background preloader

Articles de blogs

Facebook Twitter

Catastrophes naturelles. Les imprimantes 3D au profit des catastrophes naturelles. Depuis quelques années, les imprimantes 3D ne cessent de repousser les limites en proposant l’impression d’objets de plus en plus complexes et diversifiés.

Les imprimantes 3D au profit des catastrophes naturelles

Cette technologie risque désormais de bouleverser les pratiques en matière de mesures d’urgence dans les zones dévastées par des catastrophes naturelles. À ce jour, il existe des imprimantes 3D géantes qui permettent la construction de maison en moins de 24 heures. Par conséquent, cela porte à croire que les conditions de vie des résidents vivant dans des zones dévastées par des désastres naturels pourraient substantiellement être améliorées. On peut facilement concevoir que ce type d’innovation permettrait de reconstruire des villages entiers en une fraction de temps. Dans le même ordre d’idée, l’organisme OXFAM s’est fait offrir une imprimante 3D par l’entreprise iMakr, qui a notamment été testé dans ses locaux à Lebanon. Un SMS d'alerte en cas de catastrophe imminente. Par: rédaction 11/06/14 - 06h07 Source: Belga © belga.

Un SMS d'alerte en cas de catastrophe imminente

Le gouvernement pourra bientôt envoyer un message d'avertissement, notamment aux possesseurs d'un GSM à proximité d'une antenne émettrice, en cas de catastrophe imminente, écrivent mercredi De Standaard et Het Nieuwsblad. Il sera bientôt possible de prévenir la population plus rapidement et de manière plus ciblée lors d'un incident ou d'une catastrophe imminente. Le Centre de Crise du SPF Intérieur élabore un système, baptisé "Be-Alert", qui enverra un message vocal sur les téléphones fixes des citoyens ou un SMS sur leur téléphone portable. Le projet est à l'essai dans 33 communes. Analyse: Quelles technologies utiliser dans la gestion des catastrophes naturelles ? Les inondations, comme ici aux Philippines, posent d’énormes problèmes aux équipes de réponse Le secteur des technologies open source manque d’experts Des interrogations demeurent sur la solidité des technologies open source Il faudra du temps pour que chaque technologie trouve sa niche BANGKOK, 6 juin 2013 (IRIN) - Pendant plusieurs décennies, les gouvernements et les organisations non gouvernementales (ONG) se sont appuyés sur les solutions proposées par les entreprises du secteur privé pour assurer la collecte et l’interprétation des données d’urgence, et organiser la réponse aux situations de crise.

Analyse: Quelles technologies utiliser dans la gestion des catastrophes naturelles ?

Cependant, depuis quelques années, ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser aux technologies « open-source » (OS), qui sont moins coûteuses. IRIN s’est entretenu avec des experts du monde entier et leur a demandé quel était le mélange idéal de technologies pour faire face aux catastrophes naturelles. Suivre les séismes en temps réel. L’IRIS (Incorporated Research Institution for Seismology), fondée en 1984 avec l’appui de la National Science Foundation, est un consortium de plus de 100 universités américaines consacrées à des opérations d’acquisition d’équipements, à la gestion et à la distribution de données sismologiques.

Suivre les séismes en temps réel

Les programmes d’IRIS contribuent à la recherche, à l’enseignement, à la réduction des dangers des tremblement de terre et à la surveillance d’un Traité d’interdiction d’essais nucléaires. Cliquer sur l’image pour accéder au lien interactif Le moniteur Sismique permet de contrôler des tremblements de terre dans le monde entier, pratiquement en temps réel, de visiter des stations sismiques dans le monde entier et de recherchersur la toile les séismes qui vous intéressent et des informations concernant la région. IRIS met à disposition un navigateur de séismes Source : IRIS Ce navigateur permet : Exemple : Pour prévenir les catastrophes naturelles, l’Indonésie s’allie à Twitter : Ce n’est un secret pour personne, l’Indonésie est au cœur d’une zone tectonique très active, où les séismes, les éruptions volcaniques et les inondations sont assez fréquents.

Pour prévenir les catastrophes naturelles, l’Indonésie s’allie à Twitter :

Pour éviter qu’il y ait de grosses pertes humaines comme lors du tsunami dévastateur de 2004 ou lors du séisme de Yogarta en 2006. Où on aurait pu éviter la mort d’un bon nombre de personnes avec un système d’alerte plus efficace en temps réel et une meilleure coordination, le ministre indonésien des technologies s’est allié a Twitter afin de mettre en place un service de prévention permettant d’alerter les gens en cas de danger afin de savoir à l’avance l’état de l’avancement des menaces pour mieux coordonner les secours en cas de catastrophe. La communauté internationale réunie au Japon pour mieux prévenir les catastrophes naturelles. Could the Nepal Earthquake have been prevented? 1000’s of Lives were lost in this Earthquake, more have lost homes and it is very sad that these things are happening more and more in the last few decades than ever… But why is this happening?

Could the Nepal Earthquake have been prevented?

And is there a Prevention possible? And if there is a prevention possible… why is no one talking about it? One line answer to that would be: Because we are searching for the answers in the wrong place Yes … NASA cannot give us the Answer … neither can any technology invented by the people of earth. finding a solution … a Prevention like … knowing when and where the earthquake is going to happen is not the prevention I am talking about… I Am Talking about can we make the possibility of it happening disappear?