background preloader

Surveillance, fichage

Facebook Twitter

Le gouvernement français inspecte de plus en plus les données de ses concitoyens. Ecoutes téléphoniques : deux journalistes convoqués à la DCRI. Le 13 septembre dernier, deux journalistes du site Owni – aujourd’hui disparu – publiaient un article très fouillé sur une nouvelle plateforme prévue en France, pour centraliser les écoutes téléphoniques, surveiller Internet...

Ecoutes téléphoniques : deux journalistes convoqués à la DCRI

Mardi prochain, les deux auteurs, Pierre Alonso et Andrea Fradin, sont convoqués comme « témoins » à la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), à Levallois-Perret dans la région parisienne, pour une affaire « les concernant », comme on dit dans le jargon policier. La convocation intervient dans le cadre d’une « enquête préliminaire », « à la demande du parquet », et prévient les destinataires qu’un refus d’y répondre pourrait déclencher l’article 68 du code de procédure pénale, et donc une comparution contrainte. La PNIJ, une méga-plateforme d'écoute que la DCRI veut cacher. Décidément, la Direction Centrale des Renseignements Intérieur (DCRI) n'a que faire d'engendrer un effet Streisand sur les documents qu'elle aimerait cacher.

La PNIJ, une méga-plateforme d'écoute que la DCRI veut cacher

Alors qu'elle sort à peine du scandale suscité par les pressions qu'elle a exercée sur un bénévole de Wikipedia pour obtenir le retrait d'un article (avec pour seul résultat sa traduction dans une multitude de langue et sa mise en évidence médiatique), ce qui vaut désormais au ministère de l'intérieur de devoir s'expliquer sur les méthodes des anciens RG, la DCRI s'attaque de nouveau à la publication sur internet d'informations jugées confidentielles par l'Etat.

En effet, Rue89 révèle que deux journalistes du défunt site Owni, Andrea Fradin et Pierre Alonso, ont été convoqués dans les bureaux parisiens de la DCRI, dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte "à la demande du parquet. La CIA espionne toutes vos données persos... et l’Europe s’en fiche. Le gouvernement américain s’est octroyé depuis quelques années le droit d’espionner la vie privée des citoyens étrangers, dont les Européens, en mettant à contribution ses grandes compagnies, Facebook, Google ou Microsoft.

La CIA espionne toutes vos données persos... et l’Europe s’en fiche

Et les autorités européennes ferment les yeux. C’est ce que dénonçait la version américaine de Slate le 8 janvier dernier, en s’appuyant sur le rapport [en anglais] « Combattre le cybercrime et protéger la vie privée sur le Cloud » du Centre d’études sur les conflits, liberté et sécurité, passé jusqu’alors tout à fait inaperçu. La mise en place d’une sorte de tribunal secret, dont l’action ne se limite plus aux questions de sécurité nationale ou de terrorisme mais à « toute organisation politique étrangère », inquiète les auteurs de ce rapport remis au Parlement européen fin 2012. FinSpy Software Used To Surveil Activists Around The World, Report Says. FinSpy surveillance software, marketed worldwide to law enforcement agencies as a way to monitor criminals, is widely used by repressive governments to spy on human rights groups and dissidents, according to a report released Wednesday.

FinSpy Software Used To Surveil Activists Around The World, Report Says

The report by researchers at the Citizen Lab of the Munk School of Global Affairs at the University of Toronto found the software is "regularly sold to countries where dissenting political activity and speech is criminalized. " FinSpy, named after a line of code in its software, is a surveillance tool that infects computers to capture screenshots, log keystrokes, record Skype conversations and activate cameras and microphones. Syrie: "Les outils de surveillance comme ceux de Qosmos, une arme redoutable aux mains du régime" Everyone who attended OWS with a cell phone had their identity logged, says security expert.

Please note that by playing this clip YouTube and Google will place a long term cookie on your computer.

Everyone who attended OWS with a cell phone had their identity logged, says security expert

Clean IT – surveillance of all communications. By EDRi This article is also available in: Deutsch: [CleanIT – Pläne zur Überwachung des Internets im großen Stil | A leaked document from the CleanIT project shows just how far internal discussions in that initiative have drifted away from its publicly stated aims, as well as the most fundamental legal rules that underpin European democracy and the rule of law.

Clean IT – surveillance of all communications

The European Commission-funded CleanIT project claims that it wants to fight terrorism through voluntary self-regulatory measures that defends the rule of law. CleanIT, le projet européen qui préconise de n’autoriser que les véritables noms et photos sur Internet. La semaine dernière, les acteurs du nouveau projet de réglementation européen d’Internet CleanIT se sont réunis en toute discrétion pour réfléchir aux mesures à conseiller aux états membres pour limiter l’usage terroriste d’Internet.

CleanIT, le projet européen qui préconise de n’autoriser que les véritables noms et photos sur Internet

Le terrorisme, une des meilleures excuses trouvées jusqu’à présent pour justifier de nombreuses atteintes à la liberté d’information et d’expression, comme le fait d’interdire l’usage de pseudonymes et de photos de profil ne vous représentant pas sur Internet oO. Honeypot reveals mass surveillance of BitTorrent downloaders. Digital Social Research Tools, Tension Indicators and Safer Communities « BSC Policing Network. Les antipub défigurent les panneaux vidéo de la RATP. Protéger les enfants contre la « société de surveillance » Protéger les droits de l’enfant contre la « société de surveillance » Alors que l’année 2009 est celle du 20ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE), le Comité central de la LDH, réuni le 13 juin 2009, tient à exprimer solennellement sa vive préoccupation à l’égard de politiques qui tendent à faire de la jeunesse « une classe dangereuse » dont il conviendrait de se méfier par principe.

Protéger les enfants contre la « société de surveillance »

Depuis plusieurs années et notamment depuis le vote de la loi de prévention de la délinquance en 2007, les pouvoirs publics actuels cherchent à aligner la justice des mineurs sur le droit commun des majeurs : en témoignent notamment la procédure de quasi comparution immédiate pour les mineurs de 16 à 18 ans et la possibilité de placement en détention provisoire d’un mineur âgé de 13 à 16 ans. Outre cette dérive législative, les exemples abondent d’une sorte de présomption de suspicion qui ouvre la porte à des opérations et à des comportements inadmissibles. Le Kindle lit en vous comme dans un livre ouvert. Lecteurs, soyez prévenus : votre liseuse en dit long sur vous.

Le Kindle lit en vous comme dans un livre ouvert

Votre vitesse de lecture, la page à lequelle vous abandonnez un livre ou encore les passages que vous surlignez, tout est collecté. Des données très précieuses pour les éditeurs. L'un des avantages de Kindle, la liseuse d’Amazon, c’est qu’on peut facilement souligner un passage, à peu près comme on le faisait au crayon dans la marge d’un livre imprimé. Cops to Congress: We need logs of Americans' text messages. AT&T, Verizon Wireless, Sprint, and other wireless providers would be required to record and store information about Americans' private text messages for at least two years, according to a proposal that police have submitted to the U.S.

Cops to Congress: We need logs of Americans' text messages

Cell Carriers See Rise in Requests to Aid Surveillance. NOTW et phone hacking. Si vous êtes adeptes de la presse internationale, en particulier de la presse britannique, vous avez très certainement entendu parler du scandale de News Of The World – NOTW pour les initiés – qui aurait procédé à des interceptions téléphoniques de façon illicite et à différents piratages. L’histoire commence en novembre 2005 lorsque le journal fait des révélations concernant une blessure au genou du Prince William.

Une plainte est alors déposée par la Couronne. Suite aux procès et aux condamnations d’un journaliste et d’un détective travaillant pour le tabloïd, Andy Coulson, qui dirigeait NOTW depuis 2003, donne sa démission en 2007, clamant qu’il n’était pas au courant de ces pratiques au sein de sa rédaction, déclaration appuyée par ses avocats qui soutiennent que rien dans les emails de l’ancien dirigeant ne laissant croire qu’il puisse être au courant. Il deviendra directeur de la communication du Cabinet de David Cameron.

Science of Surveillance. TrapWire : un réseau d'espionnage dans les mains d'une entité privée. Depuis 10 jours, Wikileaks subit une attaque DDOS sans précédent contre ses serveurs, tellement surchargés de connexions qu'ils n'arrivent plus à rester en ligne pour répondre aux demandes légitimes de lecture de ses pages. Jamais le site n'avait connu une offensive d'une telle violence. Or pour Wikileaks, il faut faire un lien direct entre ces attaques et la divulgation de nouveaux e-mails issus de la fuite de Stratfor. Ces e-mails montrent en effet l'existence d'un réseau de surveillance d'ampleur mis en place aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, sous le contrôle d'une société privée baptisée TrapWire, fondée en 2007 (elle s'appelait alors Abraxas Applications, avant de changer de nom suite à la vente de la maison-mère Abraxas Corporation).

TrapWire est dirigé par d'anciens haut fonctionnaires de la CIA, trois de ses quatre directeurs étant issus de l'agence américaine, en plus du fondateur de la société. TrapWire tied to anti-Occupy Internet-spy program. Unravelling TrapWire: The CIA-Connected Global Suspicious Activity Surveillance System. Stratfor emails reveal secret, widespread TrapWire surveillance system. The new totalitarianism of surveillance technology. A software engineer in my Facebook community wrote recently about his outrage that when he visited Disneyland, and went on a ride, the theme park offered him the photo of himself and his girlfriend to buy – with his credit card information already linked to it.

He noted that he had never entered his name or information into anything at the theme park, or indicated that he wanted a photo, or alerted the humans at the ride to who he and his girlfriend were – so, he said, based on his professional experience, the system had to be using facial recognition technology. He had never signed an agreement allowing them to do so, and he declared that this use was illegal. He also claimed that Disney had recently shared data from facial-recognition technology with the United States military. Yes, I know: it sounds like a paranoid rant. Except that it turned out to be true. Global surveillance industry gets a new toy. Looking at the state you’re in. Palantir’s surveillance technology is wide-reaching. Internet Surveillance: a despot’s dream… Global surveillance industry gets a new toy.

HGH Infrared Systems Announces Solution for Persistent Surveillance. Boston, MA (PRWEB) July 17, 2012. #UDID #Apple #FBI #antisec. EFF Surveillance Self-Defense Project. Qui cherche à contrôler l'Internet ? EU Database Nation(s): surveiller et punir en Europe. Les manifestants ne sont pas les seuls à être répertoriés dans les fichiers de l'Union européenne.

Les migrants, les expulsés, les voyageurs et passagers, ceux qui utilisent le net ou le téléphone sont eux aussi "profilés". La coopération policière et judiciaire bat son plein au sein de l’UE. Par touches successives, les États ont accepté de perdre leur souveraineté en matière de maintien de l’ordre et de prévention de la criminalité. Au risque de créer de nouveaux amalgames qui menacent directement les manifestations légitimes ou de simples militants pacifistes. La carte d’un monde d’espions. OWNI en partenariat avec Wikileaks vous propose cette carte interactive permettant d'identifier toutes les sociétés à travers le monde qui développent et vendent des systèmes d'interception massives. Depuis le mois de septembre dernier, OWNI, en partenariat avec WikiLeaks et cinq autres médias, a mis à jour les activités et les technologies des sociétés – souvent proches des services de renseignement et des institutions militaires – à l’origine de ce nouveau marché de l’interception massive.

Pour une part très significative, ces industriels discrets sont implantés dans des démocraties occidentales. Big (business) brother. Depuis quelques mois, le gouvernement britannique tente de renforcer la sécurité du Net. Pour connaître le véritable coût de la cyberdélinquance, il a fait appel à un groupe de chercheurs qui rendent leurs conclusions dans un rapport. "Indect" relègue Orwell dans la Bibliothèque Rose. Pas un jour ne passe sans que l’on apprenne l’existence, ici ou là, de projets bureaucratiques visant à contrôler Internet, cet espace de liberté qui provoque des poussées de fièvre aphteuse chez tous les tyrans et autres aspirants dictateurs de la planète. La démarche, somme toute assez logique de la part des démocrates éclairés régnant par exemple en Birmanie, en Corée du Nord, en Chine, en Iran ou en Tchétchénie, est plus surprenante de la part des dirigeants australiens ; quoique…On oublie un peu vite que les prix Nobel de lancer de boomerang participent activement à un super Big Brother d’inspiration yankee, ayant pour objectif d’intercepter les communications téléphoniques mondiales, publiques et privées : le célèbre réseau « Echelon ».

Outre les Australiens, participent à ce club très fermé de « grandes oreilles » le Canada, le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande. © Oliv’ INDECT et SYSSEC, deux programmes européens à l'assaut des libertés individuelles. Oui, INDECT a bien été p0wn3d. INDECT le méga cyber espion européen pire qu'ACTA. Vos SMS furtifs. Petits espionnages entre amis. Fusion center director: We don’t spy on Americans, just anti-government Americans. The known unknowns of Skype interception. 2013 : comment l'Europe se prépare à espionner ses citoyens - Libertés publiques. Rendez-moi mes données !

Google pourrait bientôt espionner la légalité de vos mails (et prévenir vos chefs) FENETRE SUR CORPS. VoX anonymous ENGLISH. BigBrother.

CCTV

Fichage, traçage électronique. Facebook. Sofrecom : l’entreprise française qui modernise la surveillance des syriens. Qosmos côté pile, Qosmos côté face. Maroc: la traque aux dissidents est ouverte… Merci Amesys !