background preloader

La Semaine du Son

La Semaine du Son
Related:  Son / Risques auditifs

Faites de la musique de fabrique Dans les années 80, plusieurs artistes ont cherché à faire sortir les sons de l'usine. A l'occasion de la fête de la musique, L'Usine Nouvelle vous propose une plongée dans ce style particulier qu'est la "musique industrielle". Récemment, la musique s’est distinguée en entrant à l'usine par le biais des salariés en lutte, souhaitant défendre leur emploi. En 2009, les salariés d’Akzonobel avaient repris et adapté la chanson d’Helmut Fritz "ça m’énerve !" Quelques décennies plus tôt, c'est tout un genre musical qu'a inspiré la culture de l'usine. Dissonance et importance accordée à l'expérimentation font figure de passages obligés. Dadaîsme et collages sonores Le groupe britannique Throbbing Gristle est à l’origine même du nom de "musique industrielle". Vers 1977 aux États-Unis, le groupes Pere Ubu se qualifie à son tour de "folk industriel". Son compatriote Devo s’auto-désigne quant à lui comme "groupe industriel des années 1980". Voici son morceau Essentialité mécanique :

Webdocumentaires BNSA | Banque Numérique du Savoir d'Aquitaine Grand Prix Lycéen des compositeurs Enregistrement : RituelsL'Empreinte Digitale (ED13246) Sélection : Maadann (4ème, 5ème, 6ème et 7ème mouvements), pour 8 chanteurs, piano à 4 mains, cymbalum et percussions (plages n° 7, 8, 9 et 10) Musicatreize, direction Roland Hayrabedian Partition : Onoma Éditions Musicales Avec le soutien de : MFA, FCM Maadann, VII à X : "il Stagno, l'Argento, l'Oro, il Mercurio", pour 8 chanteurs, piano à 4 mains, cymbalum et percussions (2011) On emploie parfois, en musique, le terme d’alchimie sonore, et c’est bien le cas ici puisque Maadann est inspiré par le symbolisme de l’alchimie et la pensée annonciatrice de la raison moderne de Roger Bacon, exposée dans son Miroir de l’alchimie. « Maadann serait une sorte de liturgie du métal qui mettrait en scène huit voix – chaque chanteur incarnant une personnalité minérale -, et des instruments, lieux de transformation. Des huit morceaux que comprend l’œuvre, on en retient ici quatre, évoquant successivement : « 4. 5. 6. 7. Durée de la sélection : 10'25''

AGI-SON Les oreilles - Musique, dB et Audition - J-L Horvilleur Cœur et sons – Paysages sonores / Heart and sounds – Sound landscapes 09.07.2011 « Swiss artists-in-labs Petit Palais Didactica : Art & Science on Stage Samedi 9 juillet 2011, 17h Steffen Schmidt (Swiss artists-in-labs, ZHdK Zurich) et Prof. Ludwig Karl von Segesser (CHUV, Lausanne) : Cœur et sons – Paysages sonores Artiste en résidence au Service de chirurgie cardio-vasculaire du CHUV, Steffen Schmidt crée des paysages sonores avec pour matériau les éléments concrets enregistrés au hasard de la vie urbaine et de l’hôpital et plus particulièrement lors d’examens médicaux spécialisés. Artist in residence at the Department of Cardiovascular Surgery of the CHUV, Steffen Schmidt creates sound landscapes using as his material concrete elements recorded during the bustle of city and hospital life and more particularly in the course of specialist medical examinations.

la Ville S Ci-dessous, l’article de M.P tiré de la Dépêche de ce dimanche 3 mai : « C’est si facile de voir Pamiers, ses églises, son architecture, son paysage géographique… Mais qu’en est-il des bruits de la ville ? Avez-vous déjà pensé aux sons qui s’échappent de la cité des trois clochers. Fermons les yeux et laissons-nous guider par quelqu’un qui ne parle pas. Si l’on remonte rue de l’Echo, à l’heure de la récréation, ce sont les rires des enfants de l’école, un son qui fait toujours chaud au cœur, qui couvriront le chant des oiseaux. Les raclements de chaises sur le sol, une tasse que l’on ne pose pas si délicatement que ça sur la table : on s’approche de la terrasse d’un café. tout joyeux qui siffle… Les cloches de l’église Notre-Dame-du-Camp donnent de la voix, elles aussi, comme elles savent si bien le faire assez souvent, malheureusement pas toujours pour de bonnes occasions, et ça elles savent nous le faire comprendre. Place de la République.

Création Musicale avec l'enseignement général & spécialisé - Muse en Circuit : Muse en circuit Ecoles, collèges, lycées, conservatoires & écoles de musique : création musicale et nouvelles technologies, privilégier une pédagogie de projet. Transmettre, c’est d’abord susciter la curiosité. Les projets menés par la Muse en Circuit s’inscrivent dans une démarche propre au Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) mis en œuvre par l’Education nationale. Nous élaborons et menons, en lien étroit avec les équipes éducatives : – des projets avec les écoles, collèges et lycées – généraux, technologiques et professionnels – afin de développer la conscience de notre environnement sonore, de favoriser l’accès aux technologies audionumériques et à la création musicale par des ateliers de pratique artistique, de la captation sonore à la réalisation électroacoustique. Nous construisons sur mesure, avec les équipes de professeurs intéressés, tout type de projet artistique et pédagogique. Cédric Govaere _professeur relais, DAAC de Créteil cedric.govaere [at] alamuse.com

Related:  Hygiène et santéWEBRADIOPréventionRessources SVTEducation musicaleOreilles curieusesAuditionSVT - système nerveux, bruitVR Musicbenoit_sndrSEMAINE DU SON