background preloader

Toxicité prouvée

Facebook Twitter

Pesticide et santé : l’équation sans solution. Au milieu des années 1990, des milliers de bovins meurent dans les étables.

Pesticide et santé : l’équation sans solution

Malformations des veaux, fausses couches des vaches et problèmes de stérilité déciment les troupeaux. Les agriculteurs eux-mêmes ne sont pas épargnés et rencontrent divers graves problèmes de santé. Un éleveur de porcs danois a comparé sur plusieurs années les taux de pesticide dans l'alimentation de ses animaux et ceux de malformation des porcelets. Des chercheurs français, eux, ont mené une étude méthodique sur le problème. Les très longues et laborieuses analyses entreprises finissent par aboutir : les bêtes malades présentent dans leur organisme un taux très élevé de glyphosate – le désherbant le plus vendu au monde.

ACTION: Demandons le retrait du marché, et notamment des jardineries, des pesticides à base de glyphosate. ACTION: Demandons le retrait du marché, et notamment des jardineries, des pesticides à base de glyphosate Le Centre International de recherche sur le Cancer (CIRC) vient de classer comme cancérigène probable le glyphosate, substance active notamment du fameux herbicide RoundUp (désherbant le plus utilisé au monde et associé à la culture des OGM).

ACTION: Demandons le retrait du marché, et notamment des jardineries, des pesticides à base de glyphosate

Herbicide cancérogène probable: La France doit prendre des mesures immédiates de retrait des pesticides à base de glyphosate Lire la pétition Cette classification valide les études menées notamment sur le sujet par l’équipe de GE Séralini. Générations Futures se félicite de cette classification qui reconnait la dangerosité avérée du glyphosate. 4 autres substances actives sont concernées dont les fameux malathion et le diazinon qui ont été également classés cancérogènes « probables chez l’homme » (voir / ).

Si le Règlement 1107/2009 (cf. Pour aller plus loin Pour aller plus loin.

Food and Chemical toxicology sous influence ?

Look who’s squealing now: GMO lovers freak over new study of sick pigs. OK, everyone have a seat and take a few deep breaths.

Look who’s squealing now: GMO lovers freak over new study of sick pigs

Go to your calming place. Ready? Good. Because I’m about to talk about a new study that suggests that eating genetically modified crops might not be the best thing for us. OK, another deep breath. Mr CaPue - S1E32 - Oui, les OGM sont des poisons ! OGM: L'agence de sécurité sanitaire réfute les conclusions de l'étude Séralini. Le Haut Conseil des biotechnologies (HCB) et l'Agence de sécurité sanitaire (Anses) ont réfuté tour à tour ce lundi les conclusions de l'étude du Pr Séralini sur la toxicité d'un maïs transgénique, très critiquée mais qui a aussi relancé le débat sur les procédures d'homologation des OGM.

OGM: L'agence de sécurité sanitaire réfute les conclusions de l'étude Séralini

Le HCB a estimé dans son avis qu'il n'y avait «pas de causalité entre les événements observés et la consommation de maïs NK603, traité ou non avec l'herbicide Roundup». «Le dispositif expérimental mis en oeuvre [sur des rats] est inadapté aux objectifs de l'étude», juge également le HCB. De son côté, l'Anses a estimé que ces recherches «ne permettent pas de remettre en cause les évaluations réglementaires précédentes sur le maïs NK603 et le Round-up», produits par la firme américaine Monsanto. Besoin d'études à long terme L'Anses et le HCB ont pris un mois pour examiner les travaux du Pr Gilles-Eric Séralini, un biologiste de l'université de Caen, qu'elles ont auditionné.

Evaluations habituelles défaillantes

Controverse (pierre dans la mare) G.E. Séralini, lanceur d'alertes. De gros dégâts chez les rats. Conséquences. L'étude de G.E. Séralini en questions. Les OGM sont nos amis. Les animaux nourris aux OGM se portent bien. Les animaux durablement nourris avec du maïs, du soja, du riz, des pommes de terre et du triticale génétiquement modifiés se portent bien.

Pour rire. ^^ Faut-il étendre la durée d'étude des sujets au -delà de 90 jours ? "Non. Notre méta-analyse démontre que cet allongement n'apporterait aucune information supplémentaire..." Lol, elle ne devait pas être si "meta" que ça cette analyse. :D – alwen

Aussi bien en tout cas que ceux qui ont reçu une alimentation non OGM.

Les animaux nourris aux OGM se portent bien

Même au bout de deux ans, et même lorsque ce régime transgénique leur est administré sur deux à cinq générations successives. Telle est la conclusion, somme toute rassurante, d'une vaste étude dirigée par la généticienne Agnès Ricroch (AgroParisTech, université Paris-Sud-Orsay) à paraître dans la revueFood and Chemical Toxicology, considérée comme «la» référence en la matière. Pour aboutir à ce résultat, les chercheurs ont passé au crible 24 études américaines, japonaises, brésiliennes, italiennes et norvégiennes récentes, exclusivement réalisées par des laboratoires publics financés par des fonds publics, ce qui exclut a priori tout risque de conflit d'intérêts. L'impact de la transgenèse insignifiant » OGM: quels aliments sont concernés?

» Qu'est-ce que l'agriculture biologique?