background preloader

PROPOSER ARGUMENTER NEGOCIER (TRAITER LES OBJECTIONS)

Facebook Twitter

Argumentaire de Vente - Comment Argumenter avec IMPACT? Traitement des Objections - LA Méthode. 15 tactiques de négociation. En m’intéressant aux techniques de négociation, j’ai remarqué dans un premier temps que plusieurs d’entre elles se recoupaient.

15 tactiques de négociation

Puis je suis tombé sur un article recensant une liste de tactiques comme l’a appelé son auteur. J’ai trouvé le concept particulièrement intéressant car cela permet d’associer une image à l’explication. M’inspirant de ce concept, j’ai décidé d’aller plus loin dans les recherches et j’ai nommé certaines tactiques au gré de mon imagination. Elles prennent généralement appui sur le comportement de l’acheteur mais peuvent très bien être utilisées par un commercial par exemple. J’espère que ça vous plaira.

PROPOSER

ARGUMENTER. L'OBJECTION PRIX. Persuader, cela s'apprend... ou l'art de la persuasion. Savoir persuader est devenu essentiel dans nos sociétés de communication, tant pour savoir y trouver son chemin que pour apprendre à se défendre contre les divers types de manipulation.

Persuader, cela s'apprend... ou l'art de la persuasion

La rhétorique est souvent considérée de façon péjorative. On voit en elle soit un art de la parole utilisant des figures de style inutiles et conventionnelles, soit une technique qui permettrait comme chez les sophistes de démontrer une chose et son contraire. Or, la rhétorique est d’abord une technique de persuasion et persuader quelqu’un ce n’est pas le manipuler, c’est l’amener à adhérer à une proposition qu’on lui fait. C’est trouver les arguments rationnels et psychologiques mais aussi le langage approprié lui permettant d’entendre ce qu’on veut lui dire. « On peut convaincre les autres par ses propres raisons, mais on ne les persuade que par les leurs… ». A quoi sert d’avoir raison sur le fond, si la façon dont on présente les choses crée dès le départ un blocage ?

Identifiez le sens des 9 types d’objections. Loin d’être un frein, les objections rencontrées au cours du processus de la relation dessinent l’attitude de l’interlocuteur et son orientation.

Identifiez le sens des 9 types d’objections

L’objection exprime un type de résistance et nous allons décrypter son intention. Dans la série « Les 9 clés de la Personnalité » article 24/41 Les origines des objections La résistance aux idées de l’autre est un processus naturel de défense. Ce peut-être un jeu, un challenge, la valorisation de soi, tester les limites et les compétences de l’autre. Toute conviction comprend une part de vérité, issue de nos croyances et de notre vécu, et des émotions que nous avons déjà traversées. Il est donc indispensable pour comprendre l’objection de décoder quelle fonction est en jeu.

Le cerveau, source de l’objection Il faut chercher dans le fonctionnement des trois cerveaux reptilien, limbique et cortex la création des objections. 121 techniques de persuasion pour influencer les gens. Nous vivons tous des vies différentes et il peut y avoir certains d'entre vous là-bas qui vont au combat chaque jour au sein de votre propre société.

121 techniques de persuasion pour influencer les gens

Pour cette raison, j'ai créé une liste de toutes les techniques de persuasion connus que de persuasion maîtres utilisent pour influencer les gens et obtenir ce qu'ils veulent. Néanmoins, s'il vous plaît prendre note que le pouvoir implique une grande responsabilité. Toujours utiliser vos connaissances pour le bénéfice de tous et pas seulement le vôtre. Avez-vous ce que, Spidey? Comment rendre les gens Coopérer. Sachez dire 'non' à vos clients et prospects. Dès le démarrage de la négociation, votre client réclame une remise de 20 % parce que, dit-il, votre concurrent la lui concéderait et que les temps sont difficiles ?

Sachez dire 'non' à vos clients et prospects

En cours de contrat, votre client réclame plus de moyens dédiés à sa société et va à l'encontre de ce qui a été signé ? Ce sont autant d'occasions de dire "non" à votre interlocuteur. Une posture pourtant délicate et qui peut virer au casse-tête pour les commerciaux non préparés. Dire non, c'est en effet prendre le risque de perdre le client, ou encore de le frustrer et de démarrer la relation commerciale sur de mauvaises bases. Il faut distinguer deux cas de figure : la situation lors de la négociation, en amont de la signature, et le contexte en aval, lorsque la vente est déjà conclue.

Jusqu'où pouvez-vous aller ?