background preloader

PPE Comunity17

Facebook Twitter

Fr:Fonctions de référence. CSS3 – Créer un slideshow automatique et contrôlable. Si vous suivez le compte @NoupeMag sur Twitter (ça marche aussi pour mon compte), vous avez certainement vu passer mon slideshow en CSS3 datant de l’an dernier.

CSS3 – Créer un slideshow automatique et contrôlable

Ce n’était pas ma première tentative de slideshow comme le présentent ces premier et second travaux datant de mai 2010. Ce tutoriel ne s’adresse pas aux débutants, il vous faudra un minimum de connaissances techniques pour vous y retrouver dans les tronçons de code qui vont suivre. Cependant, le code commenté reste – je l’espère – accessible. Avant propos La page de démonstration du slideshow full CSS3 vous propose des fichiers sources en téléchargement, profitez-en, notamment si vous souhaitez récupérer les images. Les codes CSS fournis ici sont légèrement différents de ceux fournis dans l’archive zippée téléchargeable. Les codes CSS3 présents sur ce tutoriel ne tiennent pas compte des préfixes parfois nécessaires (-webkit-, -moz-, -ms-, -o-) pour une question de gain de place dans le code. Les défauts des versions précédentes. CSS / CSS3. Créer des menus simples en CSS.

Dans ce tutoriel, nous allons apprendre à réaliser des menus "simples" (sans arborescence: tous les liens sont au même niveau) à l'aide des feuilles de style.

Créer des menus simples en CSS

Sommaire Le code HTML Comme toujours, le choix des balises html doit être guidé par la nature du contenu qu'on souhaite y placer. Dans le cas d'un menu, la question est un peu délicate, dans la mesure où il n'existe pas de balise spécifique pour désigner un ensemble de liens. Un point de vue largement répandu consiste à considérer le menu de navigation comme une liste de liens, et donc à utiliser la balise correspondant aux listes non ordonnées, <ul>. Introduction et Installation - Le Guide WordPress Le Guide WordPress: tutoriel, astuces, plugins et hébergement.

Créez votre thème WordPress de A à Z at Fran6art.com, blog d'un webdesigner spécialiste WordPress. Update du 5 Octobre 2011: les tutoriels ont beau datés de 2007, ils sont en cours de modifications pour y ajouter les fonctionnalités des dernières versions de WordPress.

Créez votre thème WordPress de A à Z at Fran6art.com, blog d'un webdesigner spécialiste WordPress

Quoi qu’il en soit, ils sont toujours d’actualité et ont été mis à jour plusieurs fois. Peut-être que vous aimeriez créer votre propre thème pour votre blog et que vous ne savez pas trop comment vous y prendre ? Et bien, dans les semaines qui vont venir, je vais vous expliquer les différentes étapes à suivre, pas à pas, pour que n’importe qui (ou presque) puisse créer son propre thème.

On va voir l’installation de WordPress sur votre ordinateur, les différents types de fichiers, leurs hiérarchies, et les interactions entre eux. On va ensuite apprendre à créer un thème relativement simple avec Photoshop et comment l’intégrer dans les différents fichiers. Quoi qu’il en soit, quelques petits prérequis seront nécessaires.

. « Stay tuned! Recherche wordpress theme avancée. 33 Tutoriels.

Recherche wordpress theme avancée

Les thèmes. Pour créer un thème, il faut commencer par ajouter un dossier dans le répertoire wp-content/themes.

Les thèmes

Ce dossier porte généralement le nom du thème (sans espaces, ni caractères spéciaux), par exemple « themezero ». Mais que mettre dans ce nouveau dossier ? Dans WordPress, un thème a une structure assez simple, car il ne nécessite qu'au minimum, deux fichiers ! Le fichier style.css Tout d'abord, un fichier style.css permet de déclarer le thème auprès de WordPress ; on y renseignera notamment le nom du thème, l'auteur et le site Internet, ou encore un numéro de version. Pour déclarer le thème, il suffit de mettre les informations demandées dans un commentaire au début de votre fichier style.css. Propulsez votre site avec WordPress. Comment mettre en ligne un site WordPress local. Vous avez bossé votre site en local et vous voulez maintenant savoir comment mettre en ligne votre site pour la première fois ?

Comment mettre en ligne un site WordPress local

Je vous propose ce guide en 6 étapes tout en essayant d’être le plus simple possible. Etape 1 : Importer les fichiers de votre site via FTP Mettez votre site en ligne en seulement 6 étapes ! Indiquez vos identifiants de connexions (fournis généralement par votre hébergeur) : Adresse, nom d’utilisateur et mot de passe.Nous allons tout d’abord envoyer les fichiers du site vers votre hébergement. Il y a plus de 2500 fichiers qui composent WordPress pour un peu moins de 45Mo de données au total. Une fois connecté, allez dans le dossier www (plus rarement htdocs selon l’hébergeur) et faites glisser le contenu de votre site local : L’opération va prendre quelques minutes selon votre connexion. Etape 2 : Exporter la base de données locale Pendant ce temps là, occupons-nous de la base de données ! Fr:Installer WordPress. Languages: Español • English • বাংলা • Français • Italiano • 日本語 • 한국어 • Português do Brasil • Русский • Slovenčina • ไทย • 中文(繁體) • (Add your language) WordPress est bien connu comme étant facile à installer.

fr:Installer WordPress

Dans la plupart des cas, installer WordPress est une opération très simple qui ne prend pas plus de cinq minutes pour être accomplie. Les instructions qui suivent vous indiqueront la marche à suivre, que vous utilisiez la Célèbre Installation en 5 Minutes, ou que vous ayez besoin de plus de détails. Ce qu'il faut savoir avant de commencer Avant de commencer l'installation, il y a quelques petites choses que vous devez avoir et faire. L'utilisation des Thèmes Enfants avec Wordpress est d'une grande efficacité. Lorsque vous vous procurez un thème pour votre blog WordPress, que celui-ci soit gratuit ou non, il est rare qu’il correspondent exactement à ce que vous voulez faire.

L'utilisation des Thèmes Enfants avec Wordpress est d'une grande efficacité

Certes, la plupart des thèmes actuels offre une interface pour le paramètrage du rendu et permettent de modifier (sans toucher aux différents fichiers) les paramètres principaux (couleur de fond, du titre, aspect général, etc …). Cependant, il y a toujours un élément qui n’est pas paramétrable depuis l’interface (me trompe-je ?). Les inconvénients de la méthode classique : Vous avez peut-être vécu cette expérience désagréable : dans le but de configurer le rendu de votre blog, vous avez édité la feuille de style (style.css), appliqué quelques modifications, testé, corrigé, re-testé, re-corrigé … puis modifié d’autres attributs, puis testé … pour finalement changer d’avis sur une couleur, une taille de police, et ainsi de suite.