background preloader

Pédagogie et théâtre de l'opprimé

Facebook Twitter

Dossier Paulo Freire, pédagogie des opprimés. Pédagogie des opprimés. Ce livre a été rédigé en 1969. L’auteur y expose les principes d’une méthode de « conscientisation » qu’il expérimenta de1962 à1964, au Brésil, où il fut chargé d’un vaste programme d’alphabétisation par le ministère de l’éducation et le de la culture et qui toucha près de deux millions d’hommes et de femmes analphabètes, puis au Chili, de 1964 à1967, sous le gouvernement d’Eduardo Frei. Paulo Freire s’inscrit dans une optique de lutte pour la libération des populations opprimées. Sa pratique d’alphabétisation l’amène à comprendre la place primordiale de la conscientisation comme préalable à toute action transformatrice.Il s’efforce donc de préciser les attitudes mentales et relationnelles qui obscurcissent ou qui éclairent la conscience personnelle et collective. Il appuie sa réflexion sur l’analyse marxiste des rapports de force entre les groupes humains et une éthique humaniste de l’action humaine.

La pédagogie des opprimés selon Paulo Freire. Mado : Après la dramaturgie simultanée, l’histoire du théâtre de l’opprimé ne s’arrête pas là.

La pédagogie des opprimés selon Paulo Freire

D’après cette expérience, avec la phrase de Che Guevara en tête mais aussi d’après Paulo Freire, un éducateur brésilien avec qui ton père a travaillé, Augusto Boal fait ensuite ce qu’il a appelé le « théâtre de l’opprimé ». L’influence de Paulo Freire a été décisive, dis-tu. Le théâtre selon Augusto Boal. Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Dans cette page : C'est qui ?

Le théâtre selon Augusto Boal

- C'est où, c'est quand ? - C'est quoi ? - Comment ça marche ? C'est qui ? Mort d'Augusto Boal , l'activiste du « théâtre de l'opprimé » Augusto Boal le 27 mars 2009, photo DR Augusto Boal (né en 1931) vient de mourir à Rio de Janeiro.

Mort d'Augusto Boal , l'activiste du « théâtre de l'opprimé »

Il avait inventé et fondé « le théâtre de l’opprimé », une aventure qu’il colporta à travers le monde entier et singulièrement en France où il avait longtemps trouvé refuge. Manifeste pour un théâtre social Au milieu des années 50, Augusto Boal fonde le Théâtre Arena à Sao paulo, théâtre qui tourne le dos au « théâtre bourgeois » pour s’intéresser aux ouvriers, aux paysans, au petit peuple, à travers des pièces de jeunes auteurs et des grandes pièces du répertoire.

Theatre of the Oppressed. Augusto Boal. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Augusto Boal

Pour les articles homonymes, voir Boal. Augusto Pinto Boal ou Augusto Boal ( à Rio de Janeiro au Brésil - à Rio de Janeiro) est un écrivain, dramaturge, metteur en scène, théoricien, homme de théâtre, et homme politique brésilien contemporain, qui est l'une des figures majeures du théâtre brésilien de la seconde moitié du XXe siècle. Biographie[modifier | modifier le code] Augusto Boal commence par faire des études de chimie qui le mèneront jusqu'au doctorat et conduit parallèlement ses activités théâtrales. Il fonde en 1956 (à 25 ans) le Théâtre Arena de São Paulo, dont il devient directeur artistique et metteur en scène. Il y développe jusqu'en 1964, à côté de mises en scène classiques, un théâtre populaire, de rue et contestataire dans lequel il développe le personnage du spect-acteur.

Théâtre forum. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théâtre forum

Le théâtre forum est une technique de théâtre, mise au point dans les années 1960 par l'homme de théâtre brésilien Augusto Boal, dans les favelas de São Paulo. Le théâtre forum est une des formes du théâtre de l'opprimé. Le principe en est que les comédiens improvisent puis fixent une fable de 15 à 20 minutes sur des thèmes illustrant des situations d'oppression ou des sujets problématiques de la réalité sociale, économique, sanitaire d'une communauté.

Ils vont ensuite la jouer sur les lieux de vie de la communauté à qui est destiné le message. À la fin de la scène - dont la conclusion est en général catastrophique -, le meneur de jeu propose de rejouer le tout et convie les membres du public à intervenir à des moments clé où il pense pouvoir dire ou faire quelque chose qui infléchirait le cours des événements. Documents audiovisuels et articles[modifier | modifier le code] Saint-Étienne-les-Orgues (04) le 17 juillet 2005 : Kotéba. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kotéba

Le Kotéba est une forme de théâtre traditionnel au Mali. Le Kotéba était pratiqué en pays bambara. Chaque année, après la saison des récoltes, les villageois se réunissaient pour assister à des saynètes mise en place par les jeunes du village. À travers elles, on se moquait du comportement d’habitants, facteurs de dysfonctionnements ou générateurs de tensions. Les acteurs pouvaient tout dire mais sans jamais désigner nommément quelqu’un. Aujourd’hui, le théâtre d’intervention s’inspire du Kotéba pour transmettre des informations dans les villages, notamment des messages de santé publique (prévention du sida, vaccination, protection de l’eau).

Le Kotéba National du Mali est un groupe dramatique soutenu par l'État.