background preloader

I. A. La distribution : relations Producteurs / Distributeurs

Facebook Twitter

Introduction : Grande distribution: guerre des prix ou guerre des marges ? Le Monde.fr | | Par Franck Berthault (avocat au barreau de Paris, cabinet MB) Les relations entre les industriels et la grande distribution sont à nouveau sous le feu des projecteurs depuis plusieurs semaines.

Introduction : Grande distribution: guerre des prix ou guerre des marges ?

Le 12 juin dernier, ce sont les industriels, représentés par l'Association nationale des industries de l'agroalimentaire (ANIA), la Fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles (FNSEA) et COOP de France, qui écrivaient à Manuel Valls pour lui « faire part de leur plus vive inquiétude, et de leur colère, face aux ravages de la guerre des prix, poursuivie, entretenue et amplifiée, que se livrent les enseignes de la grande distribution ». Introduction: Agriculteurs contre grande distribution, un combat bien inégal.

La grande distribution est le principal débouché commercial pour de nombreux agriculteurs français, notamment dans le secteur des fruits et légumes.

Introduction: Agriculteurs contre grande distribution, un combat bien inégal

Or, les prix imposés par les distributeurs sont beaucoup trop bas pour permettre aux producteurs de vivre de leur travail. I. A. Lactalis et Leclerc enterrent la hache de guerre. Les marques de Lactalis, numéro deux mondial des produits laitiers, avaient déserté il y a près d'un an les rayons du premier distributeur français en raison d'un désaccord sur les tarifs.

I. A. Lactalis et Leclerc enterrent la hache de guerre

C'est la fin d'un long bras de fer. L'un des plus durs qu'aient connus l'industrie agroalimentaire et la grande distribution au cours des dernières années. Après près d'un an d'absence, le camembert Président, la mozzarella Galbani et le lait Lactel font progressivement leur retour dans les hypers et supermarchés Leclerc, selon une information du magazine LSAconfirmée par les deux groupes. I.A. Sociétés : Leclerc en guerre avec des grandes marques. I. A. Un bras de fer entre LECLERC et LACTALIS qui pourrait durer.

Avec respectivement plus de 20% de la collecte laitière en France, et près de 18% de part de marché dans la grande distribution, LACTALIS et LELCLERC se livrent un combat dans la catégorie poids lourds ; L’un refusant de livrer l’autre ou l’autre refusant de commercialiser l’un … selon les sources.

I. A. Un bras de fer entre LECLERC et LACTALIS qui pourrait durer

Un épisode semblable avait déjà eu lieu en 2007 lors de la précédente flambée des produits laitiers. Depuis le début mars 2011, les consommateurs ne trouvent donc plus dans les linéaires des centres Leclerc la gamme des produits Lactalis. Chacun utilisant des arguments plus ou moins pédagogiques : - Michel Edouard LECLERC refusant les hausses de prix demandées par Lactalis qui sont jugées excessives en comparaison des autres industriels laitiers. S’érigeant en défenseur du pouvoir d’achat du consommateur, les centres Leclerc s’offrent en même temps une publicité à bon compte. Au final , le dernier mot pourrait revenir comme souvent au consommateur.

Alain LE BOULANGER – CERFRANCE Normandie. I. A. Le Groupe Lactalis : les marques. I. B. Marges arrières: Carrefour condamné à 19 millions d'euros - L'Express L'Expansion. Carrefour va devoir rendre à des fournisseurs 17 millions d'euros perçus indûment au titre des "marges arrières" et régler en sus une amende de 2 millions, en vertu d'un arrêt de la Cour d'appel de Paris qui constitue l'une des plus lourdes condamnations dans ce type de procédures.

I. B. Marges arrières: Carrefour condamné à 19 millions d'euros - L'Express L'Expansion

Tous les ans, les distributeurs et leurs fournisseurs signent des contrats qui régissent leurs relations (tarifs, modalités de livraison, pénalités, mise en valeur des produits en magasin...). A plusieurs reprises, l'Etat a poursuivi des distributeurs en justice pour des clauses qu'il estimait abusives dans certains de ces contrats.

Il se substitue ainsi aux fournisseurs, estimant qu'ils pâtissent d'un rapport de force défavorable, car ils risqueraient en agissant eux-mêmes d'être "déréférencés", autrement dit retirés des rayons. Considérant que le groupe avait bénéficié de "rémunérations manifestement disproportionnées", le ministère de l'Economie avait saisi la justice en 2008. I. B. Qu'est ce que les marges arrières ? Afin d'être publiée, votre note : - Doit se conformer à la législation en vigueur.

I. B. Qu'est ce que les marges arrières ?

En particulier et de manière non exhaustive sont proscrits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, l'appel à la violence ; la diffamation, l'injure, l'insulte et la calomnie ; l'incitation au suicide, à l'anorexie, l'incitation à commettre des faits contraires à la loi ; les collages de textes soumis au droit d'auteur ou au copyright ; les sous-entendus racistes, homophobes, sexistes ainsi que les blagues stigmatisantes. - De plus, votre message doit respecter les règles de bienséance : être respectueux des internautes comme des journalistes de 20Minutes, ne pas être hors-sujet et ne pas tomber dans la vulgarité. - D'autre part, les messages publicitaires, postés en plusieurs exemplaires, rédigés en majuscules, contenant des liens vers des sites autres que 20Minutes ou trop longs seront supprimés.

II. A. Du magasin pour les clients au magasin AVEC les clients. II.B La démarche ECR (Efficient Consumer Response) : Réponse efficace au consommateur. Dans un contexte de mondialisation, son objectif est double : - limiter les ruptures de stocks (et les pertes de chiffre d’affaires qui en résultent) - partager les informations entre les acteurs des processus grâce aux NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de Communication) A partir de la connaissance des besoins et des clients, l’ECR vise à optimiser les différents maillons de la chaîne logistique afin de rechercher l’apport de valeur ajoutée pour le client sur chacune des opérations.

II.B La démarche ECR (Efficient Consumer Response) : Réponse efficace au consommateur

Les outils utilisés par l’ECR : - les Commandes Assistées par Ordinateur (CAO), - les échanges EDI-Internet intégrés, - la gestion partagée des approvisionnements (GPA ou VMI), le cross docking, - la gestion des coûts par activité (Activity Based Costing), - la gestion par catégorie de produit (Category Management). II. .; Echange de données informatisées. Octobre 2016 Définition L'abréviation EDI signifie Electronic Data Interchange ou, en français, Echange de Données Informatisées.

II. .; Echange de données informatisées