Sémiologie

Facebook Twitter

Documento sem título. – Tempo: Le tempo, autrement dit la vitesse, est une sous-dimension de l’intensité.

Documento sem título

L’opposition basique est (vif vs lent). Au titre de sous-dimension de l’intensité, le tempo entre en corrélation converse avec l’autre sous-dimension intensive: la tonicité. Cette corrélation fonctionnerait comme un produit. Cette demande exorbitante de la part d’une discipline humaniste se fonde sur deux considérations: (i) si, comme on le répète à l’envi, le tout est supérieur à la somme des parties, le produit est une façon réglée de dépasser la somme; (ii) la démesure de certains affects, de certains “transports” demande un multiplicateur immanent. À l’égard des sous-dimensions de l’extensité, à savoir le temps et l’espace, la corrélation est inverse: une grandeur temporelle ou spatiale étant posée, l’accélération respectivement abrège et rétrécit, tandis que la décélération allonge la durée et dilate l’espace. (voir dimension, tonicité) (voir mode d’efficience, tempo) (voir intensité, extensité) Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales.

L’espace public existe aussi dans les marges urbaines. Politique de la ville La fabrique de l'espace public.

L’espace public existe aussi dans les marges urbaines

Ville, paysage et démocratie Éditeur : Ellipses Denis Delbaere, paysagiste de formation, fait le choix dans cet ouvrage d’aborder les espaces publics au prisme de la périurbanisation et de l’étalement urbain. La ville diffuse, les nouveaux moyens de communications ainsi que les aspirations néo-rurales des citadins ont en effet favorisé l'émergence de nouveaux lieux communs, notamment dans les marges urbaines. Des espaces publics émergents Il est aujourd'hui devenu banal d’évoquer l’impact des mutations urbaines et de la métropolisation sur le déclin des interactions sociales dans les espaces communs de la ville et d'établir le constat d’une urbanité qui ne se vit plus que sur un mode individualiste.

Sa mort maintes fois annoncée, l’espace public n’a pourtant jamais été autant à la mode qu’aujourd’hui et fait l’objet d’un véritable culte chez les aménageurs, les architectes ou les gestionnaires urbains. Soulages et Peirce : une même philosophie. J’ai toujours pensé que la sémiologie (pour une fois, utilisons les termes “sémiologie” et “sémiotique” comme synonymes purs) était une véritable philosophie, une clef d’entrée et de compréhension dans un univers construit de symboles et d’idéaux. Une philosophie pragmatique (et non dogmatique) au sens où l’entendait Peirce. En effet, pour le sémioticien “Penser une chose revient à identifier l’ensemble de ses implications pratiques”, seules capables de confèrer un sens à la chose pensée.

Il semble que la peinture de Pierre Soulages soit animée par cette même philosophie. Une tentative de figuration qui échoue Pour qui s’est retrouvé face à une des oeuvres de Soulages, a ressenti la solitude et l’abandon. L’Homme a toujours été un homo interpretans . Mais que dire devant ces toiles qui laissent toute tentative de figuration evanescente ? "Faites le mur !" : Banksy quitte la rue pour le cinéma.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Isabelle Regnier Capuche sur la tête, regard inquiet, un drôle de personnage tague à la bombe le slogan "Faites le mur !

"Faites le mur !" : Banksy quitte la rue pour le cinéma

" C'est l'affiche du premier film de Banksy, pionnier du street art, cet art clandestin qui s'affiche sur les murs des villes, et passé maître dans la maîtrise de son anonymat. Elle promet des révélations sur le personnage, rebaptisé pour l'occasion "l'artiste le plus secret du monde" (Le Monde du 12-13 décembre). En fait de révélation, le film montre Banksy la voix trafiquée et le visage masqué, dans de brèves interventions où il ne parle que de sa relation à un inconnu du nom de Thierry Guetta. La sémiotique et la communication web /9. Le référencement peut-il être envisagé de façon sémiotique ?

La sémiotique et la communication web /9

Bonjour à tous ! Grande et grave question ! Tout d'abord, d'un point de vue global, le référencement est-il un objet de communication ? (Pour une explication sur « qu'est ce que le référencement ? », je vous renvoie à l'article que j'ai écrit il y a quelques temps). Un référencement n'est pas un objet, il ne peut donc pas être soumis à l'analyse sémiotique. Par contre, il sera tout à fait possible d'appliquer une analyse sémiotique à l'objet de recherche et de création.

Le langage meta (le langage sur le langage) est constitutif de la sémiotique comme de beaucoup d'autres sciences humaines. Les réflexions préparatoires à la création d'un site, ou plutôt au référencement (toujours au sens général) de ce site, à la création et au développement de l'image d'une entreprise... pourront être sémiotiques. Prenons un exemple : vous voulez ouvrir une boutique en ligne de vente de chaussures.

Bonne journée !