background preloader

G & S

Facebook Twitter

THEATRUM BELLI. Oriflamme - le magazine du loisir historique. L'Association Médiéval Combat. A Villeneuve-Loubet et à Nice, nous pratiquons les Arts Martiaux Historiques Européens (AMHE) et notamment l'escrime historique médiévale et renaissance.

L'Association Médiéval Combat

L'épée longue, l'épée bocle, la rapière et la dague sont les disciplines approfondies. Des entraînements sont également dédiés à la découverte d'autres techniques : lutte, sabre, bâton, lance, hallebarde, dussack... Notre approche du combat Nos entraînements ont un but de recherche du geste technique historique et martial mais également une démarche sportive pour ceux et celles souhaitant faire des tournois. A la fin de chaque entraînement, nous faisons des duels avec arrêt à la touche avec toujours comme objectif de toucher sans être touché.

Plusieurs types d'assauts (sparring) sont pratiqués : A vitesse lente pour améliorer et mémoriser les techniques Léger avec des armes en nylon pour débuter Métal avec des armes en acier flexible et protections modernes En armure pour les techniques de certains manuscrits. La Compagnie Médiévale. Castel-Bayart, armes et armures médiévales - Castel-Bayart.com. Au guerrier rêveur... AMHE et arts de combat occidentaux - Escrime - L'épée longue de Sutor. Firstly, the phases of fencing with the long sword are the Start, Middle, and End phases.

Au guerrier rêveur... AMHE et arts de combat occidentaux - Escrime - L'épée longue de Sutor

The Start is "pre-fencing" which can be used to fence, whether one has fenced before or not. Opening and pre-fencing present the initial face from the primary and secondary stances. There are four The Middle Phase is the handwork phase, when one is in the blow and counterblow phase of fencing, making use of all applicable methods. The handwork of the Middle phase is the greatest art. The End is the completion, where either the fencer or his counterpart will extract himself without being damaged. Annuaire et portail des Arts Martiaux Historiques Européens. Stratégie de l'Empire Romain - 1.

L'épaisseur historique de l'Empire Romain oblige la plupart des auteurs à traiter l'ensemble des stratégies et tactiques militaires mises en oeuvre par les Romains dans un tout global, même s'il existe finalement peu d'écrits théoriques.

Stratégie de l'Empire Romain - 1

La longévité de cet Empire peut amener même à parler de "grande stratégie impériale", malgré l'hétérogénéité des situations de sa fondation à sa chute. Anglo-Saxon warfare. The period of Anglo-Saxon warfare spans the 5th Century AD to the 11th in England.

Anglo-Saxon warfare

Its technology and tactics resemble those of other European cultural areas of the Early Middle Ages, although the Anglo-Saxons, unlike the Continental Germanic tribes such as the Franks and the Goths, do not appear to have regularly fought on horseback.[1] Evidence[edit] Although much archaeological evidence for Anglo-Saxon weaponry exists from the Early Anglo-Saxon period due to the widespread inclusion of weapons as grave goods in inhumation burials, scholarly knowledge of warfare itself relies far more on the literary evidence, which was only being produced in the Christian context of the Late Anglo-Saxon period.

These literary sources are almost all authored by Christian clergy, and thus do not deal specifically with warfare; for instance, Bede's Ecclesiastical History of the English People mentions various battles that had taken place but does not dwell on them. Battlefield tactics[edit] See also[edit] Tactiques de l'infanterie romaine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tactiques de l'infanterie romaine

Les tactiques de l'infanterie romaine font référence aux formations, aux déploiements et aux manœuvres de l'infanterie romaine depuis les débuts de la République romaine jusqu'à la fin de l'Empire. L'armée romaine fut un élément incontournable de la puissance de Rome. L'histoire militaire romaine ne fut pas une suite ininterrompue de victoires, Rome connut des défaites et parfois des désastres militaires.

Néanmoins jusqu'au IIIe siècle, elle parvint à maîtriser ses adversaires. L'évolution de la phalange macédonienne- le cas de la sarisse. A.

L'évolution de la phalange macédonienne- le cas de la sarisse

Noguera Borel II. L'art de la guerre. L'Art de la Guerre au Moyen Age La vision traditionnelle de la guerre au Moyen Âge en Europe était empreinte de l'image du chevalier dominant le champ de bataille médiéval entre 800 et 1400.

L'art de la guerre

Ces chevaliers étaient enserrés dans leurs armures et dotés de lances, écartant, embrochant et abattant les troupes à pied qu'ils trouvaient sur leur chemin avant de s'affronter entre eux pour décider du sort de la bataille. Mais l'ère des chevaliers prit fin lorsque l'infanterie, grâce à des armes nouvelles (les armes à feu) et à la renaissance d'anciennes pratiques (les grandes formations de soldats armés de piques) réussit à reconquérir une position dominante sur les champs de bataille.

La vision du chevalier dominateur était renforcée par la création artistique et par les rares récits mettant en scène des nobles chevaliers, ignorant totalement les roturiers et les paysans qui combattaient à pied. La bataille commence, chargez ! - LEGION VIII AUGUSTA. La bataille commence ^ Une soixantaine de pièces d’artillerie, catapultes et scorpions, projette pierres et flèches à plus de 200m.

La bataille commence, chargez ! - LEGION VIII AUGUSTA

Elles harcèlent l’ennemi depuis un bon moment, semant le désordre dans ses premières lignes. C’est le moment d’en profiter ! Signa inferre ! Perge ! Perspectives médiévales - Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge. Armes et Armures - Epées médiévales. Sans titre. Sans titre. Estradiot. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Estradiot

Stratiote. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stratiote

Un stratiote est un soldat de l'armée byzantine. Origine du terme[modifier | modifier le code] Stratiote vient du grec στρατιώτης qui signifie soldat. Strategie. Une fois définis la nature de la relation entre guerre et politique, reste à préciser la relation entre fin et moyens dans la guerre, pendant la guerre. C'est ce à quoi s'attache l'auteur de De la guerre dans le Livre 2 de son livre.

C'est là qu'il définit plus fortement les qualités respectives de l'offensive et de la défensive. "Si nous nous demandons, tout d'bord, quel est le but vers lequel doit tendre toute la guerre, afin de constituer le meilleur moyen d'atteindre la fin politique de celle-ci, nous trouvons que ce but est tout aussi variable que l'objectif politique et que les conjonctures particulières de la guerre. " Fidèle à la logique du premier livre, CLAUSEWITZ s'assigne pour but d'aborder le plan de guerre comme moyen de désarmer un Etat, "toutefois, il faut distinguer tout de suite entre trois choses, qui, comme objets d'ensemble, englobent tout le reste.

Voir le sujet - Le Strategikon Traduction de Geta: Livre I. Le Strategikon de Maurice. Le strategikon (fin VIe-début VIIe siècle) est un traité rédigé sous la houlette de l’empereur Maurice (539-602) et destiné à tout général en campagne. Fortifications, entraînement, siège, ordre de marche et bien entendu la bataille constituent les thèmes abordés. Les modalités de la bataille retient l’attention de l’auteur qui analyse la préparation et la motivation des soldats, le choix d’un plan et les pièges à éviter. Le plan de bataille doit être déterminé en fonction de l’ennemi et l’auteur fait montre d’une réelle originalité en présentant les techniques de combat des ennemis potentiels de l’empire.

Le strategikon demeure un texte pratique, la réflexion théorique est des plus limitées, s’appuyant sur l’expérience militaire avérée de l’empereur Maurice. Hache à double tranchant ou francisque - Reproduction historique de haches de combat du moyen-âge. Jean II Le Meingre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean II Le Meingre[1], surnommé Boucicaut[2], deuxième du nom, (né en 1364, Tours - mort en Angleterre, dans le Yorkshire, probablement le [3]), maréchal de France. Biographie[modifier | modifier le code] Saint Roch dont les reliques furent déposées par Boucicaut à Arles Jean II Le Meingre est le fils du maréchal de France Jean Ier Le Meingre, également surnommé Boucicaut[4],[5], et de Florie de Lignières.

Le dépôt des reliques de saint Roch à Arles[modifier | modifier le code] En 1372, Jean II descendit à Avignon. Ses premières campagnes[modifier | modifier le code] Élevé à la Cour comme page d’honneur du roi Charles V, il fit ses premières armes dès l’année 1378. Jean de Grailly. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Grandes compagnies. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Hawkwood. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sir John Hawkwood, dit en français Jean Haccoude et en italien Giovanni Acuto, né vers 1320 et mort en 1394, est un célèbre mercenaire anglais considéré comme le premier condottiere des temps modernes. Biographie[modifier | modifier le code] Il participe ensuite à la guerre des Huit Saints, toujours au service du pape Grégoire XI, et les Florentins lui versent une forte somme d'argent pour qu'il n'attaque pas leur cité. Stratégie de l'Empire Romain - 1.