Philosophie

Facebook Twitter

Berechit : Autour du … commencement. Adapté d'Avraham Naphtali Que l'histoire de notre univers débute par le Commencement, point d'étonnement ; mais que cette histoire ait un passé antérieur, voilà qui n'est pas banal. Certes, vouloir spéculer sur " l'Avant " serait déplacé, ainsi que nous en avertit la Tradition (Berechit Rabba 1, 10 et 8, 2 voir note).

Toutefois, celle-ci exprime l'existence d'une histoire antérieure : "(Avant le Commencement), le Saint loué soit-Il créait des mondes et les détruisait …" (Berechit Rabba 3, 7) Il est parfaitement illusoire de supposer qu'il puisse subsister la moindre trace des ces mondes disparus. La délicate approche du Commencement est une caractéristique partagée par les sciences contemporaines. Selon la physique relativiste, au delà d'une infime durée appelée temps de Planck (10 puissance - 43 s), l'univers est supposé se concentrer en un espace excessivement restreint et infiniment dense. La singularité représente une limite de compétence de la science contemporaine. S. Diebolt - L'apport de la théorie de l'ordre et du chaos au paradigme de la complexité juridique. L'apport de la théorie de l'Ordre et du Chaos au paradigme de la complexité juridique Serge DIEBOLT IDL - CNRS, Mars 1995 Un jour, un météorologue a regardé le vol désordonné d'un papillon, et il lui est venu l'intuition que ce désordre n'était peut-être qu'une expression subtile de l'ordre diffus de tout l'univers.

Et si ce papillon, d'un autre coup d'ailes (ou d'un coup de pied), déclenchait une tempête sur un droit bien agencé entre normes supérieures et inférieures, primaires et secondaires ? Longtemps négligé car assimilé au désordre, le " bruit " prend de nos jours une éclatante revanche dans tous les domaines des sciences de la nature. Sous l'impulsion de l'" effet papillon ", il devient un signal clair, l'ordre se change subitement en désordre, et la simplicité devient complexité. L'Ordre et le Chaos sont vus par les sciences de la nature comme les fruits de la complexité Rappel des théories La nécessité d'un système temporalisé La rétroaction, mère de la complexité Les liens internes. Andrew Gerzso: Entretien avec Ilya Prigogine (R?sonance n? 9, octobre 1995). M?diath?que de l'Ircam ? Ircam, 1996-2008 - Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique - Paris, France.

Andrew Gerzso Résonance nº 9, octobre 1995 Copyright © Ircam - Centre Georges-Pompidou 1995 Prix Nobel de chimie en 1977 pour ses contributions à la thermodynamique des processus irréversibles, Ilya Prigogine est l'une des grandes figures scientifiques de notre temps.

Andrew Gerzso: Entretien avec Ilya Prigogine (R?sonance n? 9, octobre 1995). M?diath?que de l'Ircam ? Ircam, 1996-2008 - Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique - Paris, France

Il aborda dès 1945 l'étude des processus irréversibles, qui l'ont amené à développer un intérêt récurrent pour le concept de temps. Il est professeur émérite à la faculté des sciences de l'Université Libre de Bruxelles, dont il dirigeait le service de chimie-physique depuis 1951. Il dirige également depuis 1959 les Instituts Internationaux de Physique et de Chimie Solvay, et depuis 1967 le Centre de Mécanique Statistique et de Thermodynamique de l'Université du Texas. On peut dire, en regardant l'ensemble de vos travaux, que le temps constitue l'un des axes majeurs de votre effort scientifique. Conception que partage encore nombre de physiciens actuels.

Absolument. C'est en effet très étonnant. Incontestablement. At Heraclitea.com. Site de Philippe Remacle. Berechit613.