background preloader

Projet Fabilab

Facebook Twitter

Comment monter un fab lab ? Wiki de ressources et de projets FABlabo. Fab lab en bibliothèque : Exemples et mode d’emploi. Qu’est-ce qu’un fab lab ?

Fab lab en bibliothèque : Exemples et mode d’emploi

Comment mettre en place ce nouveau type de lieu partagé ? Un espace public numérique peut-il aujourd’hui faire évoluer une partie de ces activités en fab lab ? À ces questions, Marie D. Martel, bibliothécaire à la Ville de Montréal par un article sous la forme d’un dossier qui se pose la question de la création de fab labs en bibliothèques : Fab Lab : La prochaine révolution en bibliothèque, faites-la vous-mêmes!

Les Fab labs en bibliothèque : nouveaux tiers lieux de création. Depuis leur origine, les bibliothèques se sont assez patiemment adaptées aux vagues des nouveaux médias se succédant afin de partager l’information dont les usagers avaient besoin.

Les Fab labs en bibliothèque : nouveaux tiers lieux de création

Notamment pour cette raison : des citoyens informés sont les piliers de la démocratie. Les bibliothèques ont évolué à travers l’âge de l’accès (et ce n’est pas terminé), l’âge de la formation et, maintenant, voici que survient l’âge de la participation. Dans ce contexte, les bibliothèques se redéfinissent en tant que projet de curation et de création.

L’âge de la participation correspond aussi au moment où l’accès aux ressources numériques tend à faire décroître les superficies nécessaires pour le stockage des collections. À ce rythme, aura-t-on encore longtemps l’opportunité d’être un vecteur de participation si les environnements physiques disparaissent ? Petit rappel d’un longue histoire : L’âge de l’accès et de la formation Internet n’est qu’un des derniers nés de la sélection culturelle des médias. 1. 2. The Makings of Maker Spaces, Part 1: Space for Creation, Not Just Consumption. Maker spaces in libraries are the latest step in the evolving debate over what public libraries’ core mission is or should be.

The Makings of Maker Spaces, Part 1: Space for Creation, Not Just Consumption

From collecting in an era of scarce resources to curation in an era of overabundant ones, some libraries are moving to incorporate cocreation: providing the tools to help patrons produce their own works of art or information and sometimes also collecting the results to share with other members of the ­community. Maker spaces promote learning through play; have the potential to demystify science, math, technology, and engineering; and encourage women and under­represented minorities to seek careers in those fields. They also tie in to the growing trend of indie artists in every medium—including books—who are bypassing traditional gatekeepers, taking advantage of new tools to produce professionally polished products, and going direct to the web to seek an audience. Fablab : guide de montage. Les fablabs dans les pays en développement.

La Forge des Possibles, lieu et communauté de fabrication numérique. Maxime Leroy présente Collaborative Cities. Comment tu hackes ta bibliothèque (Toulouse) ? Au sortir de la longue Quinzaine consacrée au Libre par la Bibliothèque de Toulouse , et au vu des réactions très encourageantes exprimées depuis quelques jours, il est intéressant de revenir sur cette opération annonciatrice de beaux développements. CCSTI Grenoble, La Casemate.

« Do it yourself » ou comment fabriquer à peu près n’importe quoi par soi-même!

CCSTI Grenoble, La Casemate

L’ère du numérique transforme les manières de vivre, de penser et de créer. Dans le monde de la conception et de la production des objets et du prototypage rapide, la révolution est en cours. Fabelier, a *Lab to make things. About us. Web born from a simple idea : how to communicate more simply ?

About us

It’s with a first simple technical prototype that the web born. Today, all the wealth of the web is not in use, and tons of things are to be created. TRANSFORM@T LAB, Une pépinière de projets - Budapest Semaine #2. Trois villes, trois universités, neuf participants issus de cinq pays différents, quatre semaines de workshop intensif pour développer des projets transmedia innovants… Découvrez le programme du Transform@t Lab 2012 de l’intérieur avec Oriane Hurard !

Transform@t Lab se présente comme une université d’été réunissant entre juin et septembre neuf participants, étudiants ou jeunes diplômés depuis moins de deux ans. En trois mois, quatre workshops d’une semaine sont organisés dans les différents universités partenaires : University of Wales, Newport, MOHOLY-NAGY University of Art & Design of Budapest et enfin l’école des Gobelins à Paris. J’ai eu la chance d’être sélectionnée pour participer cette année à la deuxième édition de ce workshop européen, soutenu par le programme MEDIA. A l’issue de ces quatre semaines, nous devrons, répartis en groupes de trois, présenter et pitcher début septembre à Newport trois projets développés pendant l’été. Made in ma bibliothèque. Le rôle des bibliothèques ne cesse d'évoluer : après nous avoir facilité l'utilisation des médias et d'Internet, voilà qu'elles se mettent à nous accompagner dans nos envies de création en abritant aussi des makerspaces, ces lieux dédiés à la fabrication d'objets.

Made in ma bibliothèque

Deux établissements américains viennent de se lancer dans l'aventure. Entrailles de MakerBot par Bre Pettis -cc- Début juillet, la bibliothèque de la petite ville de Westport aux États-Unis a inauguré un nouvel espace. FabLabSquared. Billet publié le 11 avril par Fabien Eychenne | 5 commentaires Tag : Lexique Les hackerspaces sont des lieux protéiformes regroupant des personnes d’horizons différents dans l’objectif de produire des projets, de nouvelles idées et de les partager.

FabLabSquared

Les technologies et le numérique sont utilisés comme levier. Les activités liées aux différents hackerspaces peuvent varier par rapport aux lieux, aux cultures, aux personnes qui portent le hackerspace. Les hackerspaces fonctionnent généralement à travers des workshops, des présentations et des cours. Ils proposent des espaces afin que leur membres travaillent sur des projets personnels, collaborent avec d’autres groupes et d’autres projets. Les hackerspaces trouvent leurs racines dans la contre culture des années 60 et les mouvements autonomes.