background preloader

Numérisation des écoles

Facebook Twitter

La numérisation des écoles PDF. L'université de Douala à l'ère de la bibliothèque numérique - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne. Le dispositif QuickDo-BookBox, qui permet aux utilisateurs des pays du Sud d'accéder à bas coût à des ouvrages de référence, entrera le mois prochain, dans sa phase pilote, au Cameroun.

L'université de Douala à l'ère de la bibliothèque numérique - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

QuickDo-BookBox est un dispositif inédit de technologies logicielles et matérielles qui permet d'acquérir par téléchargement des ouvrages scientifiques, techniques et littéraires.Mis en place par un ingénieur informaticien camerounais, il ambitionne de favoriser un accès élargi aux connaissances et à la culture, via le livre numérique. Présenté lors du forum des chercheurs et innovateurs d’Afrique de l’Ouest et du Centre, organisé à Yaoundé le mois dernier (du 11 au 12 décembre), le dispositif permet le téléchargement d'ouvrages de référence, sans que l'utilisateur ait besoin d'une connexion Internet.

"Au préalable, il faut qu’un éditeur accepte, sous certaines conditions, de transférer en un clic son contenu vers nos serveurs", explique à SciDev.Net Dominique Buendé, le concepteur. Q&R: Les progrès des TIC dans l’éducation en Afrique - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne. L'utilisation des appareils mobiles s'est généralisée en Afrique, au cours de la dernière décennie.

Q&R: Les progrès des TIC dans l’éducation en Afrique - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

L'Unesco y voit une opportunité pour recourir aux technnologies de l'information et de la communication (TIC) afin de compléter les enseignements classiques dispensés dans les établissements scolaires. David Atchoarena est le directeur de la planification et du développement des systèmes éducatifs à l’Unesco. Dans un entretien avec SciDev.Net, il évoque les contraintes liées à la mise en œuvre des programmes d'apprentissage mobile en Afrique sub-saharienne, ainsi que les freins au développement de l'apprentissage mobile en milieu scolaire. Les écoles africaines se mettent au numérique - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne. Les pays africains se sont lancés dans leur grande majorité dans un processus de modernisation de leur système éducatif à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Les écoles africaines se mettent au numérique - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

Ces programmes consistent généralement à mettre à la disposition des écoles du matériel électronique et informatique comme les ordinateurs, les tablettes, les téléphones portables, etc. Cette option se fait le plus souvent avec la participation de grandes firmes industrielles. Ainsi, les programmes appelés "école intelligente" mis en œuvre au Mali, au Soudan, en République Démocratique du Congo, en Afrique du Sud et tout récemment au Sénégal, sont réalisés avec le partenariat du géant sud-coréen de l’électronique, Samsung. Madagascar introduit le numérique à l'école - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne. [ANTANANARIVO] Une trentaine d'écoles publiques malgaches ont reçu du matériel informatique, dans le cadre d'une politique visant à introduire le numérique dans le système éducatif du pays.

Madagascar introduit le numérique à l'école - SciDev.Net Afrique Sub-Saharienne

Le matériel comprend notamment, pour chaque école, deux serveurs Raspberry, cinquante tablettes, cinquante coques antichocs, un vidéoprojecteur, deux valises et onze multiprises. L'École numérique » Le TBI au Niger : témoignage  Témoignage du Centre de Formation et de Développement Communautaire de Dogondoutchi (Niger).

L'École numérique » Le TBI au Niger : témoignage 

Depuis son implantation à Dogondoutchi au Niger, à partir d’avril 2009 et jusqu’au mois de juin 2009, soit trois mois durant, nous avons surtout mené des actions de sensibilisation par la simple présentation de l’outil pédagogique qu’est le Tableau Blanc Interactif (TBI). Ces séances de sensibilisation ont touché les autorités administratives, les partenaires de l’éducation et les principaux utilisateurs au niveau des différents ordres de l’éducation. Le numérique à l’école est-il efficace. Par Jean-Baptiste Noé Les conseils généraux financent à doses massives l’équipement des collèges en outils numériques : ordinateurs portables, TNI (Tableau Numérique Interactif), tablettes.

Le numérique à l’école est-il efficace

Les budgets sont votés, les collèges sont équipés, et personne n’étudie réellement leur efficacité. Se poser la question de l’utilité des équipements numériques est quasiment interdit : pas de débat sur la numérisation de l’école, c’est forcément une bonne chose. Un département de l’université de Cergy-Pontoise a eu la bonne idée d’étudier les résultats au brevet des collèges du département des Landes, entre 1998 et 2011, et de les comparer avec les autres départements de la région. La question est simple : avec l’équipement en numérique des collèges (2001), les résultats se sont-ils améliorés ? Le rapport d’étude fait 18 pages, assez faciles à lire. Numérique à l’école, quels résultats ? Révolutionnaires pour les uns, gadgets pour les autres, l’efficacité de ces nouveaux outils fait débat.

Numérique à l’école, quels résultats ?

À la rentrée 2016, tous les élèves de 5e seront équipés d’une tablette numérique. François Hollande l’a réaffirmé lors de son intervention télévisée du jeudi 6 novembre. Cette mesure constitue le premier volet du plan pour le numérique à l’école annoncé au mois de septembre par le chef de l’État. En développant l’usage des nouvelles technologies en classe, le gouvernement entend à la fois combler le retard de la France et lutter contre l’échec scolaire. Ces nouveaux outils sont censés améliorer un système éducatif jugé peu performant par les enquêtes internationales. ♦ A lire aussi : L’école veut combler son retard numérique Aujourd’hui, le numérique est porteur d’une promesse de changement. Limites du TBI et freins à son utilisation en classe. Le prix Le premier obstacle à l’utilisation du TBI est bien sûr son prix : il faut compter en moyenne 2000 € pour une solution complète.

Limites du TBI et freins à son utilisation en classe

Ce coût important explique les difficultés de sa diffusion en France. Un investissement lourd pour le professeur Au niveau de l’usage, la principale limite du TBI est celle des capacités d’investissement du professeur. Pour être utilisé au mieux, cet outil requiert beaucoup de temps et de persévérance, aussi bien pour apprendre à maîtriser ses fonctionnalités que pour préparer des supports interactifs et adaptés.

Un cours de mathématiques à l'école 2.0. REPORTAGE- Alors que se tient à l'Elysée une réunion interministérielle sur l'école numérique, Le Figaro s'est rendu dans un collège du 18ème arrondissement de Paris converti à la révolution numérique.

Un cours de mathématiques à l'école 2.0

Adieu l'odeur de la craie et son crissement, adieu la poussière blanche sur les vêtements. Le tableau noir, symbole de l'école qu'on croyait éternel, est en voie de disparition. Davantage que les tablettes, coûteuses et individualistes, c'est le Tableau numérique interactif (TNI) aussi appelé Tableau blanc interactif (TBI) dans le jargon éducatif, qui est en train d'accomplir la «révolution numérique» tant annoncée à l'école. Apports pédagogiques du TBI. L’interactivité L’intérêt majeur du TBI est de favoriser l’interactivité entre professeur et élèves.

Apports pédagogiques du TBI

Cet outil suscite la curiosité et l’intérêt des enfants, et rend les enseignements plus ludiques et stimulants. Aucune étude n’a prouvé qu’il pouvait avoir un impact sur les résultats scolaires, mais le bénéfice est certain sur l’attention et la concentration des élèves. De plus la plupart des enseignants qui l’utilisent ressentent eux-mêmes un regain de motivation, une envie de s’investir encore davantage dans leur travail.

38-la_tronche-rapport_final_ipad_ecole_carronnerie.pdf. Des tablettes numériques pour tous les élèves de 5e en 2016. François Hollande l’a confirmé lors de son intervention télévisée, jeudi 6 novembre 2014 : dans le cadre du plan pour le numérique à l’école, qui fera l’objet d’une concertation au mois de janvier, « tous les élèves de 5e seront équipés d’une tablette » dès la rentrée 2016. Ils bénéficieront d’« une formation avec le numérique ». Pourquoi commencer par la 5e ? Parce qu’au sein de son cycle rénové (5e -4e -3e ), cette classe sera la première à voir la mise en œuvre de nouveaux programmes, attendus eux aussi pour 2016.

Mais on aurait pu imaginer qu’un tel dispositif soit introduit dès la classe de CM1 ou de CP, qui marquent, l’une et l’autre, le début des cycles précédents. La numérisation de l'Education nationale progresse peu à peu. La France connaît un retard important dans l'adoption des TIC dans les écoles. Afin d'y pourvoir, elle se numérise avec la mise en place d'une gamme de services à l'attention des élèves et des professeurs. Les plate-formes d'apprentissage en ligne et par correspondance existent déjà depuis de nombreuses années, en témoigne l'existence du Centre National d'Education à Distance ; mais l'enseignement public français va se numériser à son tour avec le lancement, à partir de la rentrée 2013, d'une gamme de sites Internet et de dispositifs de formation numérique. Numérique à l’école, quels résultats ?