background preloader

Coder, programmer : faut-il apprendre

Coder, programmer : faut-il apprendre
Ronstik © Fotolia Ils sont six, penchés sur leurs ordinateurs, écoutant les conseils avisés de ceux qui les forment au développement web."body", "script", "css" : ces mots emplissent la salle, incompréhensibles pour le néophyte. Il y a peu, eux non plus n'y connaissaient rien au code informatique. Ce sont des jeunes non diplômés, des seniors en recherche d'emploi et pendant six mois, Simplon.co, une entreprise sociale située à Montreuil (Seine-Saint-Denis), leur propose une formation. Le projet de Simplon, c'est la réinsertion par le numérique. "In code we trust, c'est notre devise", aime à répéter Frédéric Bardeau, son co-fondateur. Apprendre à coder pour décoder Les algorithmes façonnent désormais une majeure partie de ce qui constitue notre environnement quotidien. "Lire, écrire, compter, coder" : le titre de l'ouvrage de Frédéric Bardeau, écrit avec Nicolas Danet, est à lui seul un programme. Simplon a d'ailleurs dressé une liste de 42 ressources pour se former au code.

http://www.franceculture.fr/emission-pixel-coder-programmer-faut-il-apprendre-2015-02-06

Related:  CodeinfoticeCoderProgrammation à l'école

Apprentissage du code à l’école : « les choses bougent ! » Frédéric Bardeau, co-fondateur de Simplon, une plateforme collaborative d’enseignement de la programmation informatique, vient de coécrire un essai sur l’apprentissage du code pour tous. Entretien. Frédéric Bardeau ©Nicolas Friess Pourquoi est-ce si important d’apprendre le code informatique à l’école ? Pour de nombreuses raisons. La plus évidente, ce sont les opportunités d’emplois dans les métiers de l’informatique.

Pourquoi apprendre à coder Pour commencer, c’est quoi « coder » ? Le codage, c’est la programmation informatique, ce qui permet l’écriture des programmes pour développer des logiciels, ou une page web, par exemple, mais aussi pour dire à une machine ce qu’elle doit faire, la guider. Pourquoi ? Parce-que l’on aimerait que cette page d’infos s’ouvre lorsqu’on clique là, que le texte apparaisse sur fond rose, que la machine dirige le jet d’eau pression comme il faut pour découper une pièce de métal, etc … Les finalités peuvent être très diverses mais le code est le langage initial nécessaire à ces usages. Scratch Jr : Une application Scratch sur tablette iPad Coder est un nouveau type d’alphabétisation! Avec ScratchJr, les jeunes enfants (5-7 ans) peuvent programmer leurs propres histoires et des jeux interactifs. Durant ce processus, ils apprennent à résoudre des problèmes, des projets de conception, et ainsi, exprimer leur créativité grâce à leur tablette. Scratch Junior sur tablettes iPad et Android est une application entièrement inspirée du concept initial de Scratch. Les enfants placent ensemble des blocs de programmation graphiques afin de permettre à leurs personnages de se déplacer, sauter, danser, et chanter. Les enfants peuvent modifier facilement les caractères dans l’éditeur graphique, ajouter leurs propres voix et des sons, et même insérer des photos d’eux-mêmes – puis d’utiliser les blocs de programmation pour que leurs personnages prennent vie.

« L'heure de code », pour s'initier à la programmation informatique Le Monde | • Mis à jour le | Par Claire Ané Barack Obama, Mark Zuckerberg, Shakira, Ashton Kutcher, Bill Gates... Ces personnalités ainsi que de nombreux anonymes promeuvent, en vidéo, « L'heure de code », une vaste campagne d'initiation à la programmation informatique. Apprendre à programmer... en jouant En un an, grâce à Code.org, plus de 50 millions d’enfants dans 180 pays ont été initiés à la programmation à travers le programme Hour of Code. Une initiative soutenue notamment par Barak Obama, Bill Clinton, Mark Zuckerberg ou encore Bill Gates. En Europe, CodeWeek poursuit le même objectif.

L'enseignement du code à l'école Les plaidoyers en faveur de l'enseignement du « code » à l’école se succèdent depuis quelques mois. En juillet 2014, les commissaires européens Androula Vassiliou et Neelie Kroes ont invité les ministres à « veiller à ce que les jeunes puissent déchiffrer le code », présentant les compétences en programmation comme « une solution au chômage des jeunes et au déficit de qualifications dans les TIC », estimé à 900 000 professionnels d’ici 2020 [1]. À l’occasion du lancement de la plate-forme européenne eu.code.org (link is external), des acteurs de l’industrie privée, impliqués dans l'initiative européenne « Grande coalition pour l'emploi numérique » ont publié une lettre ouverte aux ministres de l’éducation pour soutenir l’introduction de la programmation dans les curricula et l’implication des entreprises dans la formation des enseignants. Sitographie arrêtée le 15 octobre 2014.

Apprendre à installer Python langage de programmation pour débutant Installer python sur Linux ou MacOS Si vous travaillez dans un environnement Linux ou MacOS, bonne nouvelle Python déjà installé. Installer python sur Windows Si vous êtes sur Windows, changez de système d'exploitation... Apprendre à coder et programmer : 50 ressources pour les enfant et les ados Accueil » Actualités » Apprendre à coder et programmer : 50 ressources pour les enfants et les ados Applications, cours en ligne, initiatives locales, livres, kits et robots… Les solutions ne manquent pas pour s’initier à la programmation informatique. Cette liste n’est pas complète et va s’enrichir au fur et à mesure de nos découvertes et des vôtres ! Pour ceux qui se posent la question sur l’intérêt de découvrir les joies de la programmation, voici un article utile : Pourquoi apprendre à coder et devenir un as de la programmation ?

Droit à l’oubli numérique et droit à l’information : un équilibre difficile Valérie-Laure BENABOU et Judith ROCHFELD, « Les moteurs de recherche, maître ou esclaves du droit à l’oubli numérique ? Acte 2 : Le droit à l’oubli numérique, l’éléphant et la vie privée », Dalloz 2014, pp. 1481-1485. Jean-Michel BRUGUIERE, « Droit à l’oubli numérique des internautes ou… responsabilité civile des moteurs de recherche du fait du référencement ? (retour sur l’arrêt de la CJUE du 13 mai 2014) », Communication Commerce électronique, mai 2015, pp. 15-23. Jean-Michel BRUGUIERE, « Le "droit à" l’oubli numérique, un droit à oublier », Dalloz 2014, pp. 299-301.

Introduction à la pensée computationnelle des futurs enseignants de l… La pensée computationnelle (PC) est une nouvelle littéracie de conceptualisation et abstraction à des niveaux multiples qui permet de résoudre des problèmes dans différentes disciplines (Qin, 2009). ... La pensée computationnelle (PC) est une nouvelle littéracie de conceptualisation et abstraction à des niveaux multiples qui permet de résoudre des problèmes dans différentes disciplines (Qin, 2009). La PC est une composante clé des compétences du 21e siècle qui va au-delà de l’alphabétisation numérique (niveau 1, Compétence TIC, UNESCO, 2011) pour permettre d’atteindre les niveaux d’approfondissement et de création de connaissances (niveaux 2 et 3, UNESCO) nécessaires pour participer au monde numérique. Un nombre croissant de pays ont introduit la PC dans l’enseignement primaire et la formation des enseignants (Estonie, 2011; ÉUA, 2013; Royaume Uni, 2014).

Hour of Code ou comment les jeunes Français apprennent l’alphabet du XXIe siècle Depuis sa création en 2013 à l’initiative de Code.org, le mouvement Hour of Code a permis à un peu plus de 188 millions d’élèves dans le monde de s’essayer aux rudiments de la programmation informatique à travers des milliers d’ateliers gratuits. Cette année 487 événements ont été organisés dans toute la France. Et ont réuni plus de 4 000 enfants, parents, enseignants ou bénévoles de tous horizons… RSLN est parti à leur rencontre afin de mieux cerner l’esprit Hour of Code.

Related: