background preloader

La violence

Facebook Twitter

Cyberharcèlement : Des collégiens interpellent les politiques. L'école face à la violence : Agir avec Eric Debarbieux. "Techniquement – la plus grande partie de la violence à l’école est inscrite au coeur du pédagogique.

L'école face à la violence : Agir avec Eric Debarbieux

C’est l’approche uniquement sécuritaire qui est idéologique, dangereuse par son renforcement des pratiques d’exclusion et inadaptée à la réalité de la violence quotidienne". Ancien Délégué ministériel à la prévention de la violence scolaire, redevenu chercheur et libre de parole, Eric Debarbieux publie un ouvrage qui réunit les meilleurs chercheurs internationaux sur la violence scolaire.

Cette réunion d'études françaises et internationales converge vers des recommandations d'action qui concluent le livre. Face à la violence scolaire, la réponse est pédagogique et non sécuritaire. Dans un entretien accordé au Café pédagogique, Eric Debarbieux insiste sur un point : en France, il est urgent de changer notre philosophie de l'éducation pour lutter contre les violences scolaires.

Une oeuvre de combat Eric Debarbieux sait de quoi il parle. Des pistes d'action La nécessité du travail en équipe. Les violences institutionnelles en milieu scolaire. Les violences institutionnelles en milieu scolaire Un texte de Daniel Calin Ce texte rend compte d’une intervention donnée lors des XIVèmes Rencontres du CMPP d’Orly, qui portaient sur le thème Les formes contemporaines de la violence, organisées sous la direction du Dr Jean-Pierre Drapier, le 17 mai 2014, à Orly (94).

Les violences institutionnelles en milieu scolaire

Depuis 2001, à travers le dispositif SIGNA, puis SIVIS à partir de 2007, le Ministère de l’Éducation Nationale prétend recenser l’ensemble des violences graves dans l’ensemble des établissements scolaires secondaires. Éduscol, le portail officiel des professionnels de l’éducation, consacre une rubrique à la Prévention de la violence en milieu scolaire. Chaque année, la DEPP (Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance) publie une « note d’information » sur la question(1). C’est ce vide abyssal que je me propose ici de dénoncer, en mettant à jour d’autres formes de « violences » en milieu scolaire que la sempiternelle violence juvénile(2). Notes. J. Pain : L’école se comporte comme une marâtre à l’égard du commun des élèves.

Jacques Pain est Professeur émérite de Sciences de l’Éducation, Fondateur du secteur de recherches “Crise, école, terrains sensibles” et cofondateur des éditions Matrice.

J. Pain : L’école se comporte comme une marâtre à l’égard du commun des élèves

Il évoque la "maltraitance par ignorance" dans les établissements. "L'Ecole se comporte comme une marâtre à l’égard du commun des élèves". Il dénonce " une tolérance malsaine pour les rapports de force, les ségrégations sociologiques, ethniques, les victimations structurelles". Le ministre de l’éducation envisage de réduire le taux de redoublement, critique le système de notation, s’intéresse aux rythmes scolaires ... En définitive, s’inspire-t-il des avancées de la pédagogie institutionnelle ? Restons réalistes ! Alors, la pédagogie institutionnelle ce n’est jamais que le meilleur des techniques d’accrochage scolaire, aux pays – multiples - des décrocheurs. J’ai acquis la conviction par mes réflexions sur les violences à l’école que l’institution est une “forme” sociale à laquelle il faut porter le plus grand soin.

Climat scolaire - Accueil. Climat scolaire et prévention des violences. Enjeux Les recherches françaises et internationales ont prouvé qu’un climat scolaire serein permettait de faire diminuer les problèmes de violences, l’absentéisme et le décrochage, d’améliorer les résultats, de favoriser le bien-être des élèves et des personnels, de renforcer les liens avec les familles et les partenaires.

Climat scolaire et prévention des violences

"Améliorer le climat scolaire permet de refonder une École sereine et citoyenne en redynamisant la vie scolaire et en prévenant et en traitant les problèmes de violences et d’insécurité" Un climat scolaire positif permet :l’amélioration des résultats scolairesl’amélioration du bien-être des élèves et des adultesla diminution notable du harcèlementla diminution des problèmes de disciplinela diminution des inégalités scolairesune plus grande stabilité des équipesune baisse de l’absentéisme et du décrochage scolaire Lutter contre toutes les violences et toutes les discriminations, notamment l'homophobie Le climat scolaire au cœur de la politique de prévention des violences.