background preloader

Tpefer

Facebook Twitter

Eliott-Fares-Romeo

Tpe 2016-2017

CANNABIS : effets et dangers. Les effets immédiats Lorsqu’ils consomment du cannabis, les consommateurs recherchent un état de bien être, d’extase, de suffisance ainsi qu’une modification des sens (souvent par exemple, les consommateurs disent mieux « ressentir le son » pour dire « mieux entendre la musique »).

CANNABIS : effets et dangers

Bien sûr les sensations recherchées ne sont pas toujours au rendez-vous. Selon les individus et la concentration de THC, les effets sont assez variables, certains se sentent plus dans l’euphorie tandis que d’autres auront plus un sentiment d’apaisement, de tranquillité…certains l’utilisent même comme somnifère. Cependant, il est fréquent de constater après l’absorption de cannabis des vomissements, des malaises, des tremblements qui sont le résultat de ce qui est communément appelé par les consommateurs un « bad trip » (angoisse sévère, perte d’équilibre, confusion totale, diminution de la concentration, sentiment d’étouffer etc…).

Ses effets peuvent durer de 2 à 10 heures. LSD, effets, risques, témoignages — PsychoWiki. Le LSD est le nom générique donné à un alcaloïde semi-synthétique dérivé de l’acide lysergique, obtenu à partir de l’ergot de seigle : le L.

LSD, effets, risques, témoignages — PsychoWiki

S. D. 25 (acide lysergique diéthylamide), mis au point en 1938. C'est un hallucinogène puissant, dont la consommation est appelée un trip (ou voyage). En France, le LSD a été expérimentée par 1,3% des jeunes de 17 ans en 2011.[1] Il est classé comme stupéfiant. Histoire brève En 1938, Albert Hofmann isole l’acide lysergique de l’ergot de seigle, qu’il combine à différentes réactions chimiques pour tester son effet stimulant sur la circulation. 1ère S : SVT Spécifique - Cours : Aires cérébrales et plasticité. Les informations liées à la vision sont complexes et sont donc traitées par plusieurs aires cérébrales.

1ère S : SVT Spécifique - Cours : Aires cérébrales et plasticité

Le cortex genouillé latéral reçoit en premier les informations des nerfs optiques. Le cortex visuel reçoit ensuite les informations du corps genouillé latéral. Le cortex visuel se compose de deux zones : Janis Joplin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Janis Joplin

Janis Joplin Janis Joplin en 1970 Janis Joplin s'est d'abord illustrée à la fin des années 1960 en tant que chanteuse du groupe d'acid rock psychédélique Big Brother and the Holding Company et plus tard comme artiste solo avec ses groupes d'accompagnement, The Kozmic Blues Band et The Full Tilt Boogie Band. Joplin marqua les esprits par ses performances vocales et sa présence sur scène considérée par ses fans comme « électrique ». Au sommet de sa carrière, elle était connue comme « la reine de la soul psychédélique » et était également surnommée « Pearl » par ses amis. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse[modifier | modifier le code] Janis Joplin au lycée Plutôt attirée par la peinture initialement, c'est au lycée qu'elle commence à chanter du blues et du folk avec des amis.

Molécule THC. Molécule LSD. Molécule LSD. LSD. Témoignage hippies/drogue. I- C- Le mouvement hippie: liberté sexuelle, drogues. En 1968, les jeunes sont soumis à une autorité constante qui les oppresse.

I- C- Le mouvement hippie: liberté sexuelle, drogues.

Dans les années 68 une nouvelle génération de jeunes nommés « hippies » apparaît. Les hippies sont des personnes pacifistes ayant un mode de vie psychédélique. Certains de ces hippies rejetant la société 68, se drogues afin d’échapper a ce monde. C’est l’apparition des drogues et de la liberté sexuelle. Les hippies ne comprenaient pas pourquoi montrer la liberté sexuelle, que ce fut dans la rue, dans les journaux ou au cinéma, choquait les gens, alors qu'à la télévision, au télé-journal, bref partout, on affichait l'extrême violence de la guerre.

Nous n’allons pas nous attarder sur ces évènements, que l'on peut trouver dans n'importe quel livre d'histoire, mais plutôt essayer d'en chercher la signification en analysant quelques phrases contestataires écrites sur les murs. TPE sur le mouvement Hippie. Site Web officiel de la Fondation pour un monde sans drogue : Informations gr...

Les gens prennent de la drogue parce qu’ils veulent changer quelque chose dans leur vie.

Site Web officiel de la Fondation pour un monde sans drogue : Informations gr...

Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles les jeunes en prennent : Pour se sentir dans le coup Pour s’évader ou se relaxer Par ennui Pour se sentir adulte Pour se rebeller Pour faire une expérience Ils pensent que la drogue est une solution. Mais en fin de compte, elle devient le problème. Aussi difficile que cela puisse être de faire face à ses problèmes, les conséquences de la consommation de drogue sont toujours pires que le problème que l’on essaie de résoudre en en prenant. Les drogues : effets, symptômes et conséquences.

Les parents qui soupçonnent que leur adolescent prend de la drogue peuvent avoir des difficultés à reconnaître les symptômes physiques de l'intoxication.

Les drogues : effets, symptômes et conséquences

Ils peuvent également être inquiets des effets à court et à long terme que la consommation peut avoir sur le corps et le cerveau de leur progéniture. Dépendance, diminution de l'appétit, pertes de mémoire, dépression, psychose toxique... il n'est pas toujours facile de s'y retrouver lorsque vient le temps d'associer les substances à leurs conséquences possibles. La place des drogues dans ... 5.

La place des drogues dans ...

La place des drogues dans le mouvement Les hippies prônaient le retour à la nature et souhaitaient la paix dans le monde, ces engagements se retrouvent dans l'expression « Flower power » qui en français signifie « Le pouvoir des fleurs », c'est donc tout naturellement qu'ils se sont initiés aux drogues car lorsque l'on parle des hippies il est impossible de passer à côté de la consommation de drogue.

En fait, celle-ci faisait partie intégrante du mode de vie hippie. Les hippies préféraient les drogues psychédéliques à l'alcool et aux tranquillisants. Au début ils ne consommaient que des drogues douces telles que la marijuana, ou le haschich mais bientôt d'autres drogues plus dures firent leur apparition telles que la mescaline ou le LSD, c'est un puissant hallucinogène chimique qui « ouvre les portes de l'esprit ». L'absorption même en quantité minime de LSD, offre au consommateur un long voyage peuplé d'hallucinations visuelles, auditives et tactiles.