Architecture romaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'architecture romaine est l'architecture qui a eu cours en Rome antique. Elle adopta certains aspects de l'architecture de la Grèce antique et de l'architecture étrusque. Sources[modifier | modifier le code] Parmi les grands théoriciens romains de l'art du bâtiment dont les ouvrages nous sont parvenus, on note deux auteurs passés à la postérité : D'abondants vestiges dans tout l'Empire romain complètent cette documentation écrite. Architecture romaine
Les Romains ne firent pas preuve d'un esprit original et créateur dans les arts : après avoir reçu des Etrusques les premières notions de l'architecture, ils devinrent les élèves des Grecs . Inférieurs à ces derniers par le goût, ils mirent dans leurs constructions moins de pureté et de simplicité; mais ils imprimèrent à leurs oeuvres un caractère remarquable de solidité et d'utilité pratique, et s'appliquèrent à divers genres de monuments que les Grecs avaient négligés, tels que cloaques, aqueducs, amphithéâtres, mausolées, voies publiques, arcs de triomphe, thermes, etc L'architecture romaine. L'architecture romaine.
Atrium (Rome antique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Atrium. Atrium romain avec fontaine et bassin. L’atrium (pluriel latin : atria, pluriel francisé : atriums) était, chez les Étrusques et dans la Rome antique, la pièce centrale de la maison familiale (domus). Une autre théorie avance que le mot atrium est tiré de l'adjectif latin ater, qui signifie noir, noirci et suggère que l'atrium primitif était la pièce unique de la maison, dans laquelle on cuisinait, provoquant ce noircissement. Atrium (Rome antique)
Ergastule Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. C'est aussi une prison souterraine, un cachot dans l'Antiquité romaine. Gustave Flaubert écrit ainsi dans la Tentation de saint Antoine : « une plainte continue monte du fond des ergastules. » Aussi dans Salammbô : « C'était la voix des esclaves dans l'ergastule. » Certains auteurs décrivent l'ergastule comme étant une « prison privée »[1]. Le mot latin ergastulum est aussi à l'origine du mot italien ergastolo, qui signifie une détention à vie. Voir aussi[modifier | modifier le code] Ergastule
Insula Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’insula est le nom donné à une forme d'habitat urbain durant l'antiquité romaine. Insula, un terme, de multiples significations[modifier | modifier le code] Insula
Latifundium
Atrium (Rome antique)
Ergastule
Villa romaine du Casale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une villa du Bas-Empire[modifier | modifier le code] Longtemps attribuée à Maximien Hercule, collègue de Dioclétien dans la Tétrarchie. Il est aujourd'hui admis que son commanditaire devait être un personnage proche du pouvoir impérial mais son nom reste inconnu. Le site fut reconnu en 1812 mais il fallut attendre 1929 pour mettre au jour la première mosaïque (Travaux d'Hercule). La fin des restaurations date de 1954. Villa romaine du Casale
Villa gallo-romaine de Loupian Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Histoire[modifier | modifier le code] Originellement, une modeste ferme a été bâtie à quelques kilomètres au sud de la Via Domitia, sur le versant regardant l'Étang de Thau et la colline de l'actuelle commune de Sète. La ferme a rapidement prospéré et s'est étendue. Villa gallo-romaine de Loupian
Villa suburbaine Villa suburbaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Plan et maquette d'une villa de type pompéien/document Ohto Kokko Située en ville au milieu d'insulae, la villa suburbaine de la Rome Antique était réservée, par sa superficie, à une famille riche. Cette habitation se composait d'un à deux niveaux ; elle occupait pratiquement toute la parcelle de l'insula.
Villa rustica Villa rustica Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Architecture[modifier | modifier le code] L'architecture des villae rusticae est bien moins connue que celle des parties résidentielles, pars urbana : d'une part longtemps la partie agricole fut négligée par les fouilles plus soucieuses de retrouver de beaux objets que la trace d'un quotidien trivial, et d'autre part les bâtiments qui la composent sont parfois moins bien conservés ou moins facilement identifiables.
Domus des Coiedii Domus des Coiedii Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Détail de l'opus sectile qui décore le triclinium de la Domus dei Coiedii. La Domus dei Coiedii est une domus (maison privée) datant de la Rome antique qui fait partie du parc archéologique de la ville romaine de Suasa, située sur le territoire de l'actuelle commune de Castelleone di Suasa (Province d'Ancône).
Domus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une domus est une habitation urbaine unifamiliale de l'antiquité romaine. Lors des derniers siècles de la République romaine et sous l'Empire romain (Ier siècle av. J.-C. au IVe siècle), ce terme désigne avec la villa romaine, la demeure luxueuse des classes aisées, par opposition à l'Insula (immeuble de location pour les populations plus modestes). Origine de la domus[modifier | modifier le code]
Art web | ARTH Home | ARTH Courses | ARTH 109 | ARTH 109 Assignments | Forward | Back | Contact Arth 109 Architecture of the Early Empire Slide List 14 Supplementary Web page Architecture of the Early Empire
Intéressant
ARCHITECTURE ROMAINE Écrit par : Michel BRUNEAU, André DIDIER Dans le chapitre "Acoustique des salles" : … les spectateurs autour de la scène et d'assurer une distribution sonore optimale. Les amphithéâtres *romains procèdent au départ du même principe, bien que leur architecture soit beaucoup plus élaborée. L'adjonction de surfaces réfléchissantes à proximité des locuteurs, comme au théâtre d'Orange, permet un niveau d'écoute plus confortable et… Lire la suite Écrit par : Noureddine HARRAZI, Claude NICOLET Dans le chapitre "Agriculture prospère et urbanisation active" : … – à part quelques générations – de l'habitat urbain et de l'urbanisme, centres monumentaux exclus.
Complet
L'architecture romaine