astuces de community manager : les statistiques | You Brand Me astuces de community manager : les statistiques | You Brand Me Aujourd’hui c’est le 1er septembre. Pour tout community manager digne de ce nom, c’est l’heure de se connecter à Google Analytics et d’analyser les statistiques du mois écoulé. Pour beaucoup, ça va être la soupe à la grimace : le mois d’août sur le web, c’est calme. Voici donc quelques astuces qui pourront servir à ceux qui ne veulent pas perdre leur « job ». 1) Les chiffres sont interchangeables : il faut bien dire ce qui est, les statistiques ça fait chier tout le monde.
Manuel d'utilisation d'un Web Analyste #1 Accueil » Analytics » Comment être sûr d’obtenir l’information dont on a besoin de la part de son Web Analyste ? Slow-lab étant un blog pluri-disciplinaire, je me suis demandé quel type d’article sur l’analyse web serait vraiment pertinent : des articles d’introduction aux notions de base ? Des articles sur l’actualité ? Des retours d’expériences ? Beaucoup de blogs pédagogiques existent déjà sur le sujet, et beaucoup d’analystes “senior” et d’agences spécialisées nous alimentent en actualités, en avis experts etc. Je devais donc trouver un nouvel angle. Manuel d'utilisation d'un Web Analyste #1
On sait que ce qu’il manque à Twitter, ce sont des statistiques sur ses publications, ses followers… Par simple curiosité ou par besoin professionnel, il peut pourtant être utile de connaître ces chiffres. Pour pallier ce manque, Crowdbooster est parfait ! C’est en effet un service de statistiques sur son compte Twitter, pour visualiser pas mal de choses de façon assez conviviale. Il s’inscrit un peu dans la lignée de SocialBro, mais je trouve l’interface beaucoup plus intuitive, et les mesures proposées plutôt pertinentes. Et depuis quelques jours, Crowdbooster a étendu ses fonctionnalités aux pages Facebook : pratique pour avoir tous les chiffres sous la main, donc. Tout connaître sur votre compte Twitter : Crowdbooster

Tout connaître sur votre compte Twitter : Crowdbooster

C’est un fait, les Internautes parlent de vous, discutent, échangent et ont le pouvoir de faire de votre marque une bonne ou une mauvaise marque… Et si vous repreniez le pouvoir ? Et si vous faisiez davantage attention à ce qu’il se dit de vous, de votre marque ? Voici venir VoiceObserver, la nouvelle plateforme de GreenIvory (en alpha) où VOUS, propriétaires d’une marque, êtes aux commandes ! Concrètement, ça sert à quoi ? VoiceObserver vous permet de surveiller votre réputation et celle de vos concurrents en se basant sur un ensemble de sites que vous choisissez (ou que VoiceObserver choisit, à vous de décider) comprenant sites d’actualité, blogs, sites institutionnels et corporate. VoiceObserver, ne laissez pas votre marque aux autres ! | E-Réputation VoiceObserver, ne laissez pas votre marque aux autres ! | E-Réputation
L’IAB standardise les indicateurs-clés des médias sociaux Depuis le temps que l’on en parle, l’IAB se décide enfin à publier un document officiel sur les indicateurs-clés spécifiques aux médias sociaux (blogs, widgets et applications sociales) : Social Media Ad Metrics. Cette publication est une très bonne nouvelle, même si elle me laisse un peu sur ma faim, il n’y a en effet aucune référence au microblogging, aux social games ou même aux services mobiles (mais c’est tout de même un très bon début). L’IAB nous donne ainsi sa définition des médias sociaux : Les services et fonctionnalités qui facilitent le partage et favorise les conversations. L’IAB standardise les indicateurs-clés des médias sociaux
3 approches différentes des social media analytics

3 approches différentes des social media analytics

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de social scoring et des indicateurs-clés des médias sociaux que l’IAB tente de standardiser. Hasard du calendrier, ce ne sont pas deux mais trois approches différentes qui viennent d’être proposées ces derniers jours. Du très quantitatif au très qualitatif, la diversité de ces approches nous permet d’y voir un peu plus clair dans cette pratique encore méconnue. Tiens d’ailleurs, puisque j’y suis, voici comment je pourrais définir les social media analytics : “La mesure, la collecte et l’analyse de données d’usages et de comportements des internautes au sein des médias sociaux dans le but d’optimiser une stratégie ou une présence”. Cette discipline repose sur des outils, des indicateurs-clés et des méthodes d’analyse. Les pratiques de social media analytics sont assez proches de celles employées pour les web analytics mais moins focalisées sur les chiffres (quoi que, ça dépend des vendeurs).
Investir les médias sociaux est un travail de longue haleine qui vous demandera plusieurs années d’efforts avant de démontrer son plein potentiel. Contrairement aux campagnes d’acquisition de trafic via des mots-clés qui offrent un impact immédiat, une présence sur les médias sociaux est difficilement quantifiable à l’aide d’indicateurs numériques (cf. Calculer le ROI des médias sociaux est une perte de temps).

De l’intérêt et de la difficulté d’exploiter un tableau de bord

De l’intérêt et de la difficulté d’exploiter un tableau de bord