background preloader

Tpegff

Facebook Twitter

Argument oral. Tpe oral mathilde. Esp. L’urgence de ralentir – Documentaire Arte. Oral TPE. Le mouvement « slow education  ou « éducation lente  | «Les Vendredis Intellos. Le numéro de Sciences humaines de Juillet intitule son dossier « Peut-on ralentir le temps ? » Qui ne ressent pas cette course frénétique au toujours plus en toujours moins de temps ? Nous vivons un formidable paradoxe, alors que tous les nouveaux outils technologiques pourraient nous permettre de faire pareil en moins de temps, et donc d’avoir plus de temps pour un tas de choses, il est de bon ton au travail et en société de paraître éternellement débordé. Alors forcément, le titre m’a attirée. Et c’est comme ça que j’ai découvert qu’il existe un slow movement, et même une Société de Décélération du temps (version anglaise du site en allemand) qui compte 700 membres (universitaires, entrepreneurs, thérapeutes, artistes, juristes, politiques) provenant d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud, et se réunit chaque automne en Autriche dans la ville de Wagrain.

Le mouvement se généralise à tous les aspects de la vie. On trouvera ici en lien l’encadré paru dans Sciences Humaines. Et de remarquer : Le slow working : productif? - Workopolis. Par Peggy Bédard Le slow eating, le slow parenting, le slow living… et maintenant le slow working. L’éloge de la lenteur fait son entrée dans le monde du travail : quels seraient les bénéfices de « prendre son temps » au boulot? Travailler vite c’est bien, mais cela ne favoriserait pas la qualité du travail ou le bien-être personnel, bien au contraire.

Avec la vitesse et la pression soutenue, viennent le stress et la surcharge de travail, des causes de nombreux épuisements professionnels, un problème de santé mental qui touche des milliers de Canadiens chaque année. Myriam Jézéquel, chercheure et auteure de L’instant présent pour vivre plus sereinement, s’intéresse au slow working depuis plusieurs années et le définit comme « le fait de se réapproprier son emploi du temps en faisant un meilleur usage de celui-ci ». Une approche qu’il ne faut donc pas confondre avec la paresse et la perte d’efficacité. Prendre son temps au travail permet aussi un meilleur contrôle de son attention. Slow Food France. Photos. Edito. Images (1) ROBOTISATION. Chartoftheday 4247 les francais accros au smartphone n.jpg g. Chartoftheday 8334 quelle est la duree de vie d un smartphone n.

Info 3 b. TPE 2.0. IIb. Premiere et deuxieme revolution indutrielle 1. Troisième révolution industrielle. Conclusion ? II/ A) Constat. II )a. Dissertations gratuites sur Les Fondements De La Révolution Industrielle. Taylorisme et fordisme. La sociologie du travail a pour objet l’étude des phénomènes sociaux qui naissent dans le travail en s’attachant à y chercher l’explication dans la réalité sociale elle-même. La réflexion sur le travail et l’organisation du travail est contemporaine de l’essor du capitalisme industriel [1]. C’est cette genèse de la sociologie du travail que nous allons aborder dans cet article avec l’étude du taylorisme et du fordisme.

Origines du taylorisme F.W Taylor débute sa carrière en 1878 comme ouvrier puis est nommé chef d’équipe de tourneur dans une usine métallurgique. En tant que contremaître, il se retrouve confronté à ce qu’il appelle la « flânerie systématique » de ses subordonnés, pratique qui consiste à travailler lentement pour s’épargner d’accomplir une journée de travail « normale » [2].

Organisation scientifique du travail C’est sur cette base que Taylor pose les principes de l’organisation scientifique du travail qui sont au nombre de quatre : formation et sélection des travailleurs, "La Dictature de l'urgence", de Gilles Finchelstein. On comprend que le propos de l'auteur n'est ni économique, ni psychosociologique, quand l'ouvrage débouche sur un portrait à l'acide de Nicolas Sarkozy, champion de l'agitation et du court-termisme. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alain Faujas A bas La Dictature de l'urgence ! Que Zara change ses collections de vêtements tous les mois, que l'on mange de plus en plus fast-food, que les actionnaires se défassent de leurs titres tous les ans au lieu de tous les huit ans en 1960, que la chronique d'Alain Duhamel soit passée en dix ans de 185 mots minute à 199, tout cela donne le tournis et confirme que l'on n'a plus le temps. D'ailleurs, les Français sondés par Ipsos affirment qu'il leur manque quatre heures par jour malgré l'accélération phénoménale de leur vie à coups de portable et de TGV.

Le lecteur ne peut que souscrire à cette mise en accusation de l'urgence, "cette suractivité choisie ou subie, qui touche de plus en plus de gens" et qui les épuise. Les méthodes ? Bibliographie. Méthodologie. Intro finale tpe. Fast food tpe. Destruction créatrice | SES.Webclass. Destruction créatrice. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La « destruction créatrice » désigne le processus continuellement à l'œuvre dans les économies et qui voit se produire de façon simultanée la disparition de secteurs d'activité économique conjointement à la création de nouvelles activités économiques.

L'expression est associée à l'économiste Joseph Schumpeter (1883-1950) qui en assure une large diffusion avec la parution de son livre Capitalisme, Socialisme et Démocratie publié en anglais aux États-Unis en 1942, traduit en français en 1951. L’idée s'inspire de la pensée du philosophe Friedrich Nietzsche (1844-1900) et de la formulation proposée pour la première fois par l’économiste Werner Sombart (1863-1941). Bien qu'étant conservateur, Schumpeter tira une grande partie de sa compréhension de la « destruction créatrice » des œuvres de Karl Marx. Elle a été reprise par Theodore Levitt dans Innovation et marketing (1969). Origine de la destruction créatrice[modifier | modifier le code] Troisième révolution industrielle.

Une maison passive n'a pas, ou presque pas, besoin de sources artificielles de chaleur. Il y est plus facile de produire un surplus d'énergie, qui peut être stocké pour un besoin futur ou exporté vers un usager qui en a besoin à proximité par un réseau de type Smart grid, fonctionnant sur le modèle distribué de l'Internet selon les principes de la Troisième Révolution. Le second pilier de la Troisième Révolution industrielle consiste à transformer chaque bâtiment en « mini-centrale » intelligente qui injecte dans le réseau son excédent de production et y prélève de l'énergie quand elle en manque.

Un stockage tampon se fait grâce à des batteries (fixes ou de véhicules en chargement) ou un stockage d'hydrogène. Description[modifier | modifier le code] L'enjeu est aussi la survie des écosystèmes et donc de l'humanité qui en dépend et Rifkin ne voit pas de « plan B »[6]. En 2007, le Parlement européen a officiellement adopté cette vision[7]. Justifications[modifier | modifier le code] Tpe information magasine. Addiction aux smartphones : on vous dit tout ! L’arrivée du smartphone dans notre quotidien a incontestablement changé nos vies. Qui aurait imaginé avant son apparition sur le marché grand public qu’il allait devenir notre compagnon de route au quotidien ?

Il nous permet de tout faire, à tout instant, n’importe où. C’est une révolution technologique qui nous a sans aucun doute apporté énormément. Seulement voilà, le smartphone a pris une telle place dans notre quotidien que beaucoup d’utilisateurs ont du mal à s’en passer. Aucun produit technologique n’avait autant influé sur notre façon d’être, notre façon de faire, de penser. Selon un sondage de Pew Internet Project, 67% des personnes interrogées possédant un téléphone portable avouent regarder leur smartphone pour vérifier si elles n’ont pas de messages, appels ou textos même quand aucun signal n’a retenti. 44% disent dormir avec leur téléphone portable à côté du lit ou sous l’oreiller pour ne rien râter.

A tel point que pour certains, c’est devenu une addiction. Addiction smartphone. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Images Site Web pour cette image Évolution des utilisateurs d'Internet (wikipedia) openclassrooms.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. La transition énergétique selon Jérémy Rifkin. Jérémy Rifkin, économiste, essayiste et spécialiste de prospective macro-économique a publié en 2012 son dernier ouvrage la Troisième Révolution industrielle, Comment le pouvoir latéral va transformer l’énergie, l’économie et le monde. Après ses best-sellers La fin du travail (1995) et Le rêve européen (2004), le théoricien américain propose un ouvrage ambitieux et volontairement polémique, prônant une révolution copernicienne du modèle énergétique mondial, fondée sur le développement massif des énergies renouvelables et des smart grids.

Après la révolution de la vapeur au XIXe siècle, le développement du moteur à explosion, l’exploitation du pétrole et l’apparition de la télétransmission au XXe siècle, il est temps selon J. Rifkin de s’engager vers une « troisième révolution industrielle ». L’auteur part d’un constat simple : la deuxième révolution industrielle s’achève par une raréfaction des énergies fossiles.

Les cinq piliers d’un nouveau modèle de croissance J. En savoir plus : Les 40 ans d'Internet en 10 dates-clés. (Paris - Relax news) - Il y a exactement 40 ans, les premières ébauches de mise en réseau des ordinateurs avec la création d'Arpanet apparaissaient. Le 2 septembre 1969 marque le point de départ du développement de la Toile mondiale telle qu'on la connaît aujourd'hui. Rétrospective en 10 dates-clés sur l'histoire d'Internet. 2 septembre 1969 : Deux ordinateurs de l'université de la Californie (UCLA) échangent des informations grâce à un câble de liaison mesurant quelques mètres de long. c'est le point de départ d'une mise en réseau d'ordinateurs, mieux connu sous le nom d'Arpanet. 1971 : L'ingénieur Ray Tomlinson parvient à transférer 200 lignes de code d'un ordinateur à l'autre via deux boîtes aux lettres électroniques. 1972 : Le réseau Internet prend de l'ampleur avec la création des premières adresses email qui permettent alors de localiser les systèmes sur le réseau. 1989 : Le Centre européen de recherche nucléaire (CERN) met en ligne la première page Web.

Ordinateur Lent ? Taylorisme - Tout savoir sur le Taylorisme. Le taylorisme est une méthode de travail qui préconise l’organisation scientifique du travail (OST) grâce à une analyse détaillée des modes et techniques de production (gestes, rythmes, cadences, …) dans le but de d’obtenir la meilleure façon de produire, de rémunérer (salaire horaire), et donc le meilleur rendement possible. Son nom provient de son inventeur, Frederick Winslow Taylor (1856-1915), qui était un ingénieur américain et qui a su trouver un domaine d’application à son idée dans le cadre de la révolution industrielle du 20ème siècle. Frederick Taylor, l’inventeur de la méthode de travail éponyme, le Taylorisme Le taylorisme n’est seulement qu’une composante du travail à la chaîne pratiqué notamment par Ford avec le fordisme.

Mise en application du taylorisme : Organisation du travail. Au cours de la seconde moitié du 19ème siècle, la révolution industrielle a permis la mise en place d’un nouveau système technique et l’émergence des ingénieurs. Avantages du Taylorisme. James watt. Quand a eu lieu la première révolution industrielle ? La première révolution industrielle, au XVIIIe siècle pour le Royaume-Uni Dans le dernier quart du XVIIIe siècle, l'industrie du charbon et l'énergie à vapeur (brevetée par James Watt en 1760) propulsent l'économie britannique au premier rang européen grâce au développement et à la commercialisation des secteurs clés de production. Dès 1780 s'impose le transport par bateaux à vapeur sur rivières, puis par canaux, et à partir de 1820, sur mer avec des navires toujours plus imposants sur les liaisons internationales, outre-Manche et outre-Atlantique.

Première mécanisation du travail Pense-bête Les premières machines à tisser mécanisées apparaissent au XVIIIe siècle, mais à partir de 1800 sont brevetés de véritables métiers mécaniques, tels que le célèbre métier Jacquard, créé par Joseph Jacquard en 1801. En France, le premier pont métallique est le pont d'Austerlitz, construit en 1807. La Révolution Industrielle - Histoire. Introduction Entre 1850 et 1940, l'Europe puis d'autres pays comme les Etats-Unis et le Japon connaissent une formidable croissance économique grâce à l'industrialisation de leur économie. Ce phénomène, fondé sur deux révolutions industrielles importantes a entraîné la transformation de la société. Face à l'apparition d'inégalités sociales, de nombreuses réflexions ont été développées afin d'améliorer la société. 1 L'indutrialisation La fin du XIX ème siècle est marquée par deux révolutions industrielles qui ont permis une forte croissance de l'économie.

Révolution industrielle : phase d'intense transformation de l'industrie, caractérisée par l'utilisation de nouvelles techniques, le développement de nouvelles branches d'activité et une forte croissance de l'activité. 1.1 La première révolution industrielle Cette révolution industrielle concerne essentiellement le Royaume-Uni dans la deuxième moitié du XVIII ème siècle. 1.2 La deuxième révolution industrielle Il y a l'essor : Depj age ind1. Premiere et deuxieme revolution indutrielle 1. Taylorisme. Capitalisme. 1.3 L’Aube de la Troisième Révolution Industrielle | Monde 3.0. 1.3 L’Aube de la Troisième Révolution Industrielle La transformation du monde du travail, de ses modes et de ses types a été étroitement liée aux trois révolutions industrielles amenées par la vapeur, le pétrole puis les énergies renouvelables.

Le concept de troisième révolution industrielle vient de Jeremy Rifkin, un essayiste américain et conseiller de nombreuses personnalités politiques importantes sur l’ensemble des continents. Son travail, basé sur une veille et une réflexion prospective, est porté sur l’exploration des potentialités scientifiques et techniques nouvelles, sur leurs impacts en termes sociétaux, environnementaux et socio-économiques.

Jeremy Rifkin pense que les nouvelles technologies de communications et d’énergies vertes nous positionnent à l’aube d’une nouvelle ère énergétique très inspiré de l’architecture du Web. Aujourd’hui les énergies renouvelables et Internet se rencontrent. J'aime : J'aime chargement… Conference-spectacle:l'acceleration du temps. Hartmut Rosa, Accélération. Une critique sociale du temps. 1Hartmut Rosa est un représentant de la nouvelle Théorie Critique issue de ce qu'on appelle « l'Ecole de Francfort ». Il propose non seulement de relire l'histoire moderne à l'aune du concept d'accélération sociale, mais il encourage aussi le développement de recherches à portée critique qui auraient pour objet d'éviter que le projet de la modernité (le développement de l'autonomie) soit radicalement menacé par l'accélération.

La thèse de l'ouvrage est que l'histoire moderne peut être mieux comprise dans le cadre d'une dialectique entre des forces d'accélération et des institutions vouées à dépérir dès lors qu'elles deviennent un frein aux forces d'accélération, que dans le cadre de la dialectique des forces productives et des rapports de production proposée par Marx. 2L'auteur commence par livrer une description de l'accélération dans ces trois domaines, puis en explique les causes et les conséquences.

Recherches. Site internet. 13 projets de téléphériques à l’étude en Ile-de-France - le Parisien.