L'obésité et Air France

Facebook Twitter
home_theme © © France Info - Radio France Surtaxer les personnes obèses qui prennent l'avion ? Au lendemain de son annonce, l'idée commençait déjà à faire polémique. C'est "assez choquant" estime la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano. Air France dément vouloir surtaxer les obèses - Economie – Toute Air France dément vouloir surtaxer les obèses - Economie – Toute
Air France dément vouloir surtaxer les personnes obèses, actuali Air France dément avoir l'intention d'obliger les personnes en surpoids à payer un second siège dans ses avions, repoussant des informations en ce sens parues dans la presse. Cette hypothèse a provoqué l'inquiétude des associations d'obèses, qui militent contre toute tentative de pénaliser financièrement les personnes en surpoids, qui seraient alors "victimes d'une double peine". "Contrairement à l'information relayée par la presse ce matin, Air France ne prévoit pas l'obligation pour les passagers à forte corpulence de payer un second siège", écrit la compagnie nationale française dans un communiqué. Depuis 2005, Air France propose aux passagers en surpoids d'acheter un second siège avec une réduction de 25%. A partir du 1er février, la compagnie va proposer "en cabine économique, si celle-ci n'est pas complète, le remboursement du second siège que le passager à forte corpulence aurait choisi d'acheter", indique-t-elle. Air France dément vouloir surtaxer les personnes obèses, actuali
"Sur Air France, on va bientôt nous demander notre tour de taill "Sur Air France, on va bientôt nous demander notre tour de taill Air France voudrait faire payer 75% du prix du second siège aux personnes à forte corpulence. Qu'en pensez-vous? Nous condamnons fermement cette mesure. Allegro fortissimo travaille avec Air France depuis quatre ans. Et de cette collaboration est née une amélioration notable des conditions d'accueil des obèses.

Avion: les obèses ne veulent pas payer le prix fort , Soci&eacut

Avion: les obèses ne veulent pas payer le prix fort , Soci&eacut "Potion amère", "rigueur", "choc d'austérité"... Les éditorialistes ne sont pas tendres avec le plan d'économies présenté par Manuel Valls. A la veille de l'élection présidentielle, le mouvement civil d'opposition a tenté d'organiser un sit-in à Alger. Violemment réprimée, l'action n'a pas eu lieu. De notre envoyée spéciale.
Air France souhaite taxer les obèses Air France dément vouloir obliger les obèses à payer une seconde place. « La seule nouveauté » affirme la compagnie « c'est à compter du 1er février, en cabine économique, si celle-ci n'est pas complète, le remboursement du second siège que le passager à forte corpulence aurait choisi d'acheter ». Car, depuis le 1er février 2005, Air France propose à ses passagers corpulents d'acheter une seconde place avec une réduction de 25 à 33 % sur ce siège supplémentaire. Une offre conseillée mais non obligatoire. Air France souhaite taxer les obèses
Air France-KLM hésite à surtaxer les obèses
Obèses: à qui la faute ? - une vidéo Actu et Politique
Air France KLM : lance une nouvelle c...
Sur Air France, les obèses devront payer plus cher
Les gros doivent-ils payer deux sièges ? Air France relance la p
Flash actu : Tarifs Air France: ''choquant'' (Morano Flash actu : Tarifs Air France: ''choquant'' (Morano Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille, a trouvé mercredi "assez choquant" que des personnes "atteintes de maladie", en l'occurrence des obèses, se retrouvent à "payer deux fois à cause de leur maladie" sur certains vols de la compagnie Air France-KLM. Ce n'est "pas un dossier que j'ai suivi mais j'ai une réaction citoyenne, je dois dire que c'est quelque chose qui me choque parce que vous avez des personnes qui sont atteintes de maladie qui se retrouvent dans cette situation" et "si elles doivent payer deux fois à cause de leur maladie je trouve que c'est assez choquant", a déclaré Mme Morano sur RMC. La compagnie Air France-KLM a annoncé mardi que les personnes obèses allaient prochainement payer près du double du prix normal pour voyager sur leurs lignes, s'ils sont dans l'incapacité de s'asseoir sur un seul siège d'avion, dans le cas où le vol est complet.
La politique d'Air France à l'égard des obèses passe mal - LeMon Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Céline Hussonnois "Pour bien commencer l'année, partez à prix légers", annonce Air France dans une publicité en ligne pour sa carte de fidélité. Encore faut-il ne pas peser trop lourd ! Après l'avoir annoncé la veille, Air France a démenti, mercredi 20 janvier, "l'obligation de faire payer un second siège aux passagers à forte corpulence". Mais, pour des questions de sécurité, ces voyageurs en surcharge pondérale doivent quasi systématiquement acheter une seconde place. La politique d'Air France à l'égard des obèses passe mal - LeMon
L'obésité, longtemps considérée comme un simple facteur de risque et un avatar de la société de consommation, a été reconnue comme maladie par l'Organisation mondiale de la santé en 1997. Pour plusieurs raisons, notamment les données épidémiologiques qui indiquent une diffusion mondiale de ce problème et l'impact médico-économique lié surtout à l'incidence croissante du diabète dû à l'obésité. Le Pr Arnaud Basdevant et Cécile Ciangura, de l'Hôtel-Dieu, à Paris, ont bien rappelé mardi, devant l'Académie de médecine, que l'obésité était une affection chronique évolutive, que son traitement devait être adapté - de la prévention à la chirurgie - au stade évolutif du processus. L'obésité, une maladie à part entière, actualité A votre santé : L'obésité, une maladie à part entière, actualité A votre santé :