnemonics to highlighting and came to some surprising conclusions. The report is quite a heavy document so I’ve summarised the techniques below based on the conclusions of the report regarding effectiveness of each technique. Be aware that everyone thinks they have their own style of learning (they don't, according to the latest research), and the evidence suggests that just because a technique works or does not work for other people does not necessarily mean it will or won’t work well for you. If you want to know how to revise or learn most effectively you will still want to experiment on yourself a little with each technique before writing any of them off. Elaborative Interrogation (Rating = moderate) A method involving creating explanations for why stated facts are true. An example of elaborative interrogation for the above paragraph could be: Reference:

Grammaire élémentaire de la langue française Forum L’inscription à cette formation est facultative, mais elle vous permet de participer au forum pour interagir entre apprenant·es et avec votre professeure ! Inscrivez-vous facilement et gratuitement en vous enregistrant en page d’accueil de ce forum (lien “M’enregistrer”). Les données collectées lors de cet enregistrement (identité, situation, motivations) ne servent que nos statistiques, elles sont protégées conformément à la loi informatique et libertés (déclaration CNIL n°1802319 v 1) et au RGPD (règlement général sur la protection des données). Ouverture Cette formation est ouverte toute l’année. Volume de travail Chacune des 56 séquences de la formation représente une à deux heures de travail. Évaluation Chaque séquence comporte de nombreux exercices accompagnés de leur corrigé pour s’auto-évaluer. Conditions d’utilisation Les conditions d’utilisation de la formation sont imposées par la Licence Creative Commons BY NC SA.

Éducation, plasticité cérébrale et recyclage neuronal - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30 Dans le domaine de l’apprentissage, il est vain d’opposer l’inné et l’acquis, l’environnement et l’hérédité. Dès 1949, le psychologue canadien Donald Hebb l’énonce : Deux facteurs déterminent la croissance intellectuelle : un potentiel inné, absolument indispensable, et un environnement stimulant, tout aussi indispensable. Les neurosciences contemporaines confirment qu’il n’existe aucune contradiction à affirmer, simultanément, l’origine génétique des principaux circuits du cerveau humain, et leur capacité à se modifier sous l’effet de règles d’apprentissage, elles-mêmes gouvernées par des mécanismes cellulaires et moléculaires innés. Cependant, qu’entendons-nous exactement par plasticité cérébrale ? Ces changements ont lieu tout au long de la vie, mais avec une intensité particulière dans l’enfance. L’ouverture et la fermeture des périodes critiques sont étroitement liées à la maturation des circuits inhibiteurs qui reposent sur le neurotransmetteur GABA.

La minute management : Cinq lois à connaître pour être efficace au travail (saison 2) " La vie, au travail comme à la maison, échappe à la logique mathématique. Mais il existe des lois empiriques, éprouvée par des scientifiques ou des praticiens, qui devraient aider le manager à mieux gérer son temps, son énergie et son équipe. Après les sept lois exposées dans la saison 1, en voici cinq autres dans notre saison 2 ! 1. Définition : " Plus l'activité est captivante, plus elle parait brève Les minutes ralentissent ou s'accélèrent selon l'intérêt qu'on porte à la tâche. >>> Allouez un budget temps à chacun des dossiers que vous allez traiter, dès le matin, et ce que vous démarriez par les plus faciles ou les plus pénibles. 2. Définition : " L'utilité d'un réseau est proportionnelle au carré de ceux qui l'utilisent ". C'est l'effet levier des réseaux sociaux, mis en équation par le créateur d'Ethernet, Robert Metcalfe. >>> Intégrez des réseaux physiques ou virtuels mais ne soyez pas toujours demandeur : apportez votre contribution de façon pertinente et régulière. 3. 4. 5.

Apprendre et réussir Upload Mathieu Gagnon Loading... Working... ► Play all Apprendre et réussir Mathieu Gagnon3 videos4,567 viewsLast updated on Apr 15, 2014 Play all Sign in to YouTube Sign in History Sign in to add this to Watch Later Add to Loading playlists... D’une culture de l’évaluation à une culture de l’apprentissage | Innovation Sainte-Anne Apprendre, c’est faire des liens, se pratiquer, faire des erreurs, recommencer, devenir meilleur… Évaluer, c’est diagnostiquer, rétroagir, guider, commenter, porter un jugement, communiquer… Comment faire pour que l’évaluation soit au service de l’apprentissage et non l’inverse? Voilà une question complexe que plusieurs se posent en ce moment, même le ministre de l’Éducation, semble-t-il. Après avoir identifié certains aspects de l’évaluation telle que nous la vivons, aspects qui nuisent à une culture de l’apprentissage, nous vous proposons quelques pistes de réflexion et de solutions. Enseignants ou non, n’hésitez pas à partager vos idées! AUSSI DANS LA SÉRIE ÉVALUATIONCe qui cloche avec l’évaluation

14 règles pour organiser son temps - Méthode NERAC Dans la multitude de méthodes pour bien gérer son temps, l’une d’elles se nomme NERAC. Simple et efficace, elle se distingue des autres méthodes par le fait qu’elle nous invite à prévoir l’imprévu. Pour savoir faire face aux imprévus, il est nécessaire de réserver une marge temporelle avant et/ou après une activité et la noter dans son agenda. Bien que peu utilisées dans le cadre de nos activités quotidiennes, nous appliquons régulièrement, sans le savoir, les préceptes de cette méthode lors de voyages. En effet, avec l’augmentation du trafic, il est devenu normal d’anticiper les ralentissements lors d’un trajet en voiture. Pour vos activités principales, pensez aussi à la méthode NERAC et ajoutez, avant ou après, 1/3 du temps initialement planifié pour une tâche. Notez les activités à réaliser Chaque jour, se fixer un objectif précis avec des résultats à atteindre. Estimez la durée pour chaque activité Avoir une estimation des temps moyens nécessaires pour des activités principales.

Related: