background preloader

Mémoire Marketing Mobile

Facebook Twitter

The dark side of 3D printing: 10 things to watch. The 3D printer is a double-edged sword.

The dark side of 3D printing: 10 things to watch

It stands to transform technology and society for the better, but we also can't ignore the potential negative consequences. As with any new technology, it's easy to get swept up in the benefits of 3D printing. It opens up a world of new possibilities for all industries, and stands to lessen transportation costs, environmental impacts, waste, and reliance on corporations by enabling the maker movement. But 3D printers are still potentially hazardous, wasteful machines, and their societal, political, economic, and environmental impacts have not yet been studied extensively. To make sure you aren't thrown off guard by the conversations to come, we've compiled a list of 10 things you need to know about the dangers and potentially negative impacts of 3D printers. Révolution : l’imprimante 3D, la machine à vapeur du XXIe siècle ? Les tendances futures dans l'évolution de l'e-santé. Bien que l'e-santé offre de nombreux outils à fort potentiel, ils sont encore peu développé au maximum et la mesure dans laquelle elles ont été adoptées n'est pas si grande.

Les tendances futures dans l'évolution de l'e-santé

Lorsque la prédiction de l'avenir de l'e-santé, certains disent que ses technologies seront adoptées très rapidement et massivement. Néanmoins, il existe d'autres tout à fait réticents à croire que cette prédiction, par exemple, de nombreux citoyens ne sont pas habitués à l'idée de payer pour la fourniture de l'information médicale. Services e-santé et connectivité : les piliers de la transformation digitale des labos pharmaceutiques.

Pour les laboratoires pharmaceutiques, on le sait, l’avenir du business n’est pas forcément au beau fixe.

services e-santé et connectivité : les piliers de la transformation digitale des labos pharmaceutiques

Depuis quelque temps déjà, ces acteurs, qui comptent encore parmi les plus riches et les plus influents dans l’écosystème mondial de la santé, doivent faire face à des difficultés croissantes : perte d’exclusivité sur les brevets de leurs médicaments blockbusters qui tombent dans le domaine public, arrivée massive de la concurrence des génériques et de nouveaux distributeurs (cf. les médicaments OTC chez Leclerc !) , coûts de R&D toujours plus lourds et complexité vertigineuse pour identifier et produire de nouvelles molécules… Face à ces menaces qui viennent assombrir leurs perspectives de business, ils n’ont d’autre choix que de trouver des relais de croissance à la simple « vente de boîtes de pilules ». Pour ce faire, l’une de leurs perspectives réside certainement dans la transformation digitale et l’évolution vers les services d’e-santé. Buzz e-sante. L'e-santé a-t-elle un avenir en France ? Le point avec Jean-Yves Robin, Directeur de l’ASIP Santé.

Le numérique prend ses marques dans le secteur de la santé.

L'e-santé a-t-elle un avenir en France ? Le point avec Jean-Yves Robin, Directeur de l’ASIP Santé

Quels bénéfices peuvent en attendre les patients, les professionnels de santé et l’économie ? Les outils sont-ils prêts ? La technologie va-t-elle permettre d’optimiser la prise en charge des patients, notamment dans les territoires touchés par les déserts médicaux. Jean-Yves Robin, Directeur de l’ASIP Santé, fait le point. Quelles opportunités économiques et industrielles offre à la France le développement du numérique dans la santé ? Que propose concrètement le Plan numérique pour faciliter ce développement ?

Apps M-Santé : Les applications mobiles du secteur de la santé. Heliceum, société spécialisée dans le développement d’applications et de jeux sur smartphones et tablettes tactiles, dévoile sa nouvelle infographie dédiée à la m-santé. Cette infographie résume et représente en image les données liées au marché des applications mobiles de santé publiées sur les sites clinicians.org, siliconrepublic.com, rochhealth.com, transparencymarchetresearch.com, meddicitynews.com, dmdpost.com, vidal.fr Les données clés des Apps de la m-santé dans le monde Les attentes en terme de santé sur mobile Pour les patients : 32% souhaitent ne pas avoir à (re)saisir leurs informations,20% souhaitent obtenir une application fitness / bien-être,18% veulent un contrôle régulier de leur état par leur médecin,15% cherchent à obtenir facilement des informations médicales,11% envisagent un suivi post-pathologie / opératoire via une app.

La e-santé : une opportunité de croissance économique. L’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) en santé cible avant tout un bénéfice de santé publique : face au vieillissement de la population et à l’augmentation des maladies chroniques notamment, le coût de la santé augmente.

La e-santé : une opportunité de croissance économique

Ce dernier représentait en 2012 12% du PIB, et ce chiffre est en évolution quasi-constante depuis 1950. Le papy-boom au cœur de la croissance de l'e-santé. Caroline Blochet, présidente de Medissimo, invitée de l'émission BFM - Le Figaro «Impressions d'entrepreneurs».

Le papy-boom au cœur de la croissance de l'e-santé

D'ici à 2035, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans devrait croître de 80% en France. «Parmi les vingt-deux millions de plus de 50 ans, il y en a à peu près cinq millions qui ont plus de 75 ans. C'est à eux que s'adressent les produits de la “silver économie”, et l'e-santé me semble avoir le plus d'avenir», souligne Hervé Sauzay, commissaire général du Salon des seniors et président de l'Institut français des seniors. Plusieurs sources de financement sont identifiées, parmi lesquelles «l'utilisateur, la mutuelle, qui a un intérêt évident à ce que le senior voie moins souvent son médecin et aille le moins possible à l'hôpital grâce aux technologies de soin à distance, et bien sûr l'État et la Sécurité sociale. Il y a donc un faisceau d'acteurs qui vont avoir intérêt à ce que ça fonctionne, et Medissimo s'est inscrit dans cette dynamique-là», ajoute-t-il.

Santé. 10 start-up qui vont révolutionner le secteur de l'e-santé. Le LNE (Laboratoire National de métrologie et d'Essais) a décidé d’organiser, dans le prolongement de ces séminaires en ligne (en savoir +), des journées techniques dont l'objectif est d’aider les fabricants de dispositifs médicaux à mieux appréhender les enjeux technico-réglementaires, afin de commercialiser avec succès leurs produits à l'international.

10 start-up qui vont révolutionner le secteur de l'e-santé

FORUM DM [...] Le CNRS propose aux professionnels des secteurs privé et public plus de 150 formations technologiques, dans tous les domaines : Electronique Génie logiciel Modélisation Optique, métrologie Matériaux et molécules 1 : mise en oeuvre et/ou caractérisation Sécurité, radioprotection Microscopies Chromatographies Spectroscopie en analyse Spectrométrie de masse Résonance magnétique nucléaire Biologie [...] Protip médical, entreprise alsacienne spécialisée dans les technologies médicales en Laryngologie, entame un projet visant à mieux maîtriser la réaction immunitaire liée à l’implantation chez l’homme d’un biomatériau. Santé : 10 start-up qui vont révolutionner le secteur. Www.greater-paris-investment-agency.com/wp-content/uploads/2013/10/PIDFCE-PwC-Etude-e-santé-2013.pdf. L’e-santé : cap vers l’avenir avec les objets connectés ! Cette année 2013 a marqué LA tendance en matière d’e-santé.

L’e-santé : cap vers l’avenir avec les objets connectés !

A l’heure où les nouvelles technologies révolutionnent notre quotidien, le marché de l’e-santé devient une véritable aubaine pour les français. Le suivi de notre santé en ligne tend à se dessiner. Selon une étude réalisée par la société de sondages d’opinion BVA pour le Syntec Numérique, plus de trois quarts des français sont prêts à échanger en ligne avec des médecins et praticiens, dont 83% le sont pour le suivi d’une maladie chronique. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette appétence de nos concitoyens n’est pas une question d’âge. Programme d’Investissements d’Avenir: 14 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets d’e-Santé n°2. Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé, Arnaud MONTEBOURG, ministre du redressement productif, Fleur PELLERIN, ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique et Louis GALLOIS, commissaire général à l'investissement, se félicitent du succès de l’appel à projets d’e-Santé n°2, mené dans le cadre des Investissements d’avenir.

Programme d’Investissements d’Avenir: 14 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets d’e-Santé n°2

Sous l’intitulé «Développement de services numériques pour la santé et l’autonomie» ce appel à projets est dédié au soutien au déploiement expérimental de technologies et de services numériques dans le champ de la santé. Www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/JLucas_colloque_FHP. E-santé: le Catel définit 12 priorités dans un livre blanc. PARIS, 31 mars 2014 (TICsanté) - Le Club des acteurs de la télésanté (Catel) a présenté jeudi son livre blanc "Préconisations e-santé 2014", qui en compte 12, à l'occasion des journées TéléSanté 2014, rendez-vous annuel organisé en visioconférence dans 28 villes jeudi et vendredi.

E-santé: le Catel définit 12 priorités dans un livre blanc

Ce livre blanc a été rédigé à l'initiative du conseil scientifique du Catel. Il se présente comme "un outil nouveau de diffusion" pour le réseau multidisciplinaire, qui "veut dorénavant s'inscrire dans une démarche collective de propositions", a expliqué Michel Amiel, ex-président du conseil scientifique du Catel. Ce livre blanc sera publié dans les prochains jours sur le site du Catel. Il est divisé en deux parties: une quinzaine de textes d'auteurs, qui ont exprimé leur opinion personnelle sur des sujets de fond, et 12 propositions rédigées collectivement par un groupe de travail constitué d'une trentaine d'institutionnels, de chercheurs, d'associations, de professionnels de santé et d'industriels.

Le secteur de la santé mobile souffre de la faiblesse de l'offre en France. Les premiers Trophées de la santé mobile en France ont été remis, le 20 janvier à Paris, lors d'un événement dédié à la santé mobile au Forum des images, organisé par le collectif dmd Santé. Une conférence pour décortiquer les multiples défis de l'e-Santé. Le numérique fait considérablement évoluer les métiers des acteurs de la santé tout comme le suivi des patients. Le 24 mars, la profession débattra des meilleures façons de relever ces défis. Entre la numérisation des process des professionnels de santé et l'essor des solutions logicielles d'accompagnement du patient à domicile ou en mobilité, les acteurs du secteur voient les nouvelles technologies redéfinir les contours de leurs métiers, apportant gains de productivité et meilleur suivi des patients. Emergent autant de nouveaux défis, en matière d'e-réputation et de gestion de crise, de montée en puissance du patient expert, de modalités à définir pour les téléconsultations... entre autres multiples problématiques à affronter.

Le Think Tank de la eSanté en France. Regards croisés de patientes expertes. Entretien avec Catherine Cerisey et Giovanna Marsico – Patient & Web le mardi 8 avril 2014 Giovanna Marsico Catherine Cerisey Une fois n’est pas coutume, cette tribune laisse la parole à deux patientes expertes. En 2014, la eSanté sera mobile ou ne sera pas. En 2013, la santé mobile était déjà une tendance forte de la eSanté. Digital et santé. La m santé pour réinventer notre système de santé. La difficile émergence de la télémédecine La télémédecine est à la mode : chaque ministre de la santé l’érige en avenir de notre système de soins et comme une des réponses à plusieurs de ses problèmes structurels : le déséquilibre dans la répartition géographique des professionnels de santé et la difficulté d’accès aux soins dans certaines régions, le cloisonnement entre hôpitaux, cabinets des médecins libéraux et structures médico-sociales… Soigner à distance, avec l’aide des nouvelles technologies de l’information et de la communication, permettrait effectivement de s’affranchir de contraintes : si les médecins pouvaient soigner à distance, peu importe qu’ils choisissent (tous) de s’installer dans le sud… Pour le lancement de la télémédecine, tout semble prêt : les technologies sont là, éprouvées.

Les particuliers discutent d’un bout à l’autre du monde par Skype, échangent des mails, suivent leur tension ou leur poids par des objets connectés. Une santé déjà bien digitale Voir aussi. Cercle des décideurs de la santé / Ressource / Le marché de l'e-santé en chiffres. PALANTE - Home - PALANTE. PALANTE - Home - PALANTE. Barom%C3%A8tre%20Mobile%20Marketing%20Association%20France%20-4%C3%A8me%20Trimestre%202013. Standards%20publicitaires%20sur%20mobile%20et%20sur%20tablettes%202014. Code%20MMA%20France%20final%202012. Tablettes%20et%20Marketing%20Mobile_0. Le blog de MobilActif, le spécialiste des questions par SMS, des votes par SMS !! E-Marketing Paris - Le salon des professionnels du Marketing Digital. Etude SNCD - Marketing Mobile Attitude - MMA 2013. LE SNCD PUBLIE L’ETUDE MMA – MOBILE MARKETING ATTITUDE. Agenda Marketing Mobile 2014. Futur Pub 2014 : le mobile au coeur du programme.

Marketing : quels sont les enjeux et les impacts du mobile ? TourMaG, en partenariat avec i-tourisme, vous livre les premiers chapitres en exclusivité du nouvel ouvrage d’Hervé Bloch, « Tout savoir sur … l’Acquisition et la Fidélisation online ». © Sergey Nivens - Fotolia.com Tout est allé très vite sur mobile et tout va encore plus vite d'ailleurs sur ce support plus que sur tout autre. Mais pendant de nombreuses années, l'Internet mobile, anciennement appelé Wap ou i-mode, ne décollait pas. Les usages étaient principalement concentrés autour de la voix (les appels téléphoniques classiques) et les échanges de data, c'est à dire de données numériques, étaient limités aux SMS, ces messages courts de 160 caractères.

5 conseils pour réussir votre stratégie marketing téléphone mobile. L’essor des smartphones (taux d’équipement de 44 ,4%¹) et le développement de l’usage (lancement de forfaits 4G à prix cassés) obligent désormais les entreprises à mettre en place une véritable stratégie mobile, parfois à marche forcée pour rattraper un retard accumulé au cours des dernières années. Les mobinautes sont désormais plus nombreux que les internautes², il faut agir. Vite et bien. Mettre en place une organisation performante. Mobile First : une stratégie user-centric gagnante. Si vous consultez régulièrement ce blog, vous avez déjà remarqué l’importance considérable qu’a pris le mobile au cours de ces dernières années dans le quotidien des consommateurs, sinon je vous invite à consulter le rapport 2013 de Google en partenariat avec Ipsos qui résume les comportements des mobinautes Français. Ainsi, il est tout naturel qu’en parallèle les préoccupations au sein des équipes marketing sur la question du mobile soient de plus en plus fortes.

5 tendances sur le mobile en 2014. Tendances des investissements marketing en 2014. 98% des marketeurs prévoient d'accroître ou de maintenir leurs investissements marketing en 2014, et 66% ont prévu d'augmenter leur budget dédié au marketing digital pour l'année à venir. Dans la dernière édition de son étude " State of Marketing ", ExactTarget, fournisseur de solutions marketing digital cross canal, dresse un état des lieux du secteur à partir de plus de 2500 réponses des marketeurs : priorités 2014, budget, investissements sur les canaux, indicateurs de performances privilégiés...

Résumé des grandes tendances 2014. Application mobile native : business modèle et intérêts marketing. Propulsé par le lancement de l’iPhone en 2007 puis de l’App Store quelques mois plus tard en 2008 pour télécharger et installer des applications sur tous les produits de la marque à la pomme, le succès commercial des applications mobiles est impressionnant puisque c’est un marché en forte croissance depuis 2008.

Marché dont Apple a été le précurseur avec l’App Store. Définition, business modèle, nombre d’applications mobiles sur les stores, intérêts marketing pour les entreprises… Restez connectés si vous souhaitez découvrir un tour d’horizon sur ce sujet passionnant. Pour les plus néophytes sur ce sujet, un éclaircissement peut s’avérer utile. Une application mobile native est un programme à télécharger (via les magasins d’applications ou via un lien externe) et à installer sur le système d’exploitation de son smartphone.

Et oui, sans rentrer dans le langage de développement, c’est aussi simple que ça. Synthèse étude Google Our Mobile Planet 2013 - My Marketing Mobile. Le sujet du comportement des mobinautes en France suite à une étude de Google a été traité dans le cadre d’un précédent article, mais les statistiques dataient de 2012. Comme promis, je m’étais alors engagé à rédiger un article pour les résultats 2013. Pour rappel, Google réalise cette étude chaque année depuis 3 ans en partenariat avec Ipsos OTX Media CT. Omp-2013-fr-local.