background preloader

La santé mentale en ligne, à distance...

Facebook Twitter

Thérapie à distance, en ligne cyberthérapie, télétherapie, avec Internet et des nouvelles technologies, de nouvelles thérapies sont présentes pour accompagner des patients en souffrance.


Apparu aux Etats-Unis, les consultations psychologiques à distance connaissent aujourd'hui un succès croissant.
Ne remplaçant pas une thérapie classique, ces formules ouvrent des potentialités à un public qui, sans les nouvelles technologies, n'aurait peut-être jamais franchie "la porte" pour rencontrer un thérapeute.
Qu'elles sont leurs origines ? Les différentes thérapies existantes ?
Dans quels cadres peut-on les utiliser ? Leurs limites ? Sont autant de question sur ce phénomène en plein essor. Thérapies en ligne - Origine et différentes thérapies existantes.

Compagnon omniprésent de notre quotidien contemporain, Internet n'est pas sans influence dans le champ de la santé mentale.

Thérapies en ligne - Origine et différentes thérapies existantes

Nées aux Etats-Unis, les consultations psychologiques en ligne connaissent aujourd'hui un succès croissant. Pour les digiborigènes[1] (Prensky, 2001), trouver une aide thérapeutique sur le réseau est parfaitement naturel. Ne remplaçant pas une thérapie en face-à-face, cette formule ouvre néanmoins la porte à un public qui, sans internet, ne l'aurait peut-être jamais franchie. Aujourd’hui, la question n'est plus de savoir si Internet peut ou non être le lieu d'une pratique thérapeutique, elle est de savoir comment utiliser le réseau sans céder sur la déontologie. Historique Bien avant l'avènement de l'électronique, Freud analysait par échange de correspondance certains patients. Sur la toile, psychologie et psychothérapie ont d'abord été un objet d'échange avant de devenir une pratique.

Histoire, questions ethiques, processus. De tous les réseaux, Internet est celui qui s’est développé le plus rapidement.

Histoire, questions ethiques, processus

Son extension, son infiltration dans nos vies professionnelles et personnelles est telle qu’il devient incontournable pour la plupart d’entre nous. Ses évolutions sont rapides et surprenantes. Il est, si on le compare aux autres réseaux qui l’ont annoncé – le télégraphe, le téléphone, le train, la CB – unique car il produit à la fois une vie sociale riche et parfois tumultueuse, mais également les outils qui permettent ou facilitent cette vie sociale. A qui s’adressent-elles ? © Jupiter Sommaire Les motifs de consultation à distance sont identiques à ceux qui poussent à consulter en cabinet : problèmes affectifs, difficultés relationnelles, manque de confiance en soi, état dépressif, anxiété, deuil… Loin du regard et du corps du thérapeute, les anciennes victimes d’inceste ou d’abus sexuels parviennent plus facilement à évoquer les ravages subis. « Au cours de mes trois ans d’analyse, je n’avais jamais pu parler des violences dont j’avais souffert enfant dans ma famille, puis dans mon premier couple, confie Félicie, une infirmière de 39 ans.

A qui s’adressent-elles ?

Impossible de dire ça face à un thérapeute en chair et en os. Trop d’émotions, trop de honte. Pour la première fois, j’ai osé et je me suis sentie comprise. . « J’ai dans ma clientèle un haut gradé de l’armée et un ermite, jamais ces gens n’accepteraient de mettre les pieds dans mon cabinet », affirme Jean-Pierre Bègue, l’un des pionniers en France des cyberthérapies (thérapies par le biais de l’ordinateur). Psy en ligne : on consulte ou pas. Très répandus aux Ėtats-unis et au Canada, les psys à distance ont le vent en poupe en France.Le principe : on consulte par téléphone, mail ou chat.

Psy en ligne : on consulte ou pas

Le point sur ce qu’ils peuvent apporter. Consulter un psy en ligne : différent du face à face en cabinet Psy à distance : dans quelles circonstances ? Un certain nombre de situations s’y prêtent. Ce peut être pour un soutien ponctuel, quand on a besoin d’une réponse rapide. Quel est l’atout des consultations en ligne ? Leur mise en oeuvre. Téléphone, chat, e-mail, webcam… Courantes outre-Atlantique, les consultations sans fauteuil ni divan commencent à faire des émules en France.

Leur mise en oeuvre

Mais, pour soigner les maux de l’âme, peut-on se contenter de rencontres virtuelles ? Enquête au cœur d’un univers encore méconnu. Isabelle Taubes Sommaire. Les modalités de paiement dans la relation thérapeutique. © Jupiter Sommaire.

Les modalités de paiement dans la relation thérapeutique

Serge Tisseron, avis d'un psychiatre reconnu. Posté par Serge TISSERON le 25 avril 2014.

Serge Tisseron, avis d'un psychiatre reconnu

En France, les thérapies menées par le canal d’Internet - encore appelées e-thérapies - sont souvent condamnées au nom de trois arguments : elles ne permettent pas le contact en présence concrète avec le patient ; elles n’assurent jamais qu’un tiers n’est pas près du thérapeute... ou du patient ; enfin elles peuvent être espionnées, comme d’ailleurs toutes nos communications transitant par Internet. Mais malgré toutes les critiques qui peuvent leur être faites, les thérapies en ligne progressent, et cela d’autant plus vite que la distance à parcourir pour trouver un thérapeute est plus grande... Une opportunité pratique Aux Etats-Unis, elles représentent déjà une part importante des consultations et leur efficacité a été démontrée.

Un protocole rigoureux Mais attention : la thérapie en ligne a besoin d’un protocole aussi rigoureux que la thérapie en cabinet. Efficaces les thérapies à distance, avis des patients. La santé mentale en ligne. Sante Mentale en Ligne.

Santé Mentale en Ligne. Internet et les professions de sante. Le Conseil National de l’Ordre des Médecins a créé en 1999 une commission « Informatique et nouvelles technologies », chargée d’examiner les questions posées à la déontologie par l’e-médecine.

Internet et les professions de sante

Cette commission a publié au cours de l’année 2000-2001 pas moins de cinq compte rendus de travaux sur ce thème [2][2] « Qualité et déontologie sur internet » (avril 2000),.... A ces documents, s’ajoute la publication en février 2001, des clauses fondamentales « que devrait contenir tout contrat conclu entre un médecin et une société intervenant dans le domaine de l’internet médical », autrement dit un contrat-type visant à aider les médecins à formaliser leurs relations avec des sociétés exploitant un site, et à aider les conseils départementaux de l’Ordre à examiner les contrats qui leur sont soumis par les médecins (tout médecin qui passe un contrat ayant trait à l’exercice médical doit le transmettre pour avis au conseil départemental de l’Ordre). Tableau 1. - Les sites : présentation.