background preloader

Démocratie représentation participation

Facebook Twitter

Quelles élections pour une meilleure démocratie. Vivons-nous vraiment en démocratie? Dans «Principe du gouvernement représentatif», initialement publié en 1993 et réédité le 10 octobre, Bernard Manin remet en cause l'élection au suffrage universel comme quintessence de la démocratie.

Vivons-nous vraiment en démocratie?

Il explique pourquoi nos démocraties modernes n'en sont pas vraiment et pourquoi les révolutionnaires des XVIIe et XVIIIe siècles ont préféré mettre en place un système aristocratique plutôt qu'un gouvernement du peuple par le peuple. «Principe du gouvernement représentatif.» La politique en Suisse et la politique de la Suisse II ! La politique en Suisse et la politique de la Suisse II !

La politique en Suisse et la politique de la Suisse II !

Par Freddy Mulongo, dimanche 11 mai 2014 Radio Réveil FM International La Chancelière Corina Casanova. Photo Réveil FM International Démocratie directe. L’équivoque référendaire. L’air du temps politique est à une équation simple : référendum = expression directe de la volonté du peuple = démocratie.

L’équivoque référendaire

Audiovidécours Univ-R AV - Visualisation de l'enregistrement Démocratie, dictature et mathématiques. Crise de la représentation politique ? Augmentation des abstentions, votes blancs ou nuls, dégradation de l'image de la classe politique, défiance, méfiance des représentés envers leurs représentants, désenchantement démocratique...Constats et expressions sont nombreux pour définir le rapport entre citoyens et élus.Mais peut-on pour autant parler de "crise de la représentation politique" ?

Crise de la représentation politique ?

La démocratie représentative se porte-t-elle si mal ? Le discours politique sur ce thème est récurrent. Démocratie délibérative, démocratie débattante, démocratie participative. 1La démocratie délibérative et la démocratie participative sont des idées extrêmement en vogue aujourd’hui, en France aussi bien qu’au Canada, aux Etats-Unis aussi bien qu’au Brésil.

Démocratie délibérative, démocratie débattante, démocratie participative

On passe souvent insensiblement de l’une à l’autre notions, la démocratie délibérative étant souvent perçue comme une sorte de variante contemporaine de la démocratie participative, mettant l’accent plus que les variantes plus anciennes, rousseauiste par exemple, sur l’exigence de débats argumentés entre les citoyens. 2Malgré une confusion conceptuelle certaine – mais qui n’est pas plus propre à ce champ qu’à d’autres champs en voie de constitution – les questions posées, en des lieux et des époques différents et à des niveaux de la vie politico-sociale eux-mêmes différents, sont parfois étroitement similaires et les réponses apportées elles-mêmes fort semblables.

Excursiones a Cabrera en lancha rapida - Blog. Bienvenue ! [Le Vote de Valeur, pour renforcer la démocratie] Démocratie Réelle: Contre-Élection européenne 2014. L'élection du président au suffrage universel direct, le piège permanent. Plus personne ne remet en cause le mode d’élection du président de la République au suffrage universel direct et son corollaire, la persistance d’un parlement faible.

Des candidats tirés au sort pour rapprocher les politiques des citoyens. Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon St Etienne - Vote. Expérimenter d’autres modes de scrutin le 22 avril 2012 Présentation / Responsables de l’étude / Résultats / Télécharger les résultats & Publications / Documents in English / Expérimentations sur internet / Expérimentations 2002 et 2007 / Dossiers de presse / Articles de presse et entretiens / Remerciements 2002, 2007, 2012 : trois fois déjà une expérimentation de nouveaux modes de scrutin a été menée en France lors du premier tour des élections présidentielles.

Groupe d’Analyse et de Théorie Economique Lyon St Etienne - Vote

L’expérimentation de 2012 a été organisée par un groupe de chercheurs en sciences économiques, universitaires et CNRS, issus des Universités de Saint-Etienne, de Caen, de Strasbourg et de Polytechnique (contacts ci-dessous). Concrètement, le jour du premier tour des élections présidentielles le 22 avril 2012 dernier, d’autres modes de scrutin ont été proposés aux électeurs – le vote par note et le vote par approbation –, pour les tester dans plusieurs bureaux de vote. Revenir en haut de page. Tirage au sort et démocratie délibérative. Le tirage au sort semble revenir dans des expériences politiques après avoir été éclipsé pendant des siècles [1].

Tirage au sort et démocratie délibérative

L’expérience islandaise est de ce point de vue emblématique. Après la crise économique de 2008 et la quasi-faillite du pays, la volonté de changer l’équipe gouvernementale et les règles du jeu politique s’exprime lors d’énormes manifestations de rue. Les élections anticipées d’avril 2009 portent au pouvoir une coalition entre les sociaux-démocrates et les Verts – le procès de l’ancien premier ministre a commencé en mars 2012. Et si on tirait au sort nos élus? «Chacun constate que le suffrage universel ne tient pas ses promesses d’émancipation.

Et si on tirait au sort nos élus?

L’élection induit mécaniquement une aristocratie élective, avec son cortège de malhonnêtetés et d’abus de pouvoir. Avec les élections, les riches gouvernent toujours, les pauvres jamais», assène Etienne Chouard. Le tirage au sort contre la partitocratie. La révolution du tirage au sort. Rétrospectivement, les années 2010-2013 apparaissent dans l’histoire comme le moment de basculement du système politique français.

La révolution du tirage au sort

Les contemporains ne saisirent pas tout de suite l’importance de la mutation en cours. Et pourtant, des signes s’accumulaient. Premières expérimentations Le 12 décembre 2010, le groupe local d’Europe Écologie-Les Verts de Metz s’était réuni pour tirer au sort les candidats qui allaient le représenter à l’occasion des élections cantonales de mars 2011. Three Ontario Votes. Bienvenue ! [Le Vote de Valeur, pour renforcer la démocratie] Des modes de scrutin. Le mode de scrutin permet le passage du décompte des voix à la désignation des élus. Le système électoral recouvre, lui, l’ensemble des déterminants de l’élection et des conséquences des modes de scrutin (effets sur l’organisation des partis, les alternances, etc.). Alors que, après de longues luttes pour l’établissement de ses règles et l’extension de son champ, le principe de l’élection au suffrage universel fait aujourd’hui l’unanimité dans les démocraties représentatives, il n’en va pas de même pour le choix du mode de scrutin.

Ce dernier apparaît comme un savant mélange où interviennent notamment l’histoire politique nationale, les besoins de représentativité, l’opinion des partis. La représentation, condition de la démocratie ? Recensé : Michael SAWARD, The Representative Claim, Oxford, Oxford University Press, 2010, 206 p.

La représentation, condition de la démocratie ?

La représentativité des partis politiques, des syndicats, des institutions internationales est devenue une question récurrente des démocraties contemporaines, notamment caractérisées par une exigence de transparence accrue des citoyens à l’égard de leurs représentants et de la sphère publique en général. Des critères « objectifs » (sources de financement, nombre d’adhérents ou de militants, montant des cotisations, etc.) peuvent attester de la légitimité de tel acteur ou telle organisation à s’exprimer au nom d’une collectivité. Présidentielle. Le vote de demain testé près de Caen ? Les différents modes de scrutin. Supprimer l'élection présidentielle. L’élection présidentielle au suffrage universel direct entretient le mythe de l’homme providentiel et jugule le parlement.

Il faut donc, selon le constitutionnaliste Arnaud Le Pillouer, la supprimer et revenir à un régime parlementaire équilibrant les pouvoirs exécutifs et législatifs. Une citoyenneté pour le XXIe siècle. Les Lumières d’aujourd’hui La Vie des Idées : Vos travaux de recherche sur la constitution américaine et les constitutions françaises sont devenus incontournables. Selon vous, comment ces traditions peuvent-elles nous aider à renouveler l’idée de citoyenneté au XXIe siècle ? Bruce Ackerman : Pour moi, il n’y a pas eu une seule constitution américaine, mais trois. Quand le mieux noté n’est pas celui qui gagne - Nicolas Journet, article Science politique.

Reconstruisons la Démocratie (article n° 1) Tirage au sort. La minorité décisive. Recensé : Adam Przeworski, Democracy and the Limits of Self-Government, New York,Cambridge University Press, Cambridge Studies in the Theory of Democracy, 2010, 200 pp. Démocratie directe: mode d'emploi. Crise de la démocratie. Réflexions sur la post-démocratie. Recensés : Christoph Möllers, Demokratie.

Populisme

Systématisation des cercles réflexifs : Université internationale d'Été : Changer de voie. Système électoral. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Élection. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Q&A: Electoral reform and proportional representation. Lib Dem leader Nick Clegg has always said electoral reform would be a key point of negotiation in a hung parliament. Now both Labour and the Conservatives have pledged some movement towards changing the voting system. Here is a guide to the issue: What is the current system?

For Westminster elections, it's first-past-the-post - the candidate who gets the most votes in their constituency is elected as the MP. If one party gets an overall majority - more MPs than all the other parties put together - they form the government. Le vote de valeur - Usage et finalité des systèmes de vote. Rendre les élections aux électeurs : le jugement majoritaire.

21 avril 2002. Jean-Marie Le Pen, pourtant rejeté par 80% des Français, est au second tour de l’élection présidentielle, en raison de la fragmentation de la gauche ; Lionel Jospin, donné vainqueur du second tour par les sondages, est éliminé au premier. 22 avril 2012. Réformer l’élection présidentielle,moderniser notre démocratie : Olivier Ferrand. Notez les candidats à la primaire socialiste. Le scrutin majoritaire à deux tours ne marche pas Le jugement majoritaire est un système préférable au scrutin majoritaire à deux tours utilisé pour l’élection présidentielle en France, qui est très contestable. Le scrutin majoritaire à deux tours a ainsi permis à un candidat comme Jean-Marie Le Pen en 2002 de se retrouver au second tour alors qu’il était assuré de perdre contre quasiment tous les autres candidats potentiels dans un duel. Comment éviter un nouveau 21 avril. Scrutin proportionnel plurinominal. Paradoxe de l'Alabama.