background preloader

Etudes scientifiques sur la Méditation

Facebook Twitter

Ressources d'articles en anglais. Etudes scientifiques - pleine conscience. Le cerveau, objet technologique (7/8) : et Dieu dans tout ça. Par Rémi Sussan le 26/03/09 | 5 commentaires | 9,510 lectures | Impression Jusqu’ici, les méthodes de hacking cérébral que nous avons survolées dessinent une image morcelée et souvent incohérente du cerveau : les diverses fonctions (la mémoire, la perception, l’action, la décision, l’émotion) semblent toutes inextricablement imbriquées les unes dans les autres sans pour autant que ce réseau complexe d’interactions ne dessine une totalité compréhensible.

Le cerveau, objet technologique (7/8) : et Dieu dans tout ça

Pourtant, ce n’est pas notre expérience quotidienne : je ne suis pas un ensemble plus ou moins emberlificoté de fonctions, “je” suis présent, et c’est cette présence qui me définit plus que l’état de ma mémoire de travail ou les produits chimiques qui circulent entre mes synapses. C’est ce que le philosophe australien David Chalmers appelle le “problème difficile” : celui qui est posé par le passage des fonctions multiples découvertes par les sciences cognitives à l’existence d’une conscience de soi capable de ressentir l’expérience. . La méditation est un chemin spirituel. "La méditation de pleine conscience a changé ma manière de soigner" - Spiritualité. Après l'Angleterre, l'Allemagne et la Suisse, voici que la méditation devient sujet d'étude universitaire en France.

"La méditation de pleine conscience a changé ma manière de soigner" - Spiritualité

Quel est l'objectif de ce diplôme ? J'ai voulu proposer aux personnes du monde de la santé, médecins, psychologues, chercheurs en neurosciences, une nouvelle approche de la médecine du corps-esprit avec une validation scientifique. Et cela sur la base des résultats d'un programme qui a fait ses preuves depuis 30 ans aux USA. La MBSR (Mindfullness based stress reduced) ou la réduction du stress basée sur la méditation de pleine conscience est un programme de huit semaines qui a été formalisé par Jon Kabat-Zinn.

Ce professeur de biologie moléculaire convaincu a laïcisé la méditation bouddhiste pour lui permettre d'entrer dans les hôpitaux et cliniques américaines, avec un programme très pédagogique d'exercices et de pratique quotidienne pour apprendre à vivre en pleine conscience et retrouver son potentiel de vie, au delà de la maladie. Avec qui allez-vous commencer ? Matthieu Ricard: "La méditation, une nouvelle manière d'être" Capsule outil : Expérience mystique et méditation : les corrélats neurobiologiques. Capsule outil: Expérience mystique et méditation : les corrélats neurobiologiques Les états de grâce rapportés par les religieux ou les adeptes de la méditation sont pour le moins intrigants.

Capsule outil : Expérience mystique et méditation : les corrélats neurobiologiques

Ceux qui les vivent semblent en effet avoir accès à une réalité qui échappe au commun des mortels. Or l'avènement de techniques d'enregistrement non invasives de l'activité cérébrale a ouvert la voie à une investigation scientifique à grande échelle de ces " expériences mystiques ". Et comme on va le constater, tant les athées que les croyants sont intéressés par les résultats… Il convient tout d'abord de définir ce qu'on entend par " expérience mystique " et par " méditation ".

L'expérience mystique L'expérience mystique a souvent une connotation religieuse mais peut aussi référer à des sentiments " d'union avec le cosmos " expérimentés par des athées. Etudes scientifiques sur la Méditation – Infinite Love. Les effets de la méditation sont l’objet d’études scientifiques de plus en plus nombreuses, partout dans le monde en voici quelques uns : Les bienfaits de la méditation, Études scientifiques La méditation comme pratique de soin Un programme importé des États-Unis fait son chemin pour traiter l’anxiété ou la dépression, de plus en plus de praticiens le proposent à des patients atteints de cancer : Guérir en «pleine conscience».

Etudes scientifiques sur la Méditation – Infinite Love

Le terme peut prêter à sourire. Source : Le Les frontières entre psychothérapie et spiritualité deviennent plus poreuses. La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes. Array.

La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes

Array. La méditation modifie le fonctionnement de certains gènes - LMOUS La méditation réduit notre stress en modifiant l'expression de nos gènes. Une découverte " fantastique ", qui n'apporte pas grand-chose, en fait, mais qui fait du bien... L'info tient en une phrase : pratiquer la relaxation (méditation, respiration profonde, yoga ou prière) active certains gènes qui contrecarrent les effets biologiques du stress, et en inhibe d'autres aux effets opposés. Notre homme travaille depuis un certain temps sur le sujet. La méditation fait briller les chromes aux hommes " Nous avons en nous une capacité innée, qui nous permet de contrer les effets néfastes du stress " a déclaré Herbert Benson . " C'est fantastique ", a quant à lui affirmé le Dr Mladen Golubic, un autre ponte du Centre de médecine de mode de vie à la Cleveland Clinic, qui n'était pas associé à l'étude.

Sur le fond, pour ceux qui suivent un peu le sujet, cette étude n'apporte pas grand-chose . La pratique de la méditation modifie l'organisation du cerveau. L'équipe de recherche a voulu vérifier si les effets de la méditation persistaient au-delà de la pratique.

La pratique de la méditation modifie l'organisation du cerveau

(Photo: iStockphoto) Les adeptes de la méditation de pleine conscience apprennent dans leur pratique à accueillir les sensations, les émotions et les états d'esprit sans leur résister ni les juger. Ils cherchent simplement à être dans le moment présent. Plusieurs études ont démontré que ce type de méditation pouvait avoir des effets bénéfiques à long terme sur la stabilité émotionnelle et, par conséquent, sur des désordres comme l'anxiété et la dépression majeure.

Une nouvelle recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. "Nous avons étudié le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Effectivement, les résultats obtenus font voir une plus faible synchronisation entre les cortex préfrontaux ventro-médian et dorso-médian. La méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau. Selon une étude américaine, la pratique régulière de la méditation modifie l'activité de l'amygdale (en rouge ci-dessus), cette zone du cerveau notamment impliquée dans la peur, le stress et d'anxiété.

La méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau

Crédits : Life Science Databases(LSDB) Une étude américaine montre que la pratique régulière de la méditation modifie de façon durable le fonctionnement du cerveau. S'engager dans une pratique régulière de la méditation modifie durablement le fonctionnement du cerveau, selon une étude menée par par des chercheurs de l'Hôpital Général du Massachusets (Boston, Etats-Unis), et publiée le 1er novembre 2012 dans la revue Frontiers in Human Neuroscience.

Si les neurologues savaient depuis longtemps que le cerveau d'une personne en train de méditer a un fonctionnement différent de celui habituel, cette étude vient aujourd'hui montrer que la méditation peut aussi engendrer des modifications neuronales durables, c'est-à-dire subsistant après l'activité de méditation proprement dite. Résultat ? C comme Cerveau – Infinite Love. Le cerveau est un organe ayant les fonctions suivantes : a) réception des pensées avec les fonctions du cerveau droit b) traitement de l’information avec le mental, plutôt le cerveau gauche c) décisions permettant des actions De la même façon que nous avons des yeux pour capter la lumière, les images de notre environnement ; de la même façon que nous avons des oreilles pour recevoir les sons, de la même façon que nous avons une peau pour recevoir des informations sur le toucher, de la même façon que nous avons des capteurs gustatifs ; de cette même façon nous avons un organe de réception de pensées s’appelant le cerveau.

C comme Cerveau – Infinite Love

"cerveau comme un organe de réception de pensées. " Kundun Cet organe complexe possède une partie ‘antenne’, une partie traitement de l’information, puis une partie commandement aux autres parties du corps. Nous avons vu précédemment que les pensées sont des ondes électromagnétiques, que nous les percevons de notre environnement. N’est ce pas merveilleux ? Kundun, Mars 2013. Corps, parole et esprit.

De la Conscience [Vidéos Spirit]

Mindfulness. NeuroQuantology Web Site. Bodycard 0511.