background preloader

Intelligence Artificielle

Facebook Twitter

L’intelligence artificielle va-t-elle prendre le pouvoir? Image: Kuo Cheng Liao (found here). Je voudrais répondre dans cette petite entrée de blog à quelques questions qui m’ont été posées par des amis Turcs (du site Çeviri Konusmalar) au sujet de l’intelligence artificielle et de l’autonomie des machines.

Voir ici sur Twitter… Un des rôles de la philosophie est de catégoriser l’expérience humaine de façon à réduire le plus possible l’illusion, ou si l’on préfère à trouver les concepts qui vont nous permettre de comprendre notre situation et de mieux guider notre action. Cela amène souvent les philosophes à contredire l’opinion courante. Aujourd’hui cette opinion est propagée par le journalisme et la fiction. Aussi bien les journalistes que les auteurs de roman ou de série TV présentent les robots ou l’intelligence artificielle comme capable d’autonomie et de conscience, que ce soit dès maintenant ou dans un futur proche. Cette représentation est à mon avis fausse, mais elle fonctionne très bien parce qu’elle joue… Like this: Like Loading...

DOSSIER - L’intelligence artificielle en éducation. Qu’est-ce que l’intelligence artificielle? Quel est sa manifestation actuelle dans nos vies? Et son apport à l’éducation? On tente d’y voir plus clair grâce à ce dossier réalisé conjointement par l’École branchée et Carrefour éducation sur le sujet. Bonne lecture! Par Adam L. L’intelligence artificielle (IA), on en parle beaucoup.

Cela dit, l’apprentissage profond n’est pas la seule approche en IA, il y en a beaucoup d’autres. Table des matières L’IA dans nos viesDéfinir l’intelligence artificielle : pas une mince tâche! L’IA dans nos vies Ainsi, l’IA est déjà entrée dans nos vies, ne serait-ce que dans Internet, où elle est abondamment utilisée en publicité.

. « Ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine. » (Éditions Larousse, 2018) Définir l’intelligence artificielle : pas une mince tâche! Définir l’IA n’est pas une chose simple parce que la définition a évolué depuis les années 1960. 1. 2. 3. Complément. Cahier de Tendances Printemps–Été: vers des médias synthétiques ? L’intelligence artificielle (IA), qui irrigue déjà le monde de la culture et de la communication, est-elle en train de changer la donne dans les médias et le journalisme ? Les algorithmes vont-ils se substituer à ceux et celles qui créent, informent, produisent, diffusent et partagent, pour nous inonder de contenus synthétiques et d’œuvres calculées ?

Ou réussirons-nous à apprendre à vivre avec ce nouvel écosystème élargi homme-machines et à en profiter ? Notamment pour réussir à co-créer et coproduire avec le public des œuvres et des contenus qui, lentement, se déverrouillent et deviennent « vivants », changeants, modifiables. Dans ce nouveau Cahier de Tendances sur la mutation des médias et du journalisme, nous vous proposons un état des lieux, à date, des utilisations de l'IA dans toute la chaîne de valeur des médias de l’information et du divertissement.

Très bonne lecture et excellent été à toutes et tous ! L’intelligence artificielle expliquée aux enfants. Il peut y avoir plusieurs définitions de l’intelligence artificielle (IA). Ma préférée parmi toutes est celle d’un outil capable de prendre des décisions. Bien, mais que peut-on faire avec l’intelligence artificielle ? La question n’a pas une mais deux réponses car il y a deux intelligences artificielles. Intelligence artificielle faible et forte Dans le cas de l’IA forte, le cerveau d’une machine serait le même que celui d’un humain. La deuxième IA est beaucoup plus accessible et elle nous accompagne depuis déjà un moment. Comment ça marche ?

Le principe de fonctionnement est finalement plutôt simple : pour reconnaître une voiture, la machine commence son apprentissage en enregistrant à partir d’une quantité gigantesque d’images des parties de l’images représentant des roues, des volants ou des capots moteur. Lorsqu’un humain intègre le concept de voiture : qu’il comprend ce que c’est, le terme couvre aussi bien les cabriolets que les familiales ou les berlines.

Legal Instruments. CONSIDÉRANT l’Article 5 b) de la Convention relative à l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques en date du 14 décembre 1960 ; CONSIDÉRANT les Objectifs de développement durable énoncés dans le Programme de développement durable à l’horizon 2030 adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies (A/RES/70/1), ainsi que la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 ; CONSIDÉRANT les travaux importants menés sur l’intelligence artificielle (ci-après dénommée « IA ») dans le cadre d’autres instances internationales gouvernementales et non gouvernementales ; RECONNAISSANT que l’IA a des incidences mondiales généralisées et profondes qui transforment les sociétés, les secteurs économiques et le monde du travail, une tendance qui devrait s’accentuer à l’avenir ; Sur proposition du Comité de la politique de l’économie numérique : I.CONVIENT qu’aux fins de la présente Recommandation, les termes techniques suivants s’entendent comme suit : 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 2.1.

L'Intelligence Artificielle, des potentialités pour l'Education ? La sphère | ICI Radio-Canada.ca Première. L’avenir de l’intelligence artificielle est-il… inévitable ? (1/2) : l’intelligence, du service à l’oppression. Sur la scène des conférences USI, Kevin Kelly (@kevin2kelly) apparaît fringuant. « Nous vivons la meilleure époque que l’humanité ait jamais connue », estime le fondateur de Wired souriant derrière sa sévère figure de pasteur mormon. Avant d’entamer, tel un professeur, son petit cours de prospective, nous promettant de nous expliquer tout ce dont nous avons besoin pour affronter les 30 prochaines années. Pas sûr qu’il y parvienne vraiment en déroulant, en conférencier un peu blasé, une grande synthèse des propos qu’on lui entend tenir depuis quelques années, et notamment dans son dernier livre, The Inevitable. L’intelligence ? Pas si simple ! Pour comprendre ce qui nous attend, il faut intégrer 3 grandes tendances.

La première, c’est la « cognitisation » du monde, qui consiste à apporter de l’intelligence à tout ce qu’on créé (« Tout ce qu’autrefois nous avons électrifié, nous allons désormais le cognitiser », expliquait-il dès 2014). Image : Kevin Kelly s’envole sur la scène d’USI 2017.