Lectures

Facebook Twitter
Les réseaux sociaux dans le temps - PédagoTIC-Mozilla Firefox
« Mythes et légendes des TIC » : un livre collectif | Infobourg.com – TIC, actualité, grands dossiers et ressources en éducation-Mozilla Firefox « Mythes et légendes des TIC » : un livre collectif | Infobourg.com – TIC, actualité, grands dossiers et ressources en éducation-Mozilla Firefox Le livre collectif « Mythe et légendes des TIC », de Forum ATENA (France), propose une approche originale pour expliquer différentes facettes des TIC au sens large. Jusqu’à maintenant, plus d’une cinquantaine d’experts en TIC ont participé au contenu. Gratuit et libre d’accès.
Portail:Creative Commons - Intercoop-Mozilla Firefox

Portail:Creative Commons - Intercoop-Mozilla Firefox

Un espace initié par Michel Briand qui référence des ressources, initiatives autour des droits élargis de réutilisation des contenus et données numériques. Un wiki ouvert à votre écriture pour favoriser l'appropriation sociale des outils numériques et élargir les biens communs. Aide pour l'ajout d'une nouvelle fiche Supports regroupe des supports pédagogiques
Pourquoi des supports de cours sous licence Creative Commons? « Blog François Déchelle-Mozilla Firefox Les supports de cours que j’ai réalisés sont disponibles sous contrat Creative Commons Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Partage à l’Identique. Voici les raisons de ce choix (outre le fait que je fasse partie de Creative Commons France ;-). La rédaction d’un support de cours est souvent un investissement en temps conséquent. Si la formation à laquelle il est destiné n’est pas renouvellée suffisamment souvent, c’est un investissement peu rentable. Un support de cours doit également être mis à jour régulièrement, remanié et enrichi, les technologies évoluant vite et l’expérience pédagogique s’accumulant au fil des formations. Avoir à sa disposition un ensemble de supports de cours existants, que l’on puisse utiliser et modifier, est une aide appréciable pour les enseignants; il est essentiel que les supports puissent être modifiés, chaque enseignant ayant sa vision pédagogique personnelle et ses contraintes propres. Pourquoi des supports de cours sous licence Creative Commons? « Blog François Déchelle-Mozilla Firefox
Vente liée : WindowsOffert de LDLC, le vrai prix de Windows Vente liée : WindowsOffert de LDLC, le vrai prix de Windows L’actuelle opération du e-commerçant LDLC satisfait les adversaires de la vente liée PC et OS, ceux qui fustigent la « taxe » Windows. Avec l’aide du code « WINDOWSOFFERT », applicable sur une sélection de dix portables, les consommateurs peuvent actuellement profiter d’une remise de 100 euros sur la boutique en ligne. En gros caractères, sur le message commercial, Windows est annoncé alors comme « Offert ». Pour le site qui lutte contre les Racketiciels, c’est une grande satisfaction : « une fois de plus, le véritable prix d'une licence Windows OEM est affiché au grand jour », un prix qu’on retrouve en licence séparée à un peu moins de 113 euros. « Nous saluons cette communication qui contribue à l'éducation du consommateur quant au prix de la licence Windows qui lui est habituellement soigneusement dissimulé. »
Logiciel libre : Microsoft ne combat plus l’open source-Mozilla Firefox Logiciel libre : Microsoft ne combat plus l’open source-Mozilla Firefox 01net le 16/05/11 à 15h42 Oui, nous avons changé : aujourd’hui nous ne combattons plus l’open source. » Tel est le message transmis par Alfonso Castro, directeur de la stratégie interopérabilité de Microsoft France. « Certains logiciels open source demeurent bien entendu des concurrents, mais nous ne combattons plus le modèle en tant que tel. » Alfonso Castro, directeur de la stratégie interopérabilité de Microsoft France. Le responsable s’exprimait en marge de l'édition 2011 du salon Solutions Linux/Open source, qui s’est tenue du 10 au 12 mai à Paris. Microsoft, qui y a organisé trois conférences, disposait d’un stand face à l'entrée et était l’un des sponsors de l’événement.
Jean-Marie Gilliot, enseignant-chercheur : « L'apprentissage passe par la réutilisation » : Articles : Thot Cursus

Jean-Marie Gilliot, enseignant-chercheur : « L'apprentissage passe par la réutilisation » : Articles : Thot Cursus

Alors que la question du respect du droit d'auteur touche désormais tous les internautes, on est aujourd'hui en droit de se demander quelle est la place prise par les ressources libres dans l'enseignement. Le « libre » apporte-t-il une nouvelle façon d'envisager l'enseignement? Le débat est-il ouvert?
Les logiciels libres et l’Éducation - Une conférence de Jean-Pierre Archambault (vidéos issues du site Framasoft) Quel est l'intérêt du logiciel libre ? Autour de l'idée du logiciel libre s'est constituée une importante communauté de programmeurs, d'utilisateurs, de traducteurs, de graphistes, etc. CRDP de Franche-Comté : Logiciels libres

CRDP de Franche-Comté : Logiciels libres

] FREESCAPE.EU.ORG - Carrefour du Libre [
Opensource-Magazine en PDF
Galerie d'images : 10 spécificités de Linux que Windows gagnerai Galerie d'images : 10 spécificités de Linux que Windows gagnerai Image 1 sur 10 1- Compiz Pas de guerre des chapelles ! Soyons agnostiques (parfois de mauvaise foi ?). Pas question ici donc d’établir un comparatif entre Windows et Linux, mais simplement de s’attarder sur certaines particularités ou fonctionnalités des OS Linux qu’il pourrait être intéressant, pour certains utilisateurs, de porter sur Windows (un exercice inverse est possible). C’est par exemple le cas de Compiz.
DLFP: Évolution culturelle : conquérir en copiant DLFP: Évolution culturelle : conquérir en copiant Un petit billet pour parler un peu de très récents développements scientifiques dans la recherche sur l'évolution culturelle de l'espèce humaine et les conclusions intéressantes qui en ressortent. L'essentiel : copier les actions de quelqu'un dans le cadre de la résolution d'un problème est plus efficace que ré-inventer la roue seul dans son coin. Cultural Evolution: Conquering by Copying (45 clics) "Cultural Evolution: Conquering by Copying": C'est le titre d'une brève du numéro 328 de Science, dans la section "Évolution du comportement"[1]. Bien évidemment, le titre m'a interpellé. D'une part, c'est dans mon domaine d'études.
La France championne du monde de l'open-source ? - Numerama C'est une étude passée relativement inaperçue, mais qui a de quoi surprendre. Selon une cartographie et un classement réalisé par Red Hat, la France serait en terme d'activité le pays champion du monde de l'open-source, sur 75 pays étudiés. Elle précède l'Espagne, l'Allemagne, l'Australie, la Finlande, le Royaume-Uni, la Norvège et l'Estonie, preuve que l'Europe est particulièrement favorable au logiciel libre. L'activité open-source d'un pays se définit par des critères gouvernementaux (politiques de préférence aux logiciels libres dans l'administration, usage de logiciels libres...), industriels (nombre de développeurs actifs, proportion de logiciels libres installés dans les entreprises, nombre d'éditeurs de solutions open-source...), et communautaires (nombre d'utilisateurs grand public, de participants aux Wiki, de formations à l'open-source, de couverture dans les médias,...). La France championne du monde de l'open-source ? - Numerama
L'Allemagne abandonne le logiciel libre, trop contraignant à déployer C'est un revers certain pour le logiciel libre en Allemagne. Engagé depuis 2001 sur le sentier de l'open source, le ministère des affaires étrangères allemand a brusquement fait machine arrière pour revenir à des solutions propriétaires standardisées. C'est ce qu'a confirmé (.pdf) le gouvernement allemand, questionné (.pdf) par la principale force d'opposition (SPD, Parti social-démocrate). Comme l'explique The Open, le ministère des affaires étrangères allemand avait commencé la migration de ses serveurs vers Linux dès 2001. Quatre en plus tard, en 2005, la transition s'était poursuivie au niveau des postes informatiques, avec l'arrivée de quelques logiciels libres très connus comme le navigateur Firefox, le client de messagerie Thunderbird ou encore la suite bureautique OpenOffice. Ce volte-face tranche avec les retours (.pdf) du ministère en 2007.
Soucieux de faire des économies dans cette période de crise économique et sociale, plusieurs gouvernements dans le monde songent à recourir aux logiciels libres. Ces derniers offrent en effet une alternative gratuite et crédible aux solutions commerciales (même si des logiciels libres peuvent être vendus). La Russie a ainsi enclenché un processus de transition pour certains ministères et qui s'achèvera en 2015. Au sein de l'Union européenne, la Hollande s'intéresse aussi aux logiciels libres. 4 milliards d'euros pourraient être économisés grâce au logiciel libre, selon un rapport
On parle beaucoup des creatives commons (CC), des débats creatives commons/Sacem ou de la possibilité pour des artistes d’utiliser les creatives commons pour diffuser et partager leur travail. Mais on parle aussi beaucoup de l’utilisation que certains font des creatives commons pour s’approprier des contenus au détriment des auteurs. La plupart du temps, quand on parle des CC, il y a les premiers concernés (les « professionnels de la profession ») qui craignent pour leur pain quotidien, livré à des sauvages qui ne respectent rien et leur piquent leurs clients; de l’autre, les « fanatiques » du CC, qui veulent du tout gratuit. Je caricature – à peine. Le but de cet article n’est pas de repartir dans le débat. Il s’agit plutôt de vous montrer qu’il en existe des utilisations inappropriées qui peuvent vous porter préjudice et de vous informer des fausses interprétations que certains en font afin que vous puissiez vous défendre. La face cachée des créatives commons….