background preloader

I- le statut de la femme en France

Facebook Twitter

Fille garcons ecole 3. Fille garcons ecole 2. Fille garcons ecole. IMAGE ET PLACE DE LA FEMME DANS LA SOCIETE. Les élèves de la classe de première ES1 du lycée Koeberlé de Sélestat dans le Bas-Rhin ont choisi de travailler sur ce thème cette année.

IMAGE ET PLACE DE LA FEMME DANS LA SOCIETE

Evidemment tous les aspects n’ont pas été abordés, c’est pour cela que nous espérons que d’autres classes qui les auraient déjà analysés contribuent à alimenter ce site et éventuellement nous proposent des documents, leurs travaux, leurs critiques … Pour nous contacter : Koebses@reda.net Nous aurions aimé avoir des échanges avec des classes d’autres lycées, mais aussi avec des lycées étrangers. Les professeurs d’anglais et d’allemand pourraient nous aider.

Ont été vus les sous – thèmes suivants : La femme dans la peinture Par Aurélie GRASSLER, Sandra LINDER et Caroline ULRICH La femme a souvent été le sujet de prédilection des peintres, des sculpteurs …mais alors que le sujet n'a pas changé, l'image de la femme, elle, a évolué. Au temps du paléolithique la femme est essentiellement représentée dans le rôle de la mère, porteuse de vie. Un petit historique sur l'accès à l'enseignement des filles - LES FUTURS CADRES D'EDUCATION. L’accès à l’éducation des filles s’est développé lentement dans l’histoire de l’éducation en Europe.

Un petit historique sur l'accès à l'enseignement des filles - LES FUTURS CADRES D'EDUCATION

En France, le droit à l’instruction des filles date de 1880. La coéducation avec les garçons en revanche ne s’est mise en place qu’un siècle plus tard, pendant les années 1960 et fut rendue obligatoire par la loi Haby de 1975. Elle est maintenant admise et la mixité scolaire est de nos jours une réalité un peu partout en Europe. Document sans-titre. Les filles à l'école Avant 1870, les jeunes filles, ayant peu de droits, n'avaient pas accès à l'enseignement scolaire.

Document sans-titre

Elles ne savaient donc ni lire, ni écrire, ni compter.Avec la naissance de la IIIéme République, les temps changent: les jeunes filles sont toujours considérées comme inferieures, elles obtiennent cependant des droits, en particulier le droit à la scolarité. Leurs vies vont donc être bouleversées grâce à des lois qui petit à petit changent leur histoire. 1- Avant 1870, les filles sont exclues de la scolarité a- Comment les filles sont-elles considérées ? Observatoire des inégalités.

26 mai 2014 Parmi les maires élus aux élections municipales de mars 2014, 16 % sont des femmes, contre 13,5 % en 2008, selon les données du ministère de l’Intérieur, alors qu’elles représentent 48,2 % des conseillers municipaux des villes de plus de 1 000 habitants [1], contre 35 % en 2008.

Observatoire des inégalités

Ce progrès en matière de représentation féminine au sein de l’exécutif local cache cependant des disparités. Les femmes maires sont davantage présentes dans les communes de moins de 3 500 habitants (16,3 %). Le taux diminue ensuite dans les villes de 30 000 à 100 000 habitants (11 %) pour augmenter dans celles de 100 000 habitants et plus (14,6 %). Une grande première à noter toutefois : la plus grande ville de France, Paris, est maintenant dirigée par une femme. Cours de SES - Qu'est-ce que la socialisation ? Il faut distinguer les notions de sociabilité et de socialisation.

Cours de SES - Qu'est-ce que la socialisation ?

Ainsi, la notion de sociabilité est à saisir en tant que relations directes et formes de communication entre individus dans un cadre social donné. La famille, l’école, la rue sont des lieux de sociabilité. La notion de socialisation renvoie, quant à elle, à l’ensemble des mécanismes par lesquels les individus font l’apprentissage des rapports sociaux entre les hommes et assimilent les normes, les valeurs et les croyances d’une société ou d’une collectivité. On distingue la socialisation primaire (ou socialisation de l’enfant) et les socialisations secondaires, processus d’apprentissage et d’adaptation des individus tout au long de leur vie. 1. A. Selon G. 1. la phase d’acquisition des normes et des valeurs d’un groupe et/ou d’une société donnée ; 3. la phase d’adaptation : l’individu est en mesure de s’adapter à son environnement social et, par-là même, d’augmenter la solidarité envers les autres membres du groupe. b.

Dates emancipation 1. X48 Dossier01.