background preloader

DMO

Facebook Twitter

Et si on devenait tous danois, à fond pour le Localhood. Bonjour à tous, Et si on parlait politique… nannnnn j’déconne !

Et si on devenait tous danois, à fond pour le Localhood

Pierre Eloy qui parle de politique, c’est un peu comme confier un A380 à Ludovic Dublanchet qui ne connaît pas sa gauche de sa droite (je parle des mains)… ne lui dîtes pas. Mais quelle introduction digne des meilleurs journalistes (de BFM ou Picsou Magazine), oui j’ai parlé de moi à la troisième personne comme quand le Roi Soleil. Pas étonnant quand mon court mais intense billet du jour commence avec ça : Le Danemark est décidément un pays à observer et on est plutôt synchro avec le petit jeune qui va monter dans le tourisme s’il continue comme ça, ce monsieur F. Cet article sera court, car je ne vais pas paraphraser ni l’excellent site anglophone DestinationThink (voir le billet), ni le site officiel de la présentation de la stratégie 2020 de Copenhague (juste top à voir) . Des destinations qui se retrouvent sur des valeurs Souhaitez-vous la saveur insipide d’une tomate espagnole gavée de pesticides ? Wonderful copenhagen strategy 2020.

Copenhagen declares “The End of Tourism as We Know It” in 4-year destination strategy - Destination Think! - Les facteurs de l’attractivité territoriale selon salariés et dirigeants d’entreprises ! Crédit photo : Flickr (Paolo Pizzimenti) Opinionway a récemment publié un sondage pour l’entreprise « Foncière des Régions » proposant un regard croisé entre salariés et dirigeants sur l’attractivité territoriale.

Les facteurs de l’attractivité territoriale selon salariés et dirigeants d’entreprises !

Reposant sur un sondage sollicitant plus de 1000 salariés évoluant dans des entreprises de plus de 250 salariés et un échantillon de 500 dirigeants d’entreprises, cette étude souligne les facteurs contribuant à l’attractivité d’un territoire selon ces deux catégories socio-professionnelles. En voici notre synthèse ! Des facteurs d’attractivités similaires Globalement, les trois facteurs contribuant le plus à l’attractivité d’un territoire sont les mêmes pour les salariés et pour les dirigeants, à savoir : En dehors de l’ordre inversé des priorités selon la catégorie socio-professionnelle, on peut également constater que certains facteurs n’ont pas la même importance selon que le répondant soit salarié ou dirigeant.

Crédit photo : Flickr (Benjamin Ballande) Ariane Pépin. Les enjeux du tourisme urbain pour les métropoles secondaires : Millenaire 3, Politiques Publiques. Aujourd’hui, comment voyez-vous évoluer la concurrence entre métropoles au sein du marché européen ?

Les enjeux du tourisme urbain pour les métropoles secondaires : Millenaire 3, Politiques Publiques

Globalement le marché du tourisme urbain est en pleine expansion. C’est un phénomène assez récent dans la mesure où il découle de l’évolution des pratiques touristiques des quinze dernières années et en particulier l’essor des courts séjours.Tout porte à croire que, si le 20ème siècle a été le siècle du tourisme des plages, le 21ème siècle devrait être celui des villes. Il n’empêche, la concurrence s’est très fortement accrue ces dix dernières années. A côté des principales métropoles touristiques comme Londres ou Paris, on a de plus en plus de métropoles secondaires comme Lyon qui connaissent un développement touristique significatif et cherchent à capter une part du gâteau.

D’une manière générale, les métropoles mettent de plus en plus de moyens en termes de stratégies de marketing territorial, à grand renfort de création de marque, de campagne de communication, etc. Effectivement. Marketing territorial : pourquoi le tourisme est le showroom des métropoles. A l’heure où certains réalisent que l’industrie touristique est un élément structurant de notre économie nationale, d’autres ont déjà les yeux tournés vers de nouveaux horizons.

Marketing territorial : pourquoi le tourisme est le showroom des métropoles.

En effet, bien qu’il soit indispensable que l’Etat comprenne au plus vite que le tourisme représente une opportunité unique pour le redressement économique de notre pays, certains acteurs sont persuadés que le pouvoir est désormais entre les mains des métropoles, et non plus des nations. « Les grands centres urbains, de plus en plus connectés au reste de la planète, sont devenus les points névralgiques de l’économie mondiale, faisant même passer les Etats au second plan de la mondialisation », affirme Parag Khanna dans Connectography (1). « le pouvoir est désormais entre les mains des métropoles » Dans cette nouvelle donne, la concurrence accrue à l’échelle planétaire nécessite une constante adaptation de la part des grandes villes pour rester attractives sur tous les plans. Pour creuser :

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec, un nouveau modèle de DMO ! François-G Chevrier, VP partenariats de la nouvelle Alliance de l’industrie touristique du Québec, a présenté lors des #et12 un nouveau modèle de mise en commun des ressources visant à améliorer le marketing touristique à l’extérieur du Québec.

L’Alliance de l’industrie touristique du Québec, un nouveau modèle de DMO !

Ce modèle de DMO apparaît à plusieurs égards unique, audacieux et innovant. Voyons un peu pourquoi. Cette toute nouvelle structure s’appelle l’Alliance de l’industrie touristique du Québec, et possède le statut d’organisme à but non lucratif, donc privé. Elle répond concrètement à de nombreux enjeux auxquels sont confrontés les organisations touristiques du Québec, tant privées qu’institutionnelles. Tout comme en France, l’organisation du tourisme sur le territoire québécois est passée par des phases successives de décentralisation, à l’échelle régionale puis locale. Comme dans toute bonne négociation, les joueurs en présence ont saisi qu’il leur fallait également faire des concessions. Facteurs de succès d’un DMO et d’une destination - Réseau de veille en tourisme. Est-ce qu’un DMO – Destination management organisation – qui réussit bien détermine assurément le succès de la destination?

Facteurs de succès d’un DMO et d’une destination - Réseau de veille en tourisme

Et est-ce qu’une destination qui a du succès implique nécessairement un DMO performant? Des chercheurs se sont penchés sur les facteurs de succès – communs et divergents – de ces deux concepts. Il ressort de cela que certains atouts, comme les capacités relationnelles des dirigeants et la force des actions marketing, s’avèrent particulièrement importants.