background preloader

Mini-étude

Facebook Twitter

Sécurité et environnement - Renault Parc Entreprises. Renault. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Renault Logo de Renault En 2014, Renault a vendu 2,71 millions d’unités, soit 3,2 % de plus qu'en 2013[14], notamment en Europe : Renault +9,4% et Dacia +24%. La Renault Zoé est la deuxième voiture électrique la plus vendue en Europe. En 2013, Renault se situe en première position des plus faibles émissions de CO2 en Europe[15].

Histoire[modifier | modifier le code] L'histoire de Renault démarre en 1898[16]. Fondation (1898-1918)[modifier | modifier le code] Voiturette Renault Type D Série B de 1901 Après que Louis-Paul eut breveté la prise directe, les frères fondent officiellement le , à Boulogne-Billancourt, la Société Renault Frères avec deux amis de Louis, Thomas Evert et Julian Wyer, pour capitaliser sur ce nouveau moyen de transport. Les premières automobiles sont vendues à de riches particuliers qui peuvent se permettre de dépenser les 3 000 francs qu’elles coûtent (dix ans de salaire d'un ouvrier[18]).

Renault 16 TX. Renault 9 Turbo. F. Strategiesrenault. Renault doc de ref 2013. Renault vise une amélioration des performances via le développement de la mixité de ses équipes. Alors que 60% de ses acheteurs sont en réalité des acheteuses, seul un quart des effectifs de Renault sont des femmes. Pour améliorer l'efficacité de son service commercial, le constructeur a donc décidé de lancer un plan d'action destiné à développer la mixité au sein de ses équipes. D'après des études menées auprès des femmes, il apparaît en effet que 58% d'entre elles ne se sentent pas bien accueillies dans les show-rooms, des lieux considérés comme étant trop masculins.

Les femmes sont également des clientes plus exigeantes, « habituées à un service pas très cher pour un très haut niveau de prestation », et qui réclament ainsi des résultats à la hauteur de leurs attentes ; cette donnée prise en compte, Renault a mis sur pied le plan « ils ou elles vendent des Renault » élaboré dans l'optique d'attirer une clientèle féminine et, surtout, de la fidéliser. 50 points le composent avec notamment une campagne de recrutement auprès des IUT et BTS.

F1 - RENAULT SE SATISFAIT DE LA PERFORMANCE. Renault a montré une bonne fiabilité au Grand Prix du Canada. Le motoriste va pouvoir se concentrer sur la performance, qui reste un point faible. Les pilotes Red Bull et Toro Rosso ont souffert du manque de puissance du V6 Renault à Montréal. Daniil Kvyat est le seul à être entré dans les points, à la neuvième place. Renault a conscience de cette contre-performance mais le motoriste français reste ravi de ne plus avoir de soucis de fiabilité. « Ce résultat n’a rien d’extraordinaire mais nous pouvons quand même retirer des points positifs de ce week-end, » estime Cyril Abiteboul, le directeur général de Renault Sport F1. « Nous n’avons pas rencontré de problèmes de fiabilité pour la troisième course d’affilée. » Renault va pouvoir améliorer les performances : « Cet objectif atteint, nous pouvons maintenant nous concentrer sur la performance, en travaillant avec les équipes pour tirer le maximum du moteur et du châssis, » indique Abiteboul.

Les nouveautés ont donné satisfaction. "L'organisation de Renault se rapproche de celle de Nissan" selon Thierry Bolloré - L'Usine Auto. ENTRETIEN Première interview de Thierry Bolloré, depuis sa nomination au poste de directeur délégué à la compétitivité de Renault. Il revient, au salon de Francfort, sur la nouvelle organisation du groupe Renault. L'Usine Nouvelle - Comment vont se repartir les tâches entre vous et Jérôme Stoll, le nouveau directeur délégué à la performance ?

Thierry Bolloré - J'ai la responsabilité de la partie "amont" du développement d'une gamme attractive, du système industriel et de l'ingeniering. Le directeur délégué a la performance a en charge l'exécution de ce système dans les usines, qui sont rattachés aux régions, et du commerce. Comment allez-vous prendre les décisions dans le trio formé avec Carlos Ghosn ? Les questions stratégiques relèveront du comité directeur dirigé par Carlos Ghosn. Est-ce que cette organisation n'affaiblit pas Renault ? Cette organisation se rapproche de celle de Nissan.

Quelle est l'ambiance en interne après le départ de Carlos Tavares ? Renault veut jouer la montre et attend septembre | Confidential-Renault.fr. Bernie Ecclestone devra encore patienter. Le grand argentier de la Formule 1 espérait en savoir plus sur l'avenir de Renault à l'issue de la semaine dernière mais Cyril Abiteboul a confirmé ce lundi qu'aucune décision ne sera prise d'ici le mois de septembre. Le Losange veut se donner du temps pour orienter sa future implication et mettre toutes les chances de son côté. " Ce n'est pas un secret, nous travaillons sur beaucoup beaucoup de choses, y compris essayer de rendre notre moteur plus compétitif parce que franchement, sans un moteur compétitif, on ne peut rien faire ", commente le français à Autosport.com.

" Nous ne ferons pas d'autres commentaires avant septembre au plus tôt ", ajoute-t-il. Le Directeur Général de Renault Sport F1 semble vouloir envoyer un message très clair à ses interlocuteurs impliqués dans les négociations : le Losange n'est pas marié à la F1 et peut prendre son temps pour décider de son avenir. Les facteurs de risque automobile. Jeune et adepte du tuning, tu conduis une Renault Williams blanche, alors tu cours plus de risques d'avoir un jour un accident. Les 15-25 ans qui représentent environ 13% de la population payent un lourd tribu à la route puisque c'est pas moins de 25% de cette tranche d'age qui est tués chaque année.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette hécatombe. Tout d'abord des facteurs environnementaux: les conditions météorologiques, la période de conduite (les jeunes conducteurs roulent souvent la nuit, alors que le risque d'accident est le plus élevé), l'état de la chaussée. Des facteurs comportementaux. Un troisième type de facteurs concerne le véhicule lui même: état des pneumatiques, système de freinage. Cette enquête menée par Sue Furness, chercheuse à l'Université d'Auckland en Nouvelle-Zélande et ses collègues montre un lien inattendu entre la couleur du véhicule et le risque de blessures graves lors d'un accident.

Sécurité et environnement - Renault Parc Entreprises.