background preloader

Worldbrain.arte

Worldbrain.arte

http://worldbrain.arte.tv/#/

Related:  RéférencesRECHERCHEBio intelligenceInternet & reseaux

Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie - Contributeurs - Canal-U présentation du module de droit de l’urbanisme présentation des travaux pratiques en électronique présentation du module equi-learning Master 2 professionnel : Muséologie et médiation/parcours muséologie et nouveaux médias Le métier de médiateur culturel, particulièrement important au sein du musée, est amené à se transformer en fonction de l’évolution technologique. D’une part, les médiateurs « traditionnels » sont amenés à se professionnaliser. Le contexte généré par le projet de réforme sur la carte professionnelle de guide-conférencier, leur permettra d’obtenir, après une formation, de droit la dite carte et ceux-ci pourront, dès lors, mener des actions de médiation dans le cadre d’institutions culturelles relativement diverses (musées, théâtres, cinémas, centres culturels…). Grâce à leur connaissance particulièrement adaptée des publics, ainsi que leurs compétences en matière de conception et de préparation de projets de médiation, ils pourront mettre en place des actions de médiation dans des milieux et face à des groupes très diversifiés.

World Brain : l'expérience d'une humanité connectée Le projet World Brain, produit par Irreverence Films, propose de nous immerger dans les différentes formes de folklore de l'Internet. Sous forme d'un "film document" et d'un site internet interactif, World Brain suit les pérégrinations d'un groupe de chercheurs qui tente de survivre dans la forêt avec Wikipédia, propose une excursion au coeur de data centers etc. World Brain décrit le réseau planétaire qui nous englobe et propose des outils théoriques pour le comprendre.

L’art du trolling ou comment troller les trolls (De Berlin) « Ne serait-il pas temps de fermer les commentaires sur Rue89 ? » Dans son message adressé à l’équipe, que nous avons publié le 8 décembre, un riverain relançait le sempiternel débat de l’utilité des commentaires sur le site. Signée Alexandre, sa lettre racontait sa courte expérience de lecteur qui s’était « aventuré à poster quelques commentaires » pendant deux semaines et en était reparti dégoûté après avoir croisé les « trolls nauséabonds » aux « commentaires débiles » qui empêchent tout dialogue. Face à cela, Mathieu Deslandes – rédacteur en chef adjoint de Rue89 – proposait quelques pistes, telles que l’intégration d’un éthylotest ou la limitation du nombre de commentaires par riverain, pour une vingtième révision de la charte des commentaires. Quelques semaines plus tôt, le 17 novembre, j’apprenais de bien meilleures techniques de la part de Linus Neumann, hacker berlinois et porte-parole du Chaos Computer Club.

Une petite histoire de Google Vous ne trouverez pas dans l’historique ci-dessous les blagues du 1er avril ainsi que toutes les «bonnes actions» qui alimentent la timeline officielle de Google, très instructive, pas plus d’ailleurs que les vélos ou le premier grand chef intégré au staff de l’entreprise, Charlie, qui cuisinait auparavant pour le Grateful Dead. En revanche, la découverte au fil du temps de l’expansion tous azimuts de l’entreprise en parallèle des premières polémiques liées à son cœur d’activité est riche d’enseignement. Au-delà de son propre storytelling… Une vidéo qui résume en à peine plus de deux minutes l’histoire de Google jusqu’en 2009. Un beau panégyrique dans le plus pur style de la marque.

multimedialab: arts numériques: introduction. Avec l'avènement de l'informatique, notre société est, de fait, devenue une société de l'information. Sous forme numérique, le texte, le son et l'image se distribuent et se partagent en réseau. Ces nouvelles technologies ont naturellement engendré de nouveaux outils, de nouveaux comportements. Une certaine catégorie d'artistes a pris d'assaut ces matériaux nouveaux : le code, les interfaces hommes-machines, le réseau lui-même. Les arts numériques regroupent les pratiques artistiques issues de l'informatique, qui n'existent que par le support numérique : net art, software art, installations interactives, etc. Les champs explorés sont vastes et interrogent notre perception de la réalité : environnements immersifs, virtualité et interactivité sous forme de dispositifs autonomes, voire intégrés dans des créations scéniques (spectacle vivant, performances..)

Première défaite d’un professionnel du go contre une intelligence artificielle Un programme de Google DeepMind a relevé le défi du jeu de go, sur lequel planchent depuis des décennies les chercheurs en intelligence artificielle. Une étape historique. Coup de maître dans l’univers de l’intelligence artificielle. Pour la première fois, un ordinateur a battu un joueur de go professionnel, comme le détaille un article de recherche publié dans la revue Nature du jeudi 28 janvier. Deux sites américains suspendent leurs commentaires Les commentaires sont-ils l'avenir du net ? Pas sûr. Aux États-Unis, débordée par les internautes, l'équipe du pure player américain The Daily Dot, a décidé de... supprimer la section commentaires de son site. Même chose pour le site spécialisé nouvelles technologies The Verge qui, au début du mois de juillet, a fermé ses commentaires pour l'été, parce que les trolls, aussi, ont besoin de vacances. Et en France, où certains sites continuent à modérer en interne les contributions de leurs lecteurs, les commentaires font-ils encore le poids alors qu'une partie de la conversation s'est délocalisée sur les réseaux sociaux ? On a beau scroller, ils ont disparu.

Vie privée et données personnelles, quelles différences Si le droit à la vie privée et le droit à la protection des données personnelles ont tendance à être confondus, ces deux notions plutôt récentes ne recouvrent pas forcément les mêmes domaines. La première trouve ses origines en 1890 sous la plume des avocats américains Louis Brandeis et Samuel Warren. Définie à l’époque comme le droit d'être laissé seul ou tranquille, elle devait surtout protéger d’attitudes abusives de journalistes. Aujourd’hui, la vie privée demeure un concept relativement flou : ses contours sont loin d'être arrêtés ; son caractère personnel renvoie à la notion de subjectivité et une définition applicable à tous apparaît impossible. Science et vie Le cerveau des bilingues serait plus agile (Ph. Allan Ajifo via Flickr CC BY 2.0) Oui : les bilingues profitent très certainement d’une fluidité mentale plus élevée que ceux qui ne parlent qu’une seule langue. Et ce, principalement à cause du contrôle accru de leur attention. Un individu parlant deux langues doit en effet apprendre à gérer celles-ci au-delà de la maîtrise de deux syntaxes, de deux phonologies et de deux vocabulaires différents. Afin de ne pas mélanger les mots, les structures syntaxiques ou les sons, il est obligé d’activer plus intensément différentes aires liées au contrôle exécutif, tels que les ganglions de la base, le cortex cingulaire antérieur, les lobes frontaux, le cortex préfrontal ou l’aire motrice supplémentaire.

Dernière actualité - FORMATION / Les enjeux numériques Nouveaux usages, nouveaux outils, nouveaux enjeux : comment favoriser les démarches citoyennes et les coopérations pour un internet libre? Internet est mis à mal par des logiques de concentration qui continuent de se durcir, enfermant les utilisateurs dans des systèmes propriétaires exclusifs dont ni les usagers en général, ni les TPE/PME dans leur pratique professionnelle des différents logiciels, ne maîtrisent les tenants et aboutissants : utilisation des données, confidentialité, libre circulation de l'information, vie privée... La remise en cause de l'exercice des droits fondamentaux, la privatisation d'internet et les menaces qui pèsent sur cet espace de création, d'expression et de citoyenneté se déclinent en enjeux spécifiques pour le secteur : hyper-concentration de la valeur et des richesses, risque de censure et obstacles à la diversité culturelle, enjeux de la gestion collective... Ce sont entre autre des sujets au coeur du secteur artistique et culturel.

Dossier Arte Future : Nos ordinateurs ont-ils la mémoire courte ? Le volume de données numériques générées par nos sociétés ne cesse d'augmenter. Comment les stocker sur les supports traditionnels que sont les CD, DVD, disques durs qui se révèlent fragiles et de courte durée de vie ? Quelles sont les pistes de recherche actuelles qui pourraient conduire à l'élaboration de supports durables ? Quelle mémoire allons-nous transmettre aux générations futures ?

Related: