background preloader

COMMUNICATION DE CRISE

Facebook Twitter

"Findus peut dire merci au pape Benoît XVI", selon Thomas Marko - Agroalimentaire. ENTRETIEN Thomas Marko, expert en stratégie des marques et PDG-fondateur de l'agence éponyme, estime que Findus a été "un peu dépassé par les événements" suite à la découverte de viande de cheval dans ses lasagnes au bœuf.

"Findus peut dire merci au pape Benoît XVI", selon Thomas Marko - Agroalimentaire

Selon lui, son directeur général aurait dû communiquer plus tôt. "Avec un consommateur se sentant trompé, la marque risque de souffrir trois à quatre ans, plus que si elle avait été confrontée à un problème sanitaire", prévient-il. L’Usine Nouvelle - Que révèle selon vous la découverte de viande de cheval dans des lasagnes de bœuf Findus ? Thomas Marko - C’est avant tout une prise de conscience pour le consommateur. Il n’aurait jamais pu imaginer qu’une grande marque puisse s’approvisionner aussi loin et avec autant d’intermédiaires pour proposer des produits alimentaires en France, alors que nous sommes un grand pays agricole qui produit de la viande bovine. La marque Findus est-elle morte ? Il y a bien des années, des traces de benzène avaient été trouvées dans des bouteilles de Perrier aux Etats-Unis.

La marque Findus est-elle morte ?

Malgré des efforts d'explication, de justification puis de marketing à outrance, la pétillante eau gazeuse n'a jamais réussi à recoller avec le dynamisme de sa croissance outre-Atlantique. Autrement dit, il y a rémanence d'une image altérée surtout dans l'agro-alimentaire. Lasagnes au cheval : «Findus a plutôt bien géré la crise» Pour Findus, le plus dur est peut-être à venir.

Lasagnes au cheval : «Findus a plutôt bien géré la crise»

L'entreprise, qui se pose en victime de ses fournisseurs dans «l'affaire des lasagnes», a déjà perdu plus d'un million d'euros depuis le début de la crise. Elle va maintenant devoir reconquérir ses consommateurs. Comment éviter que son nom reste associé au scandale ? C'est tout l'enjeu de la communication de l'entreprise. Viande de cheval: "Findus a bien réagi mais on attend une traçabilité complète" La fraude consistant à faire passer de la viande de cheval pour de la viande de boeuf dans des lasagnes surgelées de la marque Findus est devenue un scandale européen.

Viande de cheval: "Findus a bien réagi mais on attend une traçabilité complète"

Partie de Grande-Bretagne, elle s'est étendue à d'autres pays comme la France, la Suède, les Pays-Bas, à d'autres produits Findus, comme la moussaka ou le hachis Parmentier, et à d'autres marques... Cette affaire révèle une faille dans la traçabilité des produits. Comigel, PME basée à Metz, a fabriqué des produits surgelés censés être au boeuf mais contenant de la viande de cheval pour le compte de plusieurs enseignes, soit sous marque Findus, soit sous marque de distributeurs. «Chevalgate»: quand les marques tentent de gérer la crise. Fausse pub, mais vraie communication de crise ?

«Chevalgate»: quand les marques tentent de gérer la crise

L'affiche, créée par l'agence « Rosbeef » qui s'est fait passer pour Findus, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux. Photo : IvreVirgule / Twitter Tesco, le cas d’école Le 16 janvier 2013, l’Autorité de sécurité alimentaire irlandaise publiait une étude concernant des hamburgers censés contenir exclusivement du bœuf, mais dans lesquels l’Autorité déclarait avoir trouvé des traces de viande de cheval et de porc. L’enseigne britannique Tesco, qui vendait ces hamburgers, a été la première entreprise touchée de plein fouet par ce scandale sanitaire, qui n’a pas épargné plusieurs marques alimentaires françaises par la suite. Sur Twitter, l’enseigne a également beaucoup communiqué. Findus, « très à cheval sur la qualité » ? La marque, qui souhaite éviter que son nom reste associé au scandale, s’engage dans une vaste campagne de communication de crise. Mais fin février, une fausse publicité, émanant de l’agence Rosbeef !

Findus-Crise.jpg (Image JPEG, 1359x1772 pixels) - Redimensionnée (45%) De la communication de crise. À la table de spanghero – plats cuisinés – viandes élaborées – grillades – label rouge. Communiqué Findus France - 08 02 2013 - communique-findus-france-08-02-2013.pdf. Pourquoi et comment Findus a loupé sa communication de crise. Plusieurs semaines maintenant que la crise de la viande chevaline dans les lasagnes a éclaté, plusieurs semaines que la marque la plus exposée, Findus, tente de se débattre pour protéger sa réputation, plusieurs semaines d’approximation et d’exécution d’un plan inadapté.

Pourquoi et comment Findus a loupé sa communication de crise

Voilà pourquoi. En fait, Findus a commis et enchaîné quatre erreurs. La première est de ne pas s’être adressée aux consommateurs de manière directe et empathique. Je l'ai écrit le 10 février dernier dans cette note : "Elle a été trompée par ses fournisseurs ? C'est une erreur stratégique de croire qu'elle va pouvoir se placer en victime car l’aveu de tromperie est un aveu de faiblesse (voire d’incompétence) et il ne faut jamais oublier que les seules victimes sont les consommateurs dupés. Findus et Spanghero: communication de crise activée ! - "La communication est avant tout une question de bon sens" La crise est un événement inattendu et difficilement prévisible, que les entreprises redoutent tant car elle peut ternir l’image de l’entreprise pour longtemps.

Findus et Spanghero: communication de crise activée ! - "La communication est avant tout une question de bon sens"

Avec l’affaire de la viande de cheval, deux entreprises de taille très différentes, Spanghero et Findus, sont face à une crise produit. Je vous propose un décryptage de leur stratégie de réponse à cette crise. Risque zéro pour la santé mais risque maximal pour la réputation de Findus Tout d’abord, il ne faut pas oublier que les crises concernant un produit alimentaire peuvent être très graves car elles concernent la santé des consommateurs. Ici, la crise alimentaire est un peu particulière car il n’y a pas de risque sanitaire pour les consommateurs. Findus: le rejet des torts sur les prestataires.