Nuke

Facebook Twitter

Aide post-tsunami: aidons les gens, pas les baleiniers. 431,449 ont signé.

Aide post-tsunami: aidons les gens, pas les baleiniers

Allons jusqu'à 750,000 Publié le 14 Décembre 2011La flotte baleinière japonaise vogue en ce moment vers l'Antarctique pour chasser des milliers de baleines majestueuses, escortée par une force de sécurité qui coûte 30 millions de dollars -- une somme prélevée sur les fonds d'aide aux sinistrés du tsunami! Nouvel incident nucléaire au Japon. Le deuxième réacteur de la centrale nucléaire japonaise de Mihama située à 320 km à l’ouest de Tokyo dans la préfecture de Fukui, a été arrêté jeudi 7 décembre suite à des problèmes techniques.

Nouvel incident nucléaire au Japon

Selon l’opérateur de la centrale Kansai Electric Power le réacteur a dû être arrêté à cause d’une fuite d’eau dans le système de refroidissement. Manque d'informations La situation de la centrale de Mihama ressemble à la tristement célèbre centrale de Fukushima au printemps dernier. Fukushima : des singes porteurs de GPS et de compteurs Geiger pour mesurer la radioactivité. En raison de l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima il y a encore de vastes zones autour desquelles de nombreux doutes persistent toujours sur les niveaux de contaminations présents.

Fukushima : des singes porteurs de GPS et de compteurs Geiger pour mesurer la radioactivité

C’est pour cette raison que l’Université de Fukushima a conçu un projet dans le but de recueillir des informations sur les niveaux réels de contaminations existants autour de la centrale et cela grâce à un groupe de singes n’étant pas vraiment volontaire pour mesurer la radioactivité. L’idée des chercheurs est de doter ces animaux d’un GPS et d’un compteur de radioactivité afin de connaitre le niveau de contamination présent dans chaque zone environnante de la centrale.

Ceux d'Areva, votez écolo ! LE MONDE | • Mis à jour le | Par Hervé Kempf (Ecologie) S'ils ont à coeur leur intérêt, logiquement, les salariés d'Areva devraient voter pour les écologistes aux prochaines élections.

Ceux d'Areva, votez écolo !

Europe Ecologie-Les Verts s'engage en effet à garantir leur emploi. Ce parti a insisté pour que, dans l'accord avec le Parti socialiste - certes fragilisé par la sensibilité des amis de François Hollande au lobby nucléariste -, la conversion de la filière du retraitement et de fabrication du Mox se fasse à "emploi constant". Et les écologistes répètent que l'industrie nucléaire française a un avenir dans le renforcement de ses compétences en matière de démantèlement des centrales, dont le marché ne va cesser de grandir.

Areva : Les comptes virent au rouge, évitez. Le passage du certificat d'investissement à l'action Areva, depuis mai dernier, n'a été d'aucune utilité pour stopper la dégringolade boursière du constructeur de centrales nucléaires.

Areva : Les comptes virent au rouge, évitez

A moins de 8 milliards d'euros, la capitalisation a diminué de plus de 30% depuis l'introduction de l'action. Dans la perspective d'une perte nette au titre de 2011, pour la première fois en dix ans, on voit mal quels catalyseurs justifieraient un meilleur traitement. Selon Les Echos, Areva risque fort de boucler 2011 avec des comptes dans le rouge (après avoir déjà accusé une perte opérationnelle l'année précédente) en raison de dépréciations d'actifs à hauteur de 1 milliard d'euros, dans un contexte où de nombreux projets sont remis en cause par l'accident de Fukushima, ces dépréciations s'ajoutant à de nouvelles provisions liées aux incessants retards du chantier de l'EPR finlandais.

Assez de mythes : le nucléaire est plus cher que les énergies renouvelables. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sandrine Mathy, Isabelle Autissier, Adélaïde Colin, Madeleine Charru, Bruno Genty, Stéphen Kerckhove, Sébastien Lapeyre, Serge Orru L'affirmation est martelée au point de passer pour une évidence : le nucléaire coûterait moins cher que les énergies renouvelables.

Assez de mythes : le nucléaire est plus cher que les énergies renouvelables

"Corollaire" : diminuer la part du premier pour développer les secondes, comme le propose par exemple l'accord Europe Ecologie-Les Verts-PS, augmenterait le prix de l'électricité, appauvrirait les ménages et amènerait les usines à délocaliser. Pourtant, cette affirmation est déjà fausse et le sera encore plus à l'avenir. Si l'électricité est moins chère en France que dans la plupart des autres pays européens, c'est parce que l'Etat a longtemps subventionné le développement du parc nucléaire et que le niveau actuel du tarif réglementé ne permet pas de financer le renouvellement du parc, quels que soient les choix à venir entre nucléaire, centrales thermiques et énergies renouvelables. Les mensonges atomiques du gouvernement.