background preloader

Pose le problème

Facebook Twitter

IPOL STU(2016)556948 EN. Rp online voting rewards risks. Essays: Voting and Technology: Who Gets to Count Your Vote? Paperless voting machines threaten the integrity of democratic process by what they don't do.

Essays: Voting and Technology: Who Gets to Count Your Vote?

Voting problems associated with the 2000 U.S. Presidential election have spurred calls for more accurate voting systems. Unfortunately, many of the new computerized voting systems purchased today have major security and reliability problems. The ideal voting technology would have five attributes: anonymity, scalability, speed, audit, and accuracy (direct mapping from intent to counted vote). In the rush to improve the first four, accuracy is being sacrificed.

When the election is close, we demand a recount. But recounts will become history if paperless Direct Recording Electronic (DRE) voting machines -- typically touch-screen machines -- become prevalent. DREs have some attractive features. However, all of the internal mechanics of voting are hidden from the voter. With traditional voting machines, election officers are present to ensure integrity. Douglas W. Jones Illustrated Voting Machine History. -- Work in Progress --

Douglas W. Jones Illustrated Voting Machine History

Le vote papier est-il réellement plus sûr que l’électronique. Pourquoi donc remettre en cause la supériorité du vote «papier», en matière de garanties de sécurité et transparence ?

Le vote papier est-il réellement plus sûr que l’électronique

Le vote électronique suscite à raison de nombreuses craintes, en partie évoquées dans un précédent billet de Véronique Cortier, directrice de recherche au CNRS. Comment s’assurer de la confidentialité des votes ? Comment se convaincre que son bulletin a bien été pris en compte ? Comment assurer la sincérité du scrutin ? Vote par Internet. Les machines à voter sont désormais utilisées dans de nombreux pays, en phase de tests ou à grande échelle.

Vote par Internet

Aux États-Unis, cette façon de voter est devenue la plus courante, que ce soit avec des bulletins papier qui sont scannés ou par une interaction directe sur un écran tactile. Qu’est-ce qu’un bon système de vote. C’est la question que Binaire a posée à Véronique Cortier, Directrice de recherche au CNRS à Nancy.

Qu’est-ce qu’un bon système de vote

Cette spécialiste de la sécurité informatique nous répond. De nombreux scrutins se font désormais par voie électronique. L’actualité est très riche en la matière avec les élections au sein de l’UMP (qui finalement seront faites en version papier) ou les élections professionnelles au sein du Ministère de l’Éducation Nationale. Le vote électronique concerne également de nombreux scrutins dont le nombre d’électeurs est plus limité comme l’élection de conseils (conseil d’administration, conseil scientifique, ou simplement conseil de collège ou de lycée). L’irruption des scrutins par voie numérique (on parle de « vote électronique ») soulève de nouveaux enjeux en termes de garanties de bon fonctionnement et de sécurité informatique : comment m’assurer que mon vote sera bien pris en compte ?

Machines à voter : la mauvaise solution à un faux problème. Comment garantir l'anonymat et, dans le même temps, la possibilité de vérifier publiquement le résultat ?

Machines à voter : la mauvaise solution à un faux problème

Après l'expérience du 22 avril, difficile de comprendre le maintien des machines à voter. Axelle Lemaire favorable au vote par internet : pourquoi c'est une erreur - Politique. La secrétaire d'État au numérique Axelle Lemaire s'est dite d'accord avec le député Frédéric Lefebvre (Les Républicains), pour généraliser la possibilité de voter sur internet dans les élections politiques.

Axelle Lemaire favorable au vote par internet : pourquoi c'est une erreur - Politique

Mais les quelques avantages attendus sont loin de compenser les problèmes d'opacité et de fiabilité du vote électronique. Jeudi, Le Parisien publiait un sondage réalisé par Harris Interactive selon lequel 58 % des abstentionnistes déclaraient qu’ils auraient « certainement » ou « probablement » voté lors des dernières élections s’ils avaient eu la possibilité de le faire par internet. 253038. La controverse des machines à voter - Les machines. Machines a voter 20101204. Primaire UMP : le vote sur Internet, ennemi de la démocratie ? Choisi par l' UMP pour départager les candidats de la primaire aux municipales parisiennes, le scrutin dématérialisé ne fait l'unanimité que chez ses détracteurs. Pourtant, sur le papier, le vote électronique a tout pour s'imposer comme le scrutin de demain. Il permet en effet de réaliser des économies substantielles, notamment sur la location des espaces de vote et le personnel qu'il faut mobiliser.

À titre d'exemple, la primaire UMP à Paris coûte environ 150 000 euros : "Deux fois moins cher qu'une primaire à l'urne", selon Philippe Goujon , président de la fédération parisienne du parti. Des économies bienvenues alors que l'élection présidentielle a vidé les caisses. Et le gain ne s'arrête pas là puisqu'il faut payer 3 euros pour pouvoir déposer son e-bulletin. Outre l'aspect économique, le scrutin numérique pourrait constituer une arme d'abstention massive. 23 mars 2013 04:02. Petites actus sur le vote électronique (par ordinateurs de vote ou par Internet) (2) Enfin débarrassés du battage médiatique autour des dernières élections, vous pensiez pouvoir chasser de votre esprit la problématique du vote électronique jusqu'à la prochaine fois ?

Petites actus sur le vote électronique (par ordinateurs de vote ou par Internet) (2)

Cette petite sélection d'actualités sur le sujet permet de revenir sur divers articles autour du vote électronique (par ordinateurs de vote ou par Internet). Dans la seconde partie de la dépêche, il sera notamment question de votes modifiés, de patchs de la dernière minute, de mauvais design, de conflit d'intérêt, de vote par courriel/fax, de contentieux électoral et des questions écrites parlementaires et sénatoriales. Revue de presse. Internet-based and open source: How e-voting works around the globe. I live in one of the most wired parts of the United States—the San Francisco Bay Area—but for the presidential election, I’ve already voted by mail.

Internet-based and open source: How e-voting works around the globe

Machines à voter : recette pour une fraude électorale parfaite. Par Antonio Fischetti, paru dans Charlie Hebdo n°756 du 13 décembre 2006.

Machines à voter : recette pour une fraude électorale parfaite

Dessins : Honoré. Pour la présidentielle de 2007, plus d'un million de Français voteront sur des ordinateurs. Les machines à voter sont une porte ouverte à la fraude indétectable par Frederik informaticien. 9 mars 2008, par Frederik B. Une machine à voter est un ordinateur exécutant un programme dont personne ne peut vérifier l’honnêteté car il est couvert par le secret industriel. Si la machine a été programmée pour devenir malhonnête « sur demande » puis effacer toute trace de ce changement de comportement, personne ne pourra ni s’en rendre compte, ni en apporter la preuve devant les tribunaux puisque tout est dématérialisé. Machines à voix. Les machines à voter bégayent entre les mains des rayons cosmiques et des hackers. À l’occasion des élections françaises, un petit tour d’horizon sur une technologie qui laisse perplexe : la machine à voter.

Mais d’abord, de l’art ! Les machines à voter lavent plus blanc - High-tech. L'association basée à Bruxelles, l'Observatoire du vote, qui se veut un institut de recherche indépendant sur le vote électronique, a étudié les différences entre le vote par machine et par urne lors des dernières élections européennes en France. MACHINE A VOTER égal à 1 million. Machines à voter, machines à frauder ! Le scrutin présidentiel est truqué… Chronique d'une fraude annoncée. La démocratie est aujourd'hui considérée comme un acquis inaliénable dans les pays occidentaux. A tel point que l'inconscient collectif refoule toute une série d’événements qui nous démontrent que nos démocraties, aussi imparfaites soient elles, sont en danger.

Une tricherie lors de l'élection présidentielle française ne peut pas être exclue d'un revers de main. Il est possible que le candidat de l'austérité l'emporte de manière non-démocratique. En effet, 2,5 Millions d'électeurs s'apprêtent à voter électroniquement. Or, les machines à votes sont très facilement piratables, et la différence de voix très importante en 2007 entre Sarközy et Royal ne représentait que 2,200 Millions de voix.

I/ Rappel de la Fraude aux USA en 2000 Ainsi, il semblerait que tout le monde ait complètement oublié qu'il y a 10 ans de cela, les Etats-Unis d'Amérique connaissait un coup d'Etat. Vol au-dessus d'un nid de cocus. A quelques jours du premier tour, alors que l’élu du PS est donné gagnant dans les sondages, il reste une possibilité qui pourrait faire basculer le vote : la fraude. En effet, la fraude n’est pas l’apanage de la Russie, ou d’autres républiques bananières puisque dans notre pays, c’est régulièrement que des votes sont invalidés, particulièrement en Corse, dans les départements d’outre-mer, mais aussi en Bretagne, et dans certaines villes du Midi, ainsi que l’écrit dans son livre « la mesure des fraudes électorales », Nathalie Dompnier. lien Au Cameroun, une mascarade électorale a été dénoncée, au Tchad, ce n’est guère mieux, tout comme au Togo, au Burundi, au Congo (avec les félicitations du gouvernement Sarközi) et ailleurs, (lien), mais en France nous sommes aussi assez performant dans ce domaine.

Mais la fraude qui pourrait poser le plus de problème est liée au vote électronique. Machines à voter : recette pour une fraude électorale parfaite. Si je dis de Rop Gonggrijp qu’il est informaticien, vous allez imaginer un expert en blouse blanche. Si je le qualifie de fabricant de téléphones, vous pensez à obscur technicien. Si je le présente comme un hacker surdoué, c’est une sorte de boutonneux à lunettes qui apparaît. Et si je le traite de jeune militant politique alternatif, ça en fait un trublion anar.