background preloader

Qui veut la peau du gentil RyanAir à Tours ?

Facebook Twitter

L'aéroport de Tours rouvre ses portes. Ryanair ne manque pas d'air, Ryanair ne manque pas d'air, Aéroport de Tours et le tourisme en Touraine. La Nouvelle République de ce jour mentionne que le tourisme aurait progressé de 3,4 % rapportant ainsi plus de 800 000 euros en Indre et Loire cette année.

Aéroport de Tours et le tourisme en Touraine

La légende de la photo de ce quotidien, qui montre un avion «Ryanair » sur l’aéroport de Tours, mentionne que la ligne régulière Tours Londres a progressé de 9,7% entre 2004 et 2007 accueillant 75 000 passagers par an. Dans la foulée, certains plaident pour l’instauration d’une autre liaison régulière vers une grande ville européenne. Il y a lieu d’être très prudent sur l’analyse de l’impact économique de l’aéroport dans les chiffres du Tourisme car, il est important de rappeler que c’est le contribuable qui paie une partie du billet « Raynair ». La Touraine, située à une heure de TGV d’un aéroport international n’a pas besoin d’un aéroport qui n’est économiquement viable que par des subventions publiques. Rappelons que le transport aérien est le plus polluant et le plus gourmand en énergie par personne transportée. Dominique Lemoine. Ryanair ne manque pas d'air, Ryanair ne manque pas d'air, Thèmes > Compagnies aériennes > Ryanair quitte Angoulême qui a refusé son chantage.

Parfois la goutte d'eau fait déborder le vase, non ?

Thèmes > Compagnies aériennes > Ryanair quitte Angoulême qui a refusé son chantage

Encore des subventions.... non respect de la parole donnée.... trop c'est trop ! Le président du Conseil Général de Charente a l'intention de saisir la justice : voici ses propos, on ne peut plus clairs sur les méthodes utilisées, non ? Michel Boutant ne lâchera pas Le président du Conseil général n'a pas l'intention de laisser filer Ryanair du département sans agir. « Ryanair prend le prétexte d'une clause de confidentialité sur les chiffres que nous n'aurions pas respecté. » Prétexte fallacieux, selon Michel Boutant, qui ne décolère pas. « Le fond de l'affaire, c'est que cette compagnie voulait davantage d'argent, contrairement à ce que nous avions signé.

Dans leur esprit, c'est soit vous payez, soit ils partent. Comme ils l'ont fait à Mulhouse ou Alghero, en Sardaigne. . « Les méthodes de Ryanair, une entreprise qui engrange d'énormes bénéfices, faussent la concurrence », explique-t-il en guise d'angle d'attaque législatif. Situation financière tendue pour l’aéroport de Tours. La Tribune de Tours - Les nouvelles ambitions de l’aéroport de Tours. Les équipes de la société snC Lavalin, en charge de l’exploitation de l’aéroport de tours, à compter du 1er juillet, ont dévoilé leurs objectifs.

La Tribune de Tours - Les nouvelles ambitions de l’aéroport de Tours

Des objectifs clairs : 180.000 passagers d’ici quatre ans, 2 fois plus de vols charters et le lancement de nouvelles lignes avec un investissement de 3,1 millions d’euros pour moderniser les infrastructures – aérogare, parking voiture et avions – . Telles sont les premieres finalités présentées mardi par les équipes de la société SNC Lavalin en charge à compter du 1er juillet et pour une durée de douze ans de l’exploitation de l’aéroport de Tours. De leur côté, les collectivités ( Conseil régional, conseil général d’Indre-et-Loire, Tours plus et CCI ) de verser 2,9 millions d’euros tous les 4 ans à la SNC Lavalin au titre du soutien à l’activité marketing, chiffre avancé par Alain Dayan, président du nouveau syndicat mixte qui a choisi de confier la délégation de service public à la SNC Lavalin.

La Tribune de Tours - Aéroport de Tours : 125 000 passagers en 2010 ! La Tribune de Tours - ryanair sous la menace des Verts, du PC et de Claude roiron... sauvé par l’UMP et le PS. Publié le mercredi 24 février 2010 by Tribune Catégories: société.

La Tribune de Tours - ryanair sous la menace des Verts, du PC et de Claude roiron... sauvé par l’UMP et le PS

La Tribune de Tours - Aéroport de Tours : Jean Germain défend Ryanair ! Il faut un aéroport à Tours et le versement de subventions indirectes à une compagnie low cost comme ryanair est totalement assumé par Jean Germain.

La Tribune de Tours - Aéroport de Tours : Jean Germain défend Ryanair !

Dans une interview exclusive à La Tribune de Tours, Jean Germain, au risque de froisser la susceptibilité de ses alliés écologistes et communistes réaffirme son engagement aux côtés des défenseurs de l'aéroport de Tours. Une façon de jeter tout son poids politique dans la bataille alors que le conseil régional devrait voter, fin juin en session, l'enveloppe financière destinée à soutenir la piste tourangelle. Pourquoi continuez de soutenir l'aéroport de Tours et le principe de subventions directes ou indirectes à une compagnie low cost alors même que certains de vos alliés à gauche sont résolument hostiles à un tel soutien ? « Il n'y a pas d'unité sur l'aéroport. Mais, mon sentiment c'est que Tours ne peut être une métropole qui se développe et renoncer dans le même temps à son aéroport. La Tribune de Tours - Aéroport de Tours : risque de crash financier. Publié le jeudi 20 mai 2010 by Tribune Catégories: société.

La Tribune de Tours - Aéroport de Tours : risque de crash financier

Tours : réservation des vols impossible. - L'actu des vols low cost et des nouvelles lignes. Gil Da Silva | Mis en ligne le 09 août 10 | L'avis des membres sur Ryanair (17 avis) Mise à jour : mardi 17 août | Les réservations sont à nouveau possibles.

Tours : réservation des vols impossible. - L'actu des vols low cost et des nouvelles lignes.

Mise à jour : mardi 10 août | Selon le journal La nouvelle République, c'est bien le non-paiement à temps d'une subvention de 438.570 € qui explique la radicale décision de Ryanair de fermer les réservations sur son site internet. Cette somme devrait être versée le 16 août 2010 au plus tard. Ryanair : la face cachee du miracle economique. Ryanair : bénéfice trimestriel en baisse à cause du nuage islandais - Compagnies aériennes : business, entreprises. Ryanair et ses "droles" de facturations/ Jovanovic - une vidéo Actu et Politique. Vol direct Tours - Porto : un projet réalisable ? Ryanair : Tours - Marseille en moins de 2h00 ! Ryanair : l'enquête qui fait peur. L'aéroport de Tours en zone de turbulences - Aéroport de Tours : Ryanair perd patience -

Les méthodes de cow-boy de Ryanair. À lire: Les pires idées de Ryanair pour faire des économies Pour une fois, Michael O'Leary, le PDG de Ryanair, n'a pas fait le pitre.

Les méthodes de cow-boy de Ryanair

Pas de provocations durant la présentation des résultats, début juin, comme ses idées loufoques de faire payer les toilettes dans ses avions ou de proposer des vols business, "couchette et pipe comprises". Pour faire parler de lui, le fantasque Irlandais a trouvé mieux : annoncer de bons résultats (319 millions d'euros de bénéfices), alors que le transport aérien a vécu l'une des pires années de son histoire. En 2010, la compagnie low cost pourrait même détrôner Air France-KLM en nombre de passagers transportés.

Encore un succès éclatant pour ce génie de la finance aux méthodes iconoclastes. 1 - Se faire subventionner par les collectivités locales Plus de 14 millions d'euros ! Ryanair maintient ainsi en respiration artificielle, pour ses besoins propres, toute une série de petits aéroports structurellement déficitaires. Michael O'Leary aurait dû se méfier. Les méthodes de cow-boy de Ryanair. À lire: Les pires idées de Ryanair pour faire des économies Pour une fois, Michael O'Leary, le PDG de Ryanair, n'a pas fait le pitre.

Les méthodes de cow-boy de Ryanair

Pas de provocations durant la présentation des résultats, début juin, comme ses idées loufoques de faire payer les toilettes dans ses avions ou de proposer des vols business, "couchette et pipe comprises". Les méthodes de cow-boy de Ryanair. À lire: Les pires idées de Ryanair pour faire des économies Pour une fois, Michael O'Leary, le PDG de Ryanair, n'a pas fait le pitre.

Les méthodes de cow-boy de Ryanair

Pas de provocations durant la présentation des résultats, début juin, comme ses idées loufoques de faire payer les toilettes dans ses avions ou de proposer des vols business, "couchette et pipe comprises". Ryanair s'apprête à gâter ses actionnaires. La compagnie aérienne à bas coûts irlandaise Ryanair a annoncé mardi être revenue dans le vert sur son exercice achevé fin mars, et a dit qu'elle verserait en octobre un dividende exceptionnel de 500 millions d'euros à ses actionnaires. Sur l'exercice écoulé, la compagnie a dégagé un bénéfice net de 305,3 millions d'euros contre une perte de 169,2 millions un un plus tôt, d'après un communiqué. Hors éléments exceptionnels, Ryanair a récolté un bénéfice net de 318,8 millions, contre une perte correspondante de 274,1 millions l'année précédente. Ce résultat est conforme aux propres prévisions du groupe, qui avait dit en avril tabler sur un bénéfice annuel hors exceptionnels d'au moins 310 millions d'euros.

Subventions Ryanair. Touraine Eco... Le Blog: LE CONSEIL GENERAL DESSERT L’ECONOMIE DE LA TOURAINE. En retardant volontairement depuis février 2010 les délais administratifs de paiement de sa subvention à la Semaval, le Conseil Général n’a pas tenu son engagement, ce qui ne nous étonne plus. La position prise par RYANAIR est compréhensible s’agissant d’un fournisseur qui attend le paiement de ses factures alors que cette entreprise a toujours tenu ses engagements. Mais plus grave, la Présidente, au nom de manœuvres politiciennes, prend en otage les clients de l’aéroport, les professionnels du tourisme et prive la Touraine de ressources économiques importantes. La CCI a toujours soutenu et tenu ses engagements pour le développement de l’Aéroport, et c’est grâce à des relations durables avec Ryanair que l’aéroport de Tours est devenu une porte d’entrée économique pour la Touraine, avec plus de 100.000 passagers par an. Cette attitude s’étend à de nombreux autres dossiers à tel point que le département stagne voire régresse en raison de visions doctrinaires et passéistes.