background preloader

La consolidation des apprentissages et l'importance du sommeil - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 10 février 2015 09:30

La consolidation des apprentissages et l'importance du sommeil - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 10 février 2015 09:30
Le quatrième facteur clé de l’apprentissage est la consolidation. On appelle ainsi l’automatisation progressive des circuits qui sous-tendent un apprentissage. L’automatisation transfère les connaissances acquises du compartiment conscient vers des circuits spécialisés et non-conscients, libérant ainsi les ressources mentales pour de nouvelles tâches. L’imagerie cérébrale, au cours de la lecture ou du calcul mental, montre qu’au début d’un apprentissage se produit une activation massive des circuits de contrôle exécutif associés au cortex préfrontal. L’attention est fortement mobilisée, et les informations mémorisées sont traitées de façon explicite, consciente, séquentielle, avec effort. Progressivement, cette activité va se réduire, tandis qu’elle augmente dans certaines aires spécialisées des régions postérieures du cerveau. Le sommeil apparaît comme l’un des acteurs majeurs de la consolidation des apprentissages. Le lien entre sommeil et apprentissage est direct et causal.

http://www.college-de-france.fr/site/stanislas-dehaene/course-2015-02-10-09h30.htm

Related:  Module 3 : mémoriserapprendreOutils de travailCarteMentale

La mémoire et son optimisation - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 17 février 2015 09:30 Le sommeil n’est que l’un des facteurs qui affectent notre mémoire. Celle-ci peut être définie comme l’ensemble des systèmes de projection des informations dans l’avenir. Comme le soulignent Schmidt et Bjork (1992), « l’objectif de l’apprentissage, dans la vie réelle, doit être de maximiser les performances futures et le transfert à des situations nouvelles. […] Les enseignants croient souvent que les facteurs qui maximisent la performance et la vitesse d’apprentissage pendant l’entrainement permettent d’atteindre ces deux objectifs. Or, toute une série d’expériences indique que cette hypothèse est souvent fausse. » En d’autres termes, enseignants et élèves se trompent parfois radicalement sur les conditions qui optimisent la mémoire. Dès 1885, Ebbinghaus émet l’hypothèse que l’oubli suit une loi exponentielle en fonction du temps.

Entrons dans l’écrit L’application Entrons dans l’écrit consiste à aider les élèves à mettre en place une représentation du fonctionnement du langage écrit afin que l’entrée dans la lecture soit possible. Entrons dans l'écrit s'adresse d'abord aux élèves de grande section de maternelle en leur proposant l'ensemble des pré-requis de l'apprentissage de la lecture: sens de l'écrit, identification de la lettre, du mot, de la syllabe, etc, puis accompagne les élèves de CP et de CE pour une meilleure maîtrise du système de l'écrit. Même si l’apprentissage de la lecture ne commence qu’au CP, bien avant l’enfant construit des connaissances qui vont l’amener peu à peu à comprendre le fonctionnement du code alphabétique. Sans ces connaissances, l’apprentissage de la lecture va s’avérer difficile, voire impossible. Retrouvez une description des 19 activités qui composent Entrons dans l’écrit sur la page

14 règles pour organiser son temps - Méthode NERAC Dans la multitude de méthodes pour bien gérer son temps, l’une d’elles se nomme NERAC. Simple et efficace, elle se distingue des autres méthodes par le fait qu’elle nous invite à prévoir l’imprévu. Pour savoir faire face aux imprévus, il est nécessaire de réserver une marge temporelle avant et/ou après une activité et la noter dans son agenda. Bien que peu utilisées dans le cadre de nos activités quotidiennes, nous appliquons régulièrement, sans le savoir, les préceptes de cette méthode lors de voyages.

« Gérer l’hétérogénéité avec les cartes heuristiques » Dans le cadre de son partenariat avec le Centre de ressources du Drouot (Mulhouse Alsace Agglomération) et la Délégation Éducation et Société (réseau Canopé), Canopé Académie de Strasbourg – Département du Haut-Rhin, propose à l’ensemble de la communauté éducative une conférence animée par Lucas GRUEZ Pour lutter contre le décrochage scolaire tout en favorisant l’excellence de chacun, Lucas Gruez propose aux enseignants, aux professionnels de l’enfance, aux éducateurs, d’articuler le concept théorique des intelligences multiples d’Howard Gardner avec l’outil des cartes heuristiques. Les cartes heuristiques, cartes mentales et conceptuelles sont un outil polyvalent afin de travailler de nombreuses compétences et de mettre en place des situations d’apprentissage variées tant à l’écrit qu’à l’oral, de façon individuelle ou collaborative. Cette polyvalence en fait un outil au service de tous.

L'attention et le contrôle exécutif - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 13 janvier 2015 09:30 Les sciences cognitives ont identifié au moins quatre grands facteurs clés que l’on peut qualifier de « piliers de l’apprentissage » dans la mesure où ils jouent un rôle déterminant dans la vitesse et la facilité de l’ensemble des apprentissages scolaires : l’attention ; l’engagement actif de l’enfant ; le retour rapide d’informations ; et la consolidation quotidienne des apprentissages. Commençons par l’attention, qui peut être définie comme l’ensemble des mécanismes par lesquels le cerveau sélectionne une information et en oriente le traitement. Le psychologue américain Michael Posner distingue au moins trois systèmes attentionnels : l’alerte, qui module globalement le niveau de vigilance ; l’orientation de l’attention, qui sélectionne un objet ; et le contrôle exécutif, qui sélectionne la chaîne de traitements appropriée à une tâche donnée et en contrôle l’exécution. Les systèmes cérébraux d’alerte et de vigilance signalent quand il convient de faire attention.

Stratégies d’apprentissage, poser les bonnes questions inShare266 Un apprentissage efficace ne consiste pas juste dans l’accumulation de savoirs, il doit également permettre d’amener l’élève à réfléchir sur ces savoirs et aux meilleures stratégies d’apprentissage pour les acquérir. Pour mettre en place un enseignement efficace, tout enseignant doit apprendre aux élèves à apprendre. De manière simplifiée, chaque élève doit intégrer deux types de connaissances : celle du sujet concerné par le cours (par exemple les mathématiques, la langue ou l’histoire) et celle des stratégies d’apprentissage. Il est souvent facile pour un professeur, voire même pour un parent, de transmettre le premier type de connaissance, généralement à l’aide de dates, de théorèmes, de faits…Il est moins évident de traiter de l’acte d’apprentissage et des aspects « méta-cognitifs ».

Gens heureux: 15 choses qu'ils font différemment des autres Si certaines personnes sont plus heureuses que d’autres, il existe une raison à cela. Les gens heureux ne sont par forcément plus riches ou plus beaux que les autres, ils choisissent tout simplement de vivre autrement. Les gens bienheureux décident de faire des changements dans leur vie pour avoir une vie dont ils peuvent être fiers. Les gens heureux ont une façon d’aborder la vie qui leur est propre. Voici 15 choses que les gens comblés font différemment des autres: Les gens heureux font la différence entre la réussite et le gain Prendre une décision en équipe avec le Mind Mapping Pour décider, il est impératif de clarifier ses processus et ses outils d’aide à la décision collective. Installer ces processus et outils la première fois prend du temps mais vous en fera gagner énormément pour toutes les décisions collectives. Prendre une décision en équipe est synonyme de cohésion, de consensus et de réussite.

L'engagement actif, la curiosité, et la correction des erreurs - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 03 février 2015 09:30 Outre l’attention, deux facteurs jouent un rôle déterminant dans les apprentissages : l’engagement actif de l’enfant, et le retour rapide d’informations (feedback). Selon la théorie du « cerveau bayésien », que nous avons examinée dans les années précédentes, l’algorithme fondamental qui permet au cerveau d’ajuster ses représentations du monde extérieur consiste en trois étapes : prédiction descendante, fondée sur le modèle interne actuel ; comparaison de ces prédictions avec les entrées reçues du monde extérieur, ce qui engendre des signaux d’erreur ; utilisation de ces signaux d’erreur afin d’ajuster le modèle interne. Ce modèle du cerveau Bayésien suggère que deux ingrédients sont indispensables à l’apprentissage : la génération d’une anticipation sur le monde extérieur (engagement actif), et le retour d’information sous la forme de signaux d’erreur (en provenance de l’environnement ou de l’enseignant). Quelles sont les conséquences pédagogiques de ces découvertes ?

Initiation à la pédagogie différenciée inShare0 En classe, un enseignant se retrouve généralement face à des élèves ou des étudiants ayant des capacités et des modes d’apprentissage différents. Ainsi, il existe entre les élèves des écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension…Dans ce cadre, comment peut faire un enseignant pour ne plus être « indifférent aux différences » ? Comment peut-il prendre en compte l’hétérogénéité de son groupe d’apprenants pour proposer un meilleur enseignement pour tous ? Une réponse se trouve certainement dans le concept de pédagogie différenciée.

6 lois à connaître pour mieux organiser son temps de travail Nous avons beau rédiger nos planning en heures de travail, nous sommes forcés de constater qu’une heure de travail ne ressemble pas à une autre. Outre la nature de l’activité, plusieurs facteurs entrent en jeu : le stress, le plaisir, l’apprentissage, l’enrichissement personnel que l’on en tire, le niveau d’énergie, la frustration ou l’insatisfaction. En fait ce n’est pas tant la quantité de temps passée qui compte mais sa qualité. Beaucoup d’entre nous gèrent leur temps de travail de manière désastreuse.

Mind Mapping Les mind map, ou schémas heuristiques, sont donc nés de la volonté de stimuler l'hémisphère droit de notre cerveau pour rendre sa collaboration avec le gauche plus efficace. Les mind map fonctionnent sur le principe de l'imagination et de l'association d'idées et d'images. Il est importants pour stimuler le cerveau droit d'y introduire, pictogrammes, dessins, couleurs et formes variées. L'oganisation des cartes 1. Le Cœur, au centre de la page, qui représente le sujet abordé le plus souvent sous forme de dessin. Éducation, plasticité cérébrale et recyclage neuronal - Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene - Collège de France - 06 janvier 2015 09:30 Dans le domaine de l’apprentissage, il est vain d’opposer l’inné et l’acquis, l’environnement et l’hérédité. Dès 1949, le psychologue canadien Donald Hebb l’énonce : Deux facteurs déterminent la croissance intellectuelle : un potentiel inné, absolument indispensable, et un environnement stimulant, tout aussi indispensable.

Un des fondamentaux de l’école : apprendre à vivre ensemble Le « vivre-ensemble » est déjà l’une des pierres angulaires d’autres discours politiques. IL est cité dans le dernier Socle commun de connaissances, de compétences et de culture promu par le Ministère : « L'École est le lieu où les élèves acquièrent les compétences qui leur seront indispensables tout au long de la vie, au delà de leur scolarité, pour poursuivre leur formation, construire leur avenir personnel et professionnel, réussir leur vie en société et exercer librement leur citoyenneté : autonomie, responsabilité, ouverture aux autres, respect de soi et d'autrui, exercice de l'esprit critique. Ils y apprennent à vivre ensemble dans une société démocratique et républicaine. » Pourtant sur le terrain, nombre d'indicateurs continuent d’attester de l'inverse. On constate de nombreux phénomènes récurrents de violence chez des élèves, et cela de plus en plus jeunes.

Related: