background preloader

Fablabouffe

Facebook Twitter

Labos Mixeur 2 : Fablabouffe. Cette page est une ébauche. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). ”Venez construire le premier laboratoire de fabrication culinaire ouvert du monde ! ” Fablabouffe c'est quoi? Le fablabouffe propose de cuisiner et manger ensemble dans le mixeur, un tiers-lieux à l’interface entre espace de travail et espace publique.

Il met en pratique une articulation avec un approvisionnement localisé. Il se positionne comme facteur de lien social à l’échelle du quartier. Contexte Second Labos du Mixeur avec pour thématique : la Bouffe. Problématique Comment construire un (des) outil(s) de production culinaire accessible à tous dans l’ espace publique ? Mode opératoire Déconstruire l’environnement connu de la cuisine professionnelle ou individuelle pour interroger les interactions entre instruments, situation et proposition culinaires. Conditions L’admission est gratuite sur candidature dans la limite des places disponibles (30 places max). Cadre juridique Fablabouffe avec qui? Qu'allons-nous utiliser pour cuisiner dans le futur ? sur zoomdici. C'est à cette question que tenteront de répondre les participants au Fablabouffe, un atelier organisé dans le cadre de la 1ère Quinzaine des Tiers-Lieux. Elle débute ce 7 avril, et durera jusqu'au 18 avril prochain à Saint-Etienne. Les tiers-lieux sont tous ces endroits un peu à part à Saint-Etienne, comme La Cartonnerie, Le Mixeur, Le Pied des Marches... des structures qui mêlent nouvelles pratiques de consommation, de société, modèles économiques innovants.

Pendant ces deux semaines à Saint-Etienne, on va parler co-working, fab lab, crowdfunding. 5 à 10 événements quotidiens vont être organisés, autour de ces différents thèmes. Parmi ces ateliers, on trouve le Fablabouffe, qui aura lieu du 15 au 18 avril au Mixeur, à la Cité du design. Le but, selon Aurélien Marty, l'un des organisateurs, est "inventer des nouveaux outils pour faire la cuisine".

En savoir + : site internet de la Quinzaine des Tiers-Lieux. Le Repas de Midi : Fais-le toi-Même ! « - Ca va être bon à midi ? – Ca va dépendre de toi ! » Ce court échange résume la philosophie du Falabouffe : fais-le toi même ! Ce matin, on voyait au Mixeur : des designers, quelques entrepreneurs de la pépinière voisine et des étudiants en beaux arts et design (ESADSE) et en école de télécommunication (Telecom Saint-Etienne). Dans la continuité de la Quinzaine des Tiers-Lieux, le Fablabouffe a commencé aujourd’hui.

Ce deuxième Labo du Mixeur, qui se déroule du 15 au 18 avril, a pour but de réfléchir collectivement à de nouvelles façons de cuisiner. Comment innover ? Quels place pour l’imprimante 3D, les robots, le design ? Pour cette matinée, le but est de budgeter/faire les courses/ et préparer le repas ensemble.« Vous allez constituer des équipes : entrée, plats et desserts, déterminer ce que vous voulez et établir un budget, » explique Jean-Sebastien Poncet, designer et organisateur du Labo. « Y-a-t-il des allergies diverses ? Demain les robots feront la cuisine. Le Premier Repas Après la Fin du Monde. Au menu ce midi : salade thaï, dorade, thon, salade de fruits. Les participants doivent préparer le repas avec deux contraintes : pas d’électricité, pas de cuisson… ce matin c’était la fin du monde Pour cette deuxième journée du Fablabouffe, les participants sont passés à l’action.

Voici une revue des projets proposés : 1. bEat Eat : cuisiner avec du son Est-il possible de faire du pop-corn au son de la pop ? Le projet est en test : 2. Comment réinventer les ustensiles culinaires ? Crédit photos : Florent Youzan 3. Lire et manger en même temps est-ce possible ? 4. Est-il possible de diffuser en live ce qui se passe dans une cuisine itinérante ? La Bouteille Parfaite, Designers et Scientifiques Au Défi. Comment prédire le rendu des couleurs ? La conférence du 14 mars 2014, au Mixeur, à la Cité du Design, traitait de la transversalité entre science et design. Avec les matières et les procédés, comment concilier la physique et le visuel pour attirer l’oeil du consommateur ?

Mathieu Herbert, physicien et enseignant-chercheur à l’Institut d’Optique et Lambert Henckens de l’agence Orimono (packaging de luxe NDLR) ont exposé différentes problématiques pendant près d’une heure et demie. Du verre, du papier, du ruban en satin, de l’aluminium, quatre matières qui doivent tendre vers la même couleur et la même texture. Voici le défi qui a été récemment posé à Lambert Henckens pour le design d’une bouteille de champagne de luxe :« Les fabricants veulent les mêmes couleurs mais quoi qu’on fasse, si ce n’est pas les matières, ce ne sera pas les mêmes couleurs. Plusieurs matériaux sont combinés, il faut prendre la chose dès le début et l’intégrer dans le design. Les designers stéphanois en assemblée. Le Design C’est En Cuisine Aussi ! Quand Un Sociologue Rencontre des Geeks.

Le logiciel libre ce n’est pas que pour les programmateurs, ce n’est pas que pour les ordinateurs, c’est une philosophie. Quelle est-elle ? Mercredi 16 avril 2014, Sébastien Broca, sociologue, présentait son livre : « Utopie du Logiciel Libre – Du Bricolage Informatique à la Réinvention Sociale » au Mixeur. Une soirée de causerie autour d’un repas organisé par le café-lectures Remues Méninges. EN SAVOIR PLUS SUR LE LOGICIEL LIBRE Lire notre article : C’est « Libriste » ma Chérie, Pas « Libertin » ! Sur le framablog : Interview écrite de Sébastien BrocaTélécharger le Livre de Sébastien Broca au format PDF La Fiche Wikipédia sur le logiciel libre. LOGICIEL LIBRE : Késaco ? Le logiciel libre s’oppose au logiciel propriétaire. Derrière chaque logiciel, sites Internet, ou applications, se cachent du code informatique écrit par des programmateurs. Si le code est ouvert on peut parler de logiciel libre : les utilisateurs du logiciel peuvent mettre les mains dans le code.