background preloader

Géopolitique

Facebook Twitter

David Galula - Combattant, espion, maître à penser de la guerre... Cet ouvrage est la première étude historique sur Galula, l'inspirateur français de la stratégie de contre-insurrection menée par l'armée américaine en Afghanistan et en Irak.

David Galula - Combattant, espion, maître à penser de la guerre...

Il évoque l'itinéraire de Galula qui a connu les soubresauts de la deuxième moitié du XXe siècle. Jeune officier, renvoyé de l'Armée en 1941, Galula devient espion et combat les forces de l'Axe en Afrique du Nord. Il participe à la libération de l'Europe du joug nazi. Officier de renseignements en Chine, il assiste à la prise de pouvoir de Mao, puis étudie comme observateur de l'ONU la Guerre civile en Grèce. Nos chers amis les Qataris. Poutine en Egypte. L’alliance stratégique se renforce.

Depuis l'arrivée d'Abdel Fattah al-Sissi à la tête de l'Etat égyptien, le pays des Pharaons a montré à maintes reprises son désir de se rapprocher considérablement de la Russie et de l'espace eurasiatique.

Poutine en Egypte. L’alliance stratégique se renforce

D'ailleurs la première visite officielle du maréchal al-Sissi en dehors du monde arabe s'est faite justement en Russie, plus précisément à Sotchi, en août dernier. Cette fois-ci, c'était au tour du président russe de visiter son homologue égyptien, en terre égyptienne. Dans les rues de la capitale Le Caire, on pouvait voir les portraits de Poutine et les mots de bienvenue en arabe, russe et anglais. Comme résultat de cette importante visite: la signature d'un grand nombre d'accords.

Revenons-y. 1) La Russie construira une centrale nucléaire en Egypte. Washington tenté de revoir son alliance stratégique avec Riyad. La progression des idées de l'EI au sein de l'armée du royaume inquiète les États-Unis.

Washington tenté de revoir son alliance stratégique avec Riyad

Soudan: Omar el-Béchir réélu sans surprise avec 94,5% des voix. Le président sortant Omar el-Béchir a été réélu à la tête du Soudan avec 94,5% des suffrages, selon la Commission nationale électorale indépendante soudanaise.

Soudan: Omar el-Béchir réélu sans surprise avec 94,5% des voix

Une victoire largement attendue après les élections présidentielle, parlementaires et régionales qui se sont déroulées du 13 au 16 avril. Omar el-Béchir inaugurera officiellement son quatrième mandat le 17 mai après avoir prêté serment devant la nouvelle Assemblée nationale. Trois heures après la proclamation des résultats, lundi, Omar el-Béchir, le président réélu, a prononcé un discours devant les militants de son parti, le Congrès national.

Après les remerciements d'usage, le président soudanais a rendu hommage aux femmes. Il est à noter en effet que son parti détiendra 323 sièges, dont 128 occupés par des femmes sur les 425 de la prochaine Assemblée nationale. Omar el-Béchir a dénoncé avec virulence les ingérences des pays européens, qualifiés de puissances coloniales, dans les affaires intérieures. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi

Yémen : un rapport de l'ONU révèle la complicité entre l'ancien président Saleh et les Houthis. Une enquête réalisée pour le compte du Conseil de sécurité des Nations unies a révélé comment les rebelles islamistes soutenus par l'Iran, qui ont pris le pouvoir au Yémen le mois dernier, ont été aidés par l'ancien dirigeant du Yémen, Ali Abdallah Saleh, un allié des Etats-Unis qui préparait son fils à sa succession avant d'être destitué suite à des manifestations de masse en 2011.

Yémen : un rapport de l'ONU révèle la complicité entre l'ancien président Saleh et les Houthis

Saleh, qui a gouverné le Yémen pendant trente-trois ans et dont les biens sont estimés entre 32 et 60 milliards de dollars selon l'ONU, « a apporté un soutien direct » à la milice chiite houthie qui a renversé le mois dernier le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi, selon des sources citées dans un rapport publié ce mardi par l'ONU. Bombe atomique pakistan. La France doit quitter l'OTAN, par Régis Debray (Le Monde diplomatique, mars 2013) Cher Hubert, Les avis rendus par un « gaullo-mitterrandien » — intrépide oxymore — connu pour son aptitude à dégonfler les baudruches pèsent lourd.

La France doit quitter l'OTAN, par Régis Debray (Le Monde diplomatique, mars 2013)

Ainsi de ton rapport sur le retour de la France dans l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), que t’avait demandé en 2012 le président François Hollande, confiant — et qui ne le serait ? Yémen : l'ancien-président Saleh demande aux houthistes de se retirer de « toutes les provinces » L'ancien président du Yémen Ali Abdallah Saleh a pressé, vendredi 24 avril, ses alliés, les rebelles houthistes, d'appliquer la récente résolution du Conseil de sécurité de l'ONU afin d'obtenir « l'arrêt de l'agression des forces de la coalition » arabe dirigée par Ryad.

Yémen : l'ancien-président Saleh demande aux houthistes de se retirer de « toutes les provinces »

. « Je les exhorte à se retirer de toutes les provinces, spécialement d'Aden », la principale ville du sud du pays, a-t-il dit dans un communiqué lu en son nom sur la chaîne privée Yemen Al-Yawm. La résolution du Conseil de sécurité adoptée le 15 avril somme les houthistes de négocier et de se retirer des territoires qu'ils ont conquis, et leur impose notamment un embargo sur les armes. Les rebelles chiites venus du nord ont pris le pouvoir en janvier à Sanaa avant d'avancer vers le sud, où ils ont atteint la ville d'Aden le 26 mars, jour du début d'une opération aérienne arabe conduite par le royaume sunnite saoudien. Lire aussi : Huit cartes pour comprendre les origines du chaos au Yémen. Oman, une monarchie pétrolière atypique.

Dans une région minée par les crises politiques et la montée de l'extrémisme, ce sultanat aux confins de la péninsule arabique fait figure d'exception.

Oman, une monarchie pétrolière atypique

Yémen : Riyad annonce la fin de l'opération « Tempête décisive » Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le L'intervention de la coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite contre les rebelles houthistes au Yémen entre dans une nouvelle phase.

Yémen : Riyad annonce la fin de l'opération « Tempête décisive »

Le général Ahmed Al-Assiri, porte-parole de la coalition, a annoncé, mardi 21 avril, la « fin de l'opération “Tempête décisive” à la demande du gouvernement et du président yéménites ». Selon la télévision officielle saoudienne, le pays et ses alliés sunnites estiment avoir atteint leurs objectifs militaires et éliminé avec succès les menaces pesant sur l'Arabie saoudite et ses voisins grâce à leur intervention. Arabie saoudite : Salman Ibn Abdelaziz Al Saoud, la continuité sans le changement. Salman Ibn Abdelaziz Al saoud, nouveau roi d'Arabie Saoudite.© AY-COLLECTION/SIPA Le roi Abdallah est mort, vive son frère ! Le 25e fils du fondateur du royaume d'Arabie saoudite accède au trône, à l'âge de 79 ans. Trop vieux pour incarner le changement dans un pays pétri de traditions ?

"Il n'y aura pas de changement dans la politique du royaume. " Ainsi s'est exprimé le nouveau souverain saoudien Salman Ibn Abdelaziz Al Saoud, le 22 janvier, après l'annonce du décès de son demi-frère, le roi Abdallah. En Arabie saoudite, c'est donc un nouveau règne qui commence... mais pas une nouvelle page qui se tourne. Le pouvoir se transmet de frères en frères. Succession saoudienne: Le clan des Sudaïri prend le pouvoir à Riyad - News Monde: Proche-Orient. Pas de temps à perdre. Le roi Salmane, 79 ans, a été intronisé ce vendredi à Riyad quelques heures seulement après le décès, dans la nuit, de son demi-frère Abdallah, âgé d’environ 90 ans. L'Arabie Saoudite disposera de la bombe atomique (...) L’Arabie saoudite a conclu un accord avec le Pakistan lui permettant de disposer quand bon lui semble de ses armes nucléaires, selon un rapport de la BBC d’avant hier.

Le correspondant de la chaîne britannique pour les questions de défense Mark Urban cite des sources (tant identifiées qu’anonymes) pour démontrer que les saoudiens pourraient être en mesure de déployer des armes nucléaires bien avant l’Iran. 16 août 1946 - Ali Jinnah impose la création du Pakistan. Le 16 août 1946, le président de la Ligue musulmane Mohammed Ali Jinnah, lance une journée d'action dans toutes les Indes britanniques afin d'imposer la partition du pays et la création d'un État musulman indépendant, le Pakistan.

Il s'ensuit de violents heurts entre hindous et musulmans. On relève plusieurs milliers de morts à Calcutta, capitale administrative du British Raj (empire britannique des Indes). Ali Jinnah recommande par ailleurs le boycott de l'Assemblée constituante réunie en décembre 1946. Lassés par plusieurs années de longues et douloureuses tractations, les Britanniques se résignent alors à la partition des Indes, contre l'avis des hindous et notamment du plus célèbre d'entre eux, Gandhi, chef respecté du parti du Congrès. Béatrice Roman-Amat. La France et l’Ouzbékistan. Afrique-universitaire.png (PNG Image, 888 × 942 pixels) Des pays africains où l’on ne paie pas d’impôts directs.

Onomastics » Monitoring western investments in Africa : a mapping of French vs. English director names. Pierre de L'Estoile. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. État binational. Résolution 67/19 de l'Assemblée générale des Nations unies. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Assemblée générale des Nations unies Résolution 67/19 Membres permanents Conseil de sécurité 2012. Les espions de l'or noir. The Global Intelligence Files - ROK/EU/MESA - Serbian article says Kosovo's mineral deposits prompted "NATO aggression" - INDIA/KUWAIT/KOSOVO/ALBANIA/ROK/US/SERBIA. Africa-Natural-resources-07-08.jpg (JPEG Image, 1200 × 882 pixels) - Scaled (85%) Lobbies militaro-financiers.

De l'état stationnaire à la décroissance : histoire d'un concept flou. The CIA and the Myth of a Communist Conspiracy. Cleon Skousen The Libertarians and the Tea Party, like much of the Christian Right in the United States, have fallen into a trap set for them by the CIA, to denounce “Big Government” to make way for the nefarious neoliberal economics of the Mont Pelerin Society. Fueling their paranoia is an anachronistic fear of an insidious “communist conspiracy.” A key influence, as in the rabid Glenn Beck of the sensationalistic Fox News, and anti-conspiracy loudmouth Alex Jones, was conspiracy “historian” and member of the notorious of the John Birch Society, Cleon Skousen. In 1958, Skousen published The Naked Communist, where he listed 45 goals the Communist Party USA (CPUSA) supposedly wanted to achieve in order to destroy American society and merge it with the Soviet Union. Lovestone was also boss to CIA agent Irving Brown at the American Federation of Labor (AFL). John Birch Society It was the John Birch Society, founded by Robert W.

Welsh was a 32nd degree Freemason. Eustace Mullins. Anthropologie du capitalisme. Liste d'espions. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Guisnel. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire secr te de la Ve R publique. Liste des espions francais. Catégorie:Espion français.