background preloader

Culture mondial du tatouage

Facebook Twitter

Tatouage Amérindien – Tatouage du Monde. L'art du tatouage. L’ensemble des écrits s’accordent toutefois à situer les premiers tatouages au niveau de la préhistoire.

L'art du tatouage

En effet, en 1991 a été découvert dans les Alpes Italiennes le corps momifié d'un chasseur néolithique piégé dans le glacier de SIMILAUN, datant de 5300 av. J. -C. Son corps présentait de petits signes très stylisés et schématiques. L'histoire et les origines du tatouage. Peu d’historiens se sont consacrés à sa découverte et son évolution.

L'histoire et les origines du tatouage

Même si des anthropologues, ou des tatoueurs dans une démarche personnelle, essaient de découvrir des informations sur l’origine de la décoration corporelle, les recherches ne se limitent pas au tatouage en tant que dessin intradermique, mais impliquent tous types de mutilations du corps. Toutefois, on peut situer les premiers tatouages au niveau de la préhistoire. Symbole de la force en tatouage- idées des différentes cultures anciennes. Symbole de la force en tatouage- idées des différentes cultures anciennes | Tatouages | 1/18 Les tatouages peuvent se composer de plusieurs éléments et symboles représentant une qualité du caractère, une certaine expérience, un rêve etc.

Symbole de la force en tatouage- idées des différentes cultures anciennes

Un tatouage très populaire, pour toutes les parties du corps, est le symbole de la force. La représentation graphique de la puissance se présente en plusieurs variantes, selon la culture de laquelle le glyphe est originaire. Dans cet article, nous allons examiner des idées variées sur le symbole de la force comme tatouage original pour hommes et femmes. Ce que le tatouage dit de nous. Qu’il soit discret ou qu’il couvre toute une partie du corps, symbolique ou purement esthétique, tout tatouage a une histoire.

Ce que le tatouage dit de nous

Marquer sa peau à l’encre indélébile est un acte fort, une façon de prendre le contrôle d’un corps qui nous échappe, ou de graver à jamais un souvenir, une joie, une douleur. Caroline Langlois.