background preloader

Sites internet

Facebook Twitter

Chimiluminescence : du luminol aux bâtons lumineux. La bioluminescence. Après la guerre, l'américain W.D McElroy démontra que cette réaction de bioluminescence nécessitait aussi de l'oxygène et de l'ATP en présence de l'ion divalent magnésium. ( Mg2+ ) Voici les différentes étapes de la réaction : -> Au début de la réaction, l'ATP se lie avec le substrat ( la luciférine ) après avoir été lié avec l'ion magnésium. ( l'ATP ne sert pas de molécule énergétique ) En effet, le complexe MgATP sert de support pour la luciférase.

La bioluminescence

-> Ensuite la Luciférine va réagir avec l'enzyme ( la Luciférase ) et donner une forme intermédiaire, la Luciférine adénylate. On a par la même occasion une libération de Pyrophosphate. -> Sur ce complexe, l'oxygène va réagir en donnant l'Oxyluciférine, un peroxyde qui va rapidement ce cycliser après une libération d'AMP ( Adénosine-5'-monophosphate ) Institut de chimie. Bioluminescence des lucioles : une question clé enfin résolue !

Institut de chimie

Des chercheurs du Laboratoire de Spectrochimie Infrarouge et Raman de Villeneuve d’Ascq ont réalisé une avancée importante dans le décryptage de la bioluminescence des lucioles en isolant pour la première fois les différentes formes moléculaires impliquées dans ce processus et en décrivant leur spectre d’absorption. Ces travaux sont parus en ligne dans la revue Chemical Science en mai 2013 et ouvrent le chemin à une compréhension complète de ce phénomène encore mal cerné, ainsi qu’au développement de nouvelles sondes pour l’imagerie biomédicale. Il est coutume au Japon pendant les soirées d’été d’admirer avec émerveillement la danse de petites « boules de lumière », les lucioles. D'où vient la lumière des lucioles ? - Science-et-vie.com. C’est une réaction chimique, produite dans un organe spécifique situé à l’extrémité de l’abdomen de ces coléoptères, qui est à l’origine de la belle lumière qu’émettent les “mouches à feu”.

D'où vient la lumière des lucioles ? - Science-et-vie.com

Cette “bioluminescence”, commune à d’autres animaux, en majorité marins, comme la méduse Aequorea victoria, a été en partie élucidée dès le XIXe siècle par le pharmacien français Raphaël Dubois (1849-1929). La bioluminescence est due à une réaction entre deux molécules, la luciférine (une protéine) et la luciférase (une enzyme), réalisée en présence d’oxygène. Elle donne lieu à l’émission de particules élémentaires de lumière, des photons. Excepté quelques rares espèces qui ne “s’allument” pas, comme la luciole noire (Ellychnia atra), presque toutes les 2 000 espèces de lucioles clignotent. Un comportement qui pourrait sembler dangereux, puisqu’il signale l’animal aux yeux d’éventuels prédateurs... Bioluminescence - Biomimétisme & Architecture. Comment s'éclairer sans électricité ?

Bioluminescence - Biomimétisme & Architecture

La bioluminescence Aujourd'hui tous les éclairages nécessitent de l'énergie pour fonctionner et éclairer nos habitats, nos rues, etc. Bioluminescence. Article BUP 22115.