background preloader

Sciences au lycée

Facebook Twitter

Collège Français d Asunción. Activités d'astronomie "Astrojunior" Bienvenue sur la page des @stropacks.

Activités d'astronomie "Astrojunior"

Vous pourrez y retrouver : – des éphémérides mensuels, – des fiches d’activités pour observer, manipuler et comprendre, – des propositions de progressions pédagogiques pour monter vos séquences d’animation en fonction de vos contraintes de durée ou de public, – des espaces d’échanges et d’accompagnement pour faciliter le dialogue entre vous et notre équipe ou les autres participants… Les @stropacks sont des activités qui se veulent « spécifiques » aux saisons. C’est pour cela qu’en complément nous vous proposons deux dossiers complémentaires : – Un dossier « les bases » qui regroupe des activités ou des notions « classiques » de l’animation en astronomie qui peuvent être nécessaires avant toute activité… – Un dossier « gabarits » qui vous permettra de faire bénéficier votre public de certains supports dont vous pourriez avoir besoin lors de vos animations, comme des cadrans solaires, des cartes du ciel, des roses des vents… Bonne visite !! Images : E=MC², de l'énergie à la vie.

Le film E=MC2 a été réalisé à l'occasion des célébrations de l'année mondiale de la physique et du centième anniversaire de la relativité, pour accompagner une exposition itinérante éponyme.

Images : E=MC², de l'énergie à la vie

L'objectif de cette exposition est d'expliquer au grand public le rôle de l'équation d'Einstein dans la formation de l'Univers, la vie des étoiles, la vie sur Terre, la datation de sites préhistoriques et l'énergie nucléaire. Le film reprend les thèmes de l'exposition. Il est constitué de six sujets de trois ou quatre minutes, indépendants les uns des autres. 1- L'énergie d'une plaquette de beurre par Etienne Klein, physicien au CEA. 2- La première seconde par Didier Bourlès, physicien au CEREGE / CNRS. 3- D'autres Terres ? Par François Bouchy, astronome au LAM / OAMP / CNRS. 4- Les âges de la Terre par Christophe Falguères, géochronologue, directeur de recherche au CNRS. 5- L'énergie de l'avenir ?

Le Mémotice « Toujours connecté ? » — Enseigner avec le numérique. Marie Curie. Marie Curie, un héritage centenaire. Le 8 novembre 1911, la scientifique française Marie Curie recevait un télégramme l'informant qu'elle était lauréate du prix Nobel de chimie pour ses travaux qui ont permis la découverte des éléments radium et polonium, ainsi que pour l'isolation du radium et l'étude de sa nature.

Elle recevra son prix le 10 décembre 1911 à Stockholm. C'était la deuxième fois que la chercheuse recevait un prix Nobel. Son époux Pierre Curie et elle avaient reçu une moitié du prix Nobel de physique en 1903 (l'autre moitié avait été remise à Henri Becquerel) pour leurs recherches sur la radioactivité. Pierre Curie est mort tragiquement en 1906 renversé par une voiture à cheval. Marie Curie reste, à ce jour, la seule femme à avoir reçu deux prix Nobel et la seule parmi tous les lauréats à avoir été récompensée dans deux domaines scientifiques distincts, soit la physique et la chimie.

Enseignement de la chimie. Oeil et Physiologie de la Vision. Relativité et vitesse de la lumière. Cependant, même en relativité, la cause reste antérieure à l'effet dans tous les référentiels...

Relativité et vitesse de la lumière

Toutes les « évidences » de notre monde classique ne disparaissent pas, et, en particulier, les liens de causalité sont toujours respectés. Il est vrai que certains évènements peuvent se produire dans un certain ordre dans un référentiel et dans l'autre dans un autre (comme dans l'image mettant en scène les deux escargots), mais uniquement si aucun lien de causalité n'existe entre les deux. Il est possible de démontrer cette affirmation. Pour cela, précisons tout d'abord la notion de causalité : un lien de causalité n'est possible entre deux évènements situés aux coordonnées (M,t) et (N,T) que s'il est possible à de l'information (particule, lumière, etc...) d'être transmise de M à N (ou de N à M) dans l'intervalle de temps |T-t|.

Comme, ni les particules, ni l'information ne peuvent se déplacer à une vitesse supérieure à c, il faut que |MN/(T-t)| soit inférieur, ou à la limite égal à c.

Bodycard xxxx