background preloader

Collaboration - competition

Facebook Twitter

Capitalisme (1/6) Son livre, La richesse des nations, best-seller mal lu depuis plus de deux siècles, aurait posé les bases du libre marché, à la veille de la révolution industrielle.

Capitalisme (1/6)

Or, si Adam Smith, philosophe écossais du XVIIIe siècle, considéré comme le "père du capitalisme", croyait aux lois naturelles de l’économie et à l’inclination des hommes au commerce, le capitalisme ne résulte pas d’un concept, mais bien d’un processus historique, amorcé avec la découverte de l’Amérique, la colonisation et le commerce triangulaire.

Un Nouveau Monde où les Aztèques n’accordaient d’ailleurs aucune valeur matérielle à l’or. Considéré aujourd’hui comme une évidence, le capitalisme n’a, de fait, pas toujours existé... Théories d’hier, réalités d’aujourd’hui. Sans titre. Consulendo. Par Florian Mantione * Dans l’entreprise, notre système reproduit une société en miniature et les effets sont surmultipliés.

Consulendo

Le stress lié à la peur de mal faire, à la peur d’être éliminé, peut paralyser certains salariés ... Les blessures narcissiques, apparaissant en comparant les résultats avec les objectifs, peuvent devenir des plaies béantes ... Le rôle du manager est de bien expliquer la différence entre la compétition et l’émulation. Dans une compétition, il n’y a qu’un vainqueur. La compétition existe entre entreprises, et il faut que notre entreprise soit meilleure que les autres, ou tout au moins, fasse partie des meilleures. En revanche, au sein de l’entreprise doit exister un sentiment d’émulation, ce sentiment qui pousse à faire aussi bien ou mieux que les autres.

Et c’est au manager à entretenir cette notion de surpassement, car en interne, il vaut mieux se surpasser que dépasser les autres. L’émulation doit donc aider à grandir et ainsi 1+1 fera 3. Découvrez son site. TEDxPotomac - Berit Oskey - Co-opetition: A Brave New Business World. Hugues Bersini. I am Professor in Université Libre de Bruxelles and Co-Director of the IRIDIA laboratory.

Hugues Bersini

My main research interests are modelling and control of complex systems, neural networks and fuzzy control, data mining, autonomous agents and dynamics of biological networks, computational chemistry, immune engineering, cognitive sciences and object-oriented technology. I teach Artificial Intelligence and Object-Oriented technologies (UML, Design Patterns, Java, .Net, ...) both for academics and for entreprises.

I have written nine books on information technology. I am member of the Belgium Royal Academy of Science Short CV His Books Publications Research Interests and Papers Download Scientific Events Teaching Activities An easier access to the teaching material. Collaboration vs Competition. When one looks to nature, we see that competition is everywhere.

Collaboration vs Competition

Organisms must constantly compete with each other for the resources and mates necessary to ensure that their genes are passed on. This is the basis for evolution by natural selection, as first postulated by Charles Darwin (1). However, there are also certain species that exhibit a different kind of behaviour: cooperation. While this is most evident in humans, it is also present in some other social species, such as our cousins the chimps (2).

But if evolution is driven by competition, where did this cooperative behaviour come from? There are a few theories as to how these collaborative behaviours came about. Meetoreat.pdf. Competition vs collaboration - Curious Mind. Comment Rifkin est trop fan de l’économie collaborative. Le dernier ouvrage du célèbre économiste m’a rendue fort enthousiaste !

Comment Rifkin est trop fan de l’économie collaborative

Parmi les raisons de cet enthousiasme : la façon dont il prend en compte l’économie collaborative. Explications. Je ne vais pas ici vous résumer La Troisième Révolution Industrielle, dernier opus de Jeremy Rifkin. J’ai eu l’occasion de le faire plus en détail sur EcoloInfo.com et j’avais envie ici de me concentrer sur la manière dont le renommé prospectiviste – qui n’a rien d’un gentil utopiste, intègre la logique collaborative dans sa vision de l’économie de demain. Repenser la propriété Rifkin anticipe depuis longtemps le passage d’une économie de la propriété à un âge de l’accès. Le mécanisme de marché est devenu « la main invisible » qui régule l’offre et la demande de propriété privées, et la recherche de l’intérêt personnel garantit une amélioration régulière du bien-être général et fait avancer l’humanité sur la route vers un progrès illimité… Is Competition or Collaboration the Key to Success On and Off the Court?

Get Business Newsletters: Some may believe I am obsessed with collaboration.

Is Competition or Collaboration the Key to Success On and Off the Court?

In my work and in my life I encourage CEOs, companies, organizations and individuals to come together to collaborate for the best results. Collaboration, Not Competition: A Winning Small Business Strategy. Rifkin : nous avons à nouveau un futur. Le prospectiviste Jeremy Rifkin (Wikipédia, @jeremyrifkin), directeur de la Fondation des tendances économiques est un penseur important de notre modernité.

Rifkin : nous avons à nouveau un futur

Nombre de ses livres se sont révélés prophétiques comme La fin du travail (1996) ou L'âge de l'accès (2000). Son dernier livre, la Troisième révolution industrielle (voir également le site dédié), est certainement l'un de ses plus ambitieux, car il nous livre - rien de moins - qu'un futur de rechange par rapport à celui qu'on abandonne. La seconde révolution industrielle (1880-2006) n'est plus notre futur Rifkin dresse un double constat. D'une part, celui de la fin de la seconde révolution industrielle, fondée sur le pétrole et les énergies fossiles. L'autre constat repose bien sûr sur les conséquences dramatiques qu'a engendrées cette seconde révolution industrielle sur la santé de notre biosphère. Collaboration Is the New Competition - Ben Hecht.

By Ben Hecht | 9:00 AM January 10, 2013 Leaders and organizations are acknowledging that even their best individual efforts can’t stack up against today’s complex and interconnected problems.

Collaboration Is the New Competition - Ben Hecht

They are putting aside self-interests and collaborating to build a new civic infrastructure to advance their shared objectives. It’s called collective impact and it’s a growing trend across the country.