background preloader

Sémiologie de l'image fonctionnelle

Sémiologie de l'image fonctionnelle
Travail d’analyse d’images de communication Le but de ce travail est de découvrir comment et pourquoi une image est efficace ou non lorsqu’elle a été conçue afin de transmettre un message précis. En utilisant la méthodologie décrite dans le Plan de cours, les étudiants doivent analyser deux images estimées au préalable comme étant l’une efficace et l’autre inefficace. Les réponses sont celles de participants à l’analyse choisis parce qu’ils correspondant à l’auditoire visé par ces images. Meilleurs travaux de 2012 : Exemple 1 Exemple 2 Exemple 3 Exemple 4 Exemple 5 Exemple 6 Exemple 7 Exemple 8 Pour les années précédentes, cliquez sur les images pour accéder au travail complet d’analyse. WordPress: J’aime chargement… Related:  SémiologiePublicité Analyse de l'image

Sémiologie de l'image fonctionnelle L’image et les formes dans un visuel publicitaire La sémiotique Trois "dimensions" de la sémiotiqueLa polysémieLes systèmes Message Connoté, dénoté La dénotationLa connotation Les signes, le signifiant, le signifié Le signifiantLe signifiéTrois sortes de signesTrois types de signifiant Les codes morphologiques Gestaltisme (de l'allemand, Gestaltpsychologie) L’utilisation des formes Les formes et les conventionsLes pictogrammesLes schémas et les organigrammesLes graphiques L’utilisation de la gestalt dans la publicité Les positions de l’image HeadlinePackshotBaseline Sens de lecture Les lignes directricesLe sens de lecture naturel ou séquentielleLa construction focaliséeLa construction axialeLa construction en profondeurCas particuliersDimension temporelle Conseil pour réaliser un bon visuel L’image et les formes dans un visuel publicitaire Le terme d’image et est communément employé pour désigner toute représentation visuelle d’un objet sensible. La sémiotique Trois "dimensions" de la sémiotique : Le signifié : est le sens, la définition du signe.

Base de la semiologie générale Sémiologie (ou sémiotique) = science des signes Le fait que les sociétés ou les individus utilisent des symboles. La fonction symbolique est à la base de la culture, les cultures sont tissées de symboles. Définition générale de Charles S. Deuxième définition : C'est la capacité de se représenter l'absent. Symbole affectif Fréquent chez le petit enfant : Le doudou n'a pas de fonction pratique c'est un fétiche, il renvoie au sein maternel, permet au bébé de garder sa mère près de lui. Symbole par ressemblance objective symbole qui imite (portrait) ressemblance objective avec ce qu'il représente valable pour tous ex : code de la route, symbole dos d'âne : recherche d'une ressemblance La fonction symbolique basée sur une représentation objective s'installe très tôt chez un enfant et est la base de sa pensée. Symboles et signes sont des substituts représentatifs : Le signe comme le symbole se substitue à quelque chose d'autre et le représente. Définition linguistique du signe :

Fiches pédagogiques - Ressources pour la classe Distribuer (ou afficher sur les ordinateurs en réseau) un exemple de bannière publicitaire se référant à une marque connue des élèves. Analyser la forme à partir d’une grille utilisant les critères suivants : Place de la bannière dans la page ;Bannière s’affichant dans une nouvelle fenêtre (« pop up ») ;Couleur de fond ;Couleur de police ;Présence de clignotement ;Présence d’images (fixes, animées) ;Durée du temps d’attente pour l’affichage ;Présence de l’injonction « cliquez ici » ;Page reliée au clic : page du même site, autre site, entreprise commerciale... Par groupe de deux, les élèves visitent des sites de leur choix en essayant de mettre en lumière les stratégies publicitaires. la grille d’analyse visuelle ;une fiche listant des catégories de sites à explorer ;une grille d’analyse du contenu des bannières (identification des messages, accroches et slogans, identification des figures de style utilisées). Les élèves comparent les bannières, du point de vue de la forme et du contenu.

PRÉSENTATION DE LA SÉMIOTIQUE Introduction Nous allons vous présenter une introduction à une forme particulière de ce que l'on nomme sémiologie et/ou sémiotique. Aujourd'hui encore, le terme de "sémiotique" est en fait relativement peu connu du grand public, et même dans le secteur des sciences humaines, à la différence du mot "sémiologie" mis à la mode par l'illustre R. Barthes. Pour l'instant nous ne ferons pas de différence entre ces deux termes qui recouvrent le même domaine d'étude ou plutôt le même objet : le langage sous toutes ses formes. Étymologiquement, les mots "sémiotique" et de "sémiologie" viennent tous deux du grec SEMIO qui signifie signe. 1. Nous allons présenter les différents concepts linguistiques qui ont entraîné l'émergence de la sémiotique et/ou sémiologie. 1.1. 1.2. C'est Barthes qui va proposer de construire la sémiologie : "science qui étudierait la vie des signes au sein de la vie sociale", telle que, dès 1910 Ferdinand de Saussure l'avait postulée dans son Cours de linguistique générale.

Analyser une publicité | Copiedouble Généralités et vocabulaire de la publicité La publicité appartient au domaine de la communication. Il s'agit d'abord de s'interroger sur la publicité à créer. Lors d'échanges, ou brainstorming, on discute et on s'interroge pour définir le concept à retenir. Que veut-on dire ? Sur quel aspect souhaite-t-on communiquer ? Pour une entreprise, la publicité sert à communiquer à propos d'un produit qu'elle vend : une marchandise ou un service qu'elle propose. Celui qui communique se nomme l'annonceur. La publicité définit le public auquel elle s'adresse : sexe (hommes, femmes, les deux), âge (adultes, enfants, adolescents, personnes âgées, tous les âges), cadre socio-culturel (ménagères de moins de 50 ans, agriculteurs, personnes actives et citadines, les familles nombreuses, les cadres célibataires, les très jeunes retraités, etc). La création d'une publicité Étude d'une page de publicité La page de publicité dans un magazine allie image et texte. Le texte est plus ou moins long.

Les applications de la sémiotique à la communication des organisations 1L’objectif central de ce numéro vise à fournir un état de lieu de (quelques) apports et contributions, existants et possibles, de la sémiotique-sémiologie au domaine des sciences de l’information et de la communication des organisations. Pour ce faire, les textes qui suivent présentent différentes façons d’analyser la communication des organisations en tant que phénomène fondé sur la production et circulation du « sens » et des « signes ». Ces types d’analyse scientifique manifestent toutes, dans des formes et à des degrés différents, la présence de concepts, approches et modèles « sémiotiques », qu’il s’agisse de chercheurs positionnés dans le champ disciplinaire des sciences du langage ou dans celui des SIC. 2Peut-être, est-ce à cause de leur évolution assez parallèle, sur le plan théorique et académique, que les deux groupements disciplinaires ont eu parfois la tendance à développer des formes d’ignorance réciproque, ou de réductionnisme mutuel.

La publicité I. Réflexion historique et linguistique 1. La publicité dans le paysage urbain moderne Composante du paysage urbain moderne, omniprésente avec ses jingles et ses images, la publicité est devenue un phénomène social dont l’importance croit au même rythme que la place prise par les médias dans la vie individuelle. L’exposition quotidienne aux médias est en effet de 6 heures, dont 3 à 4 devant la télévision. [1] Difficile dans ces conditions, d’échapper à l’impression de saturation et de confusion, comme le remarque abruptement Erik Vergroeven, président de TBWA Paris : « N’importe qui, dans sa vie, reçoit 500 à 800 messages publicitaires par jour. 2. Passer par le détour de l’anglais peut-être un angle d’attaque intéressant. « Feu mon père m’a dit autrefois qu’il avait désiré qu’il y eut dans chaque ville un certain lieu désigné où ceux qui auraient besoin de quelque chose puissent se rendre et faire enregistrer leur affaire par un officier établi . (...) 3. 4. 5. II. 1. 2. Production 3.

Sémiologie de l'image Ces deux termes sont synonymes. L’un et l’autre ont pour objet l’étude des signes et des systèmes de signification. Sémiologie renvoie davantage à Saussure, à Barthes, à Metz et de façon plus générale à la tradition européenne où les sciences dites humaines restent plus ou moins attachées aux mouvements littéraires, esthétiques et philosophiques. Sémiotique renvoie à Peirce, Morris et plus généralement à une tradition anglo-saxone marquée par la logique. Pour les pères fondateurs de la sémiologie, (Ferdinand de Saussure 1857-1913), la sémiologie est un vaste domaine scientifique dont la linguistique est un élément. Roland Barthes, dans les années 60, inversera la proposition et fondera la sémiologie de l'image en empruntant à la linguistique ses concepts. Marquée par le structuralisme (Lévi-Strauss) la sémiologie postule l’objet (texte, image, film...) comme principal lieu du sens et la langue comme le fondement de tout système de signe (Jacques Lacan).

Analyse de pubs. In : VACHON Guillaume. Sémiologie de l'image fonctionnelle [en ligne]. [Consulté le 30 mai 2016]. Disponible à l'adresse by return May 30

Related: