background preloader

Open Government

Facebook Twitter

MySociety | Usability with Purpose. Baromètre de l'Open Data en France. L’Open Data, la démocratie retrouvée ? Interrogez les Français ! Ils trouvent nos politiques déconnectés de la réalité. Les français connaissent peu le travail parlementaire ; trouvent notre institution politique compliquée. L’Open Data, est un usage numérique récent qui permet la réconciliation avec nos institutions. Et qui va dans le sens de notre modernité : transparence, démocratie.

Focus ! L’open data est la publication d’informations publiques, à utilité publique, et de manière la plus large. 1. L’open data est une publication d’information brute. La publication de ces informations permet la transparence : Plutôt que de considérer le citoyen comme "idiot", non compétent, on considère qu’il a droit à être informé. Par les forums, ou par la publication intégrale des articles de loi. 2. Les nouvelles technologies, portées par les services publiques ne doivent pas se résumer à des considération purement techniques.

Voter via des machines électroniques est encore peu répandu. Mais en accédant directement à la donnée brute. What data can and cannot do. In the early days of photography there was a great deal of optimism around its potential to present the public with an accurate, objective picture of the world. In the 19th century pioneering photographers (later to be called photojournalists) were heralded for their unprecedented documentary depictions of war scenes in Mexico, Crimea and across the US.

Over a century and a half later – after decades of advertising, propaganda, and PR, compositing, enhancement and outright manipulation – we are more cautious about seeing photographs as impartial representations of reality. Photography has lost its privileged position in relation to truth. Photographs are just a part of the universe of evidence that must be weighed up, analysed, and critically evaluated by the journalist, the analyst, the scholar, the critic, and the reader.

Data can be an immensely powerful asset, if used in the right way. Data is not a force unto itself. Please let us know what you think in the comments below. Comment l’open data est devenu un objet politique … Le 1er jour d’Obama (photo The White House) Le 21 janvier 2009, le 44 ème président des Etats-Unis prend ses fonctions. Barack Obama signe ce jour-là trois mémorandums, dont deux concernent le gouvernement ouvert et la transparence. C’est un acte politique majeur, qui marque un engagement fort de la part de la nouvelle administration et est souvent cité comme une étape importante pour l’open government. Un acte fondateur ? Peut-être, mais fruit du hasard, sûrement pas. Près d’un an avant l’entrée en fonction d’Obama, un groupe d’une trentaine d’activistes et de praticiens de l’open government se sont retrouvés à Sebastopol en Californie, à l’invitation de Tim O’Reilly et de Carl Malamud. On connaît bien le premier : auteur et éditeur américain, il a souvent été à l’avant-garde des mouvements de l’informatique et de l’Internet, de l’open source jusqu’à l’expression-même de Web 2.0 qu’il a défini et popularisé.

Ils ont défini l’open government data … (photo David Orban) Like this: L’heure de l’open démocratie? Le Social média club rennais s’est penché lundi 23 avril 2012, sur l’idée de la démocratie ouverte. Dans un contexte d’élection présidentielle, le but était de parler de ce concept, venu du mouvement open data, et de son avenir en France. Pour aborder l’open démocratie, deux intervenants étaient au programme. Simon Chignard, auteur de « l’open data, comprendre l’ouverture des données publiques« , a tout d’abord rappelé les origines du mouvement open data et ses promesses en matière politique.

Il pourrait ainsi déboucher sur un « open government », même si des visions différentes s’opposent sur la manière de voir l’ouverture des données. Par la suite, Céline Mounier, sociologue à la Direction de l’innovation commerciale d’Orange France et Laurence Dhaleine, sociologue à Orange Labs, ont fait écho d’une expérience conduite par Orange. Le podcast de la conférence : < ! Global Integrity. Reform - The Next 10 Years. Voteworld Conference | Center on Institutions and Governance. L'Open Blog | Démocratie Ouverte.