background preloader

Les apports de la tablette à la cartographie en classe

Les apports de la tablette à la cartographie en classe
Une naissance, un passage à la géographie, de nouvelles activités à mettre en place, il n’en fallait pas plus pour m’empêcher d’écrire mon billet mensuel de février. Mais voici celui de Mars ! Nouvelle étape descriptive d’activités avant une série de billets plus réflexifs : ce que la tablette change à la cartographie. Pour des raisons techniques, la cartographie a toujours été, selon moi, une tâche laborieuse à mener en classe au collège : Photocopies (une ou 2 par élève ? Soucis de collage, découpage, pertes de carte, etc).Nécessité pour les élèves d’apporter leur matériel (les prévenir une semaine à l’avance, crayons de couleurs/feutres : oublis, emprunts, difficulté de continuité entre les séances).Gestion de l’erreur ("coloriez la Russie en bleu"... La carte est un outil d’analyse complexe et reste une conceptualisation parfois hermétique pour les collégiens.Les nombreux choix de création des figurés d’une carte peuvent la rendre illisible une fois terminée. Carte tuto 1 Carte tuto2

http://educavox.fr/formation/pratiques/les-apports-de-la-tablette-a-la-cartographie-en-classe

Related:  Tablettes et outils mobilesGEOGRAPHIEApplis tablettes

Mise en place technique du dispositif: Octobre 2012 - Octobre 2013 Organiser un débat en classe n'est plus une activité hors du commun mais elle reste relativement peu fréquente dans une salle de classe. Les compétences mobilisées sont pourtant nombreuses: apporter la contradiction et la multiplicité des points de vue, travailler la prise de parole, écouter les arguments des autres élèves et s'en servir pour répondre, respecter la parole de l'autre etc. Je n'ai pas attendu d'avoir des tablettes tactiles en classe pour organiser ce type d'activité mais une fois de plus elles ont permis une transformation de ma manière de concevoir cette séquence et un engagement approfondi des élèves lors de celle-ci. Le descriptif porte sur une séquence (4h environ: 1h, 2h, 1h) de 4ème en éducation civique (mais elle est transférable à d'autres niveaux et d'autres matières). Etape 1: Préparation du débat. Les élèves ont à leur disposition un corpus documentaire d'environ 30 documents.

5 familles énergies renouvelables Fournies par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux, les énergies renouvelables n’engendrent pas ou peu de déchets ou d’émissions polluantes. Elles participent à la lutte contre l’effet de serre et les rejets de CO2 dans l’atmosphère, facilitent la gestion raisonnée des ressources locales, génèrent des emplois. Le solaire (solaire photovoltaïque, solaire thermique), l’hydroélectricité, l’éolien, la biomasse, la géothermie sont des énergies flux inépuisables par rapport aux « énergies stock » tirées des gisements de combustibles fossiles en voie de raréfaction : pétrole, charbon, lignite, gaz naturel. Entrez dans l’univers des énergies renouvelables : Quelles sources d’énergies ? Pour quels besoins ? Comment les capter, les transformer ?

Pour quelles raisons j’autorise les élèves à utiliser en classe leur smartphone, ou iPod, ou éventuellement tablette L’apprentissage est en premier lieu un processus, un mouvement, une évolution. Rien n’est figé, immuable et définitif. Les interdictions sont incompatibles avec les progrès émergents grâce aux compétences. En début d’année, j’annonce aux élèves, toujours très surpris, que la salle dans laquelle ils se trouvent est une «salle-laboratoire» et que leur cahier est un «cahier-laboratoire» : ils vont émettre des hypothèses toute l’année, tâtonner, faire des erreurs et s’améliorer. Les codes QR et la réalité augmentée Lors du 33e colloque de l’AQUOPS, un atelier a permis de démontrer plusieurs utilisations pédagogiques des codes QR, ces codes-barres abstraits qui peuvent être lus à l’aide d’une application spécifique et qui permettent de diffuser des informations rapidement. Pendant ce même atelier, les participants ont été initiés à l’intégration de réalité augmentée dans la réalisation de projets de classe. Retour…

10 conditions pour réussir l’intégration des tablettes en classe - L'École branchée - actualité Un (grand!) pas vers le changement de pratiqueUn dossier conjoint d’Infobourg et de Carrefour éducation Après la venue des TNI, les tablettes font leur arrivée en salle de classe. CARTES. Comment la France des villages devient la France des villes La France des villages sera-t-elle bientôt de l'histoire ancienne ? Sur les 36 529 communes de France métropolitaine, plus d’une sur deux compte moins de 500 habitants au 1er janvier 2013, selon les dernières données de l'Insee, publiées jeudi 31 décembre. Elles ne représentent plus que 7% de la population française, contre 11% en 1968. Depuis cinquante ans, leur nombre diminue fortement, passant de 24 200 en 1968 à 19 800 en 2015.

lettres - la dictée à l'envers Une flotte de tablettes en prêt pour expérimenter en classe de françaisA la rentrée 2014, un des enseignants de l'équipe de lettres avait vu son projet de prêt de tablettes numériques sélectionné par les ateliers Canopé d'Angers. Cette flotte de tablettes fut majoritairement utilisée dans le cadre d'un Projet Education Média (PEM) en classe de 5ème, durant deux mois environ, entre les vacances de la Toussaint et Noël mais l'occasion était belle d'utiliser cet outil également dans d'autres classes, au service d'autres activités, ici pour préparer de façon originale des élèves de 3e à l'épreuve de la dictée du Brevet des Collèges, et partant de développer chez eux à proprement parler une compétence orthographique. Les fulgurants progrès du TAL (traitement automatique du langage) On observe depuis plusieurs années une place de plus en plus importante accordée à la voix dans les usages du numérique. Les machines obéissent désormais à la parole dans de nombreux secteurs d'activité. Le corpus

Le partage des tablettes en classe : une solution économique et pédagogique? Au-delà de participer à réduire les coûts d’acquisition du matériel scolaire, il semblerait que le partage des outils technologiques serait bénéfique sur le plan des apprentissages. Dans les dernières années, plusieurs établissements de différents pays ont voulu ou veulent munir chaque élève d’une tablette. C’est le cas notamment au Québec, en France et dans de nombreux autres pays, notamment par l’entreprise du projet One Laptop Per Child. Plusieurs de ces projets sont toutefois confrontés à des contraintes financières et logistiques qui les empêchent souvent soit de démarrer, soit de se maintenir. À Los Angeles, en Californie, le projet de fournir un iPad à tous les élèves d’un district scolaire a tourné au vinaigre pour des raisons à la fois économiques, logistiques et pédagogiques. Plus près de nous, Mario Asselin décrivait en janvier dernier les contraintes relatives à l’utilisation des tablettes dans les écoles publiques du Québec.

La tablette tactile : une nouvelle solution pour l’utilisation du numérique (...) Aujourd’hui nos élèves sont de plus en plus nombreux à utiliser les tablettes tactiles pour un usage personnel. Les constructeurs popularisent l’ « objet mobile » et rendent ces outils de plus en plus accessibles au public. Selon le sondage IPSOS [1], 8 % des enfants de moins de 7 ans en ont une (+ 5 points depuis 2012), 19 % des 7 - 12 ans (+ 13) et 18 % des 13 - 19 ans (+ 10). 90 % des 13 - 19 ans utilisent des applications mobiles.

Related: