background preloader

Les liens de la semaine (28 avril)

Facebook Twitter

L’emballement médiatique à l’ère de Twitter : toujours plus sur toujours moins de sujets. 1921 - La destruction du Tunnel des Batignolles. Publihebdos (Ouest-France) lance un hebdomadaire gratuit à Brest - Actu France en continu. « Mon vote Le Pen ? Une mise en garde pour Hollande  "On a essayé la droite, la gauche, il faut essayer l'extrême droite.

« Mon vote Le Pen ? Une mise en garde pour Hollande 

Et on verra après.. " Dimanche, dans le secret de l'isoloir, sur le clavier de la machine à voter électronique, Marcel, 57 ans, a appuyé sur la touche n°2, celle de Marine Le Pen. A Saint-Pol-sur-Mer, 3243 autres électeurs ont fait le même choix et à 18 h45, quand les résultats sont tombés, la candidate frontiste s'est retrouvée en deuxième position(30,51%), 229 voix derrière le candidat PS (32,67%). Marcel, 57 ans, en pré-retraite amiante depuis bientôt quatre ans. © Louise Allavoine Ce score, Marcel le voit comme "un avertissement aux politiques, pour leur foutre la trouille".

En pré-retraite amiante depuis bientôt quatre ans, Marcel, 57 ans, a travaillé pendant trente-sept ans comme tourneur-fraiseur-ajusteur. Son amertume, elle s'adresse aussi à la classe politique dans son ensemble : les ministres, les députés, les sénateurs "qui touchent une subvention à vie même quand ils ne sont plus élus. Nominees - Data Journalism Awards. iPad : Lagardère bascule dans le Newsstand d'Apple. Facebook  : le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dollars au premier trimestre. Presse quotidienne régionale : Non au journal unique du Crédit Mutuel ! (SNJ)

Depuis la fin 2009, la presse de l’Est de la France est sous la coupe du Crédit mutuel [1].

Presse quotidienne régionale : Non au journal unique du Crédit Mutuel ! (SNJ)

Le communiqué du SNJ que nous reproduisons ci-dessous alerte sur les conséquences de cette prise de pouvoir (Acrimed) Pas d'effet MegaUpload sur les ventes de VOD ? Au début du mois de mars, l'Hadopi avait publié une note d'information qui affirmait que la fermeture de l'empire MegaUpload avait bénéficié aux offres légales de vidéo à la demande.

Pas d'effet MegaUpload sur les ventes de VOD ?

Elle assurait ainsi à partir d'un échantillon de 50 sites que l'audience des sites de VOD et de catch-up TV en France avait augmenté de 25,7 %, ce que nous avions immédiatement nuancé. "La question est de savoir si cette visite est un épiphénomène ou si elle va s'inscrire dans la durée... et se traduire aussi par des achats ou des abonnements", avions-nous notamment prévenu. Medical Reviews of House. Mödern cøuple - ARTE.

Le meilleur du pire des dépenses de l’Elysée. OWNI a dessiné un quinquennat d'explosion des dépenses de l’Élysée, à partir du dernier livre de René Dosière L'argent de l’État : augmentation faramineuse des dépenses de communication et de déplacements, salaires qui ne connaissent pas la crise, etc.

Le meilleur du pire des dépenses de l’Elysée

Une infographie très bling bling. France Télévisions continue à innover sur HbbTV. Début avril 2012, France Télévisions a continué sa course en avant dans l’interactivité en lançant une application HbbTV dédiée à l’émission “C dans l’Air” d’Yves Calvi diffusée quotidiennement sur France 5.

France Télévisions continue à innover sur HbbTV

Cette application illustre bien le potentiel d’HbbTV pour compléter les programmes en direct. Dans cet article, nous allons rentrer dans le détail des fonctionnalités interactives de cette émission et lever le voile sur la manière dont elle est réalisée en faisant un petit tour dans son studio et sa régie. Nous traiterons au passage de quelques autres nouveautés dans l’interactivité autour de chaînes comme TF1 et Arte.

Comment ça marche ? Presse régionale: sur Google Actualités, faites la différence sur l’actu locale ! La Presse Régionale, par la diversité et la qualité de son contenu, a un vrai intérêt sur Google bien sûr, mais notamment sur Google Actualités.

Presse régionale: sur Google Actualités, faites la différence sur l’actu locale !

Les acteurs régionaux qui produisent des contenus nationaux, internationaux mais aussi locaux peuvent bénéficier de fonctionnalités permettant de mettre en évidence leurs articles. La mairie de New York met en ligne un trésor de photographies. En direct : les coulisses médiatiques de la soirée électorale - L'actu Médias / Net. Médias & Publicité : France 3 songe à renforcer son ancrage régional. France Télévisions planche sur un nouveau schéma de gouvernance pour la chaînedes régions.

Médias & Publicité : France 3 songe à renforcer son ancrage régional

Le but est d'assurer sa légitimité de service public. C'est le grand chantier de France Télévisions et tout l'enjeu du quinquennat de son président, Rémy Pflimlin. France 3, la chaîne des régions, doit être réformée. Au plus haut niveau du groupe comme de la chaîne, les états-majors planchent sur un nouveau schéma. Rémy Pflimlin ne s'en est pas caché en annonçant vendredi dernier dans une interview au Monde qu'il entendait «après la rentrée, transformer France 3 et proposer un projet qui permettra d'installer plus fortement encore la chaîne dans la proximité».

L'une des solutions à l'étude serait la création d'une douzaine de grandes filiales régionales permettant de faire entrer des conseils régionaux pour qu'ils participent à la gouvernance et au financement de ces chaînes régionales. La Bibliothèque nationale de France sauvegarde le web électoral de 2012. Audiences historiques pour les sites de la RTBF et du Soir. High-Tech : Presse en ligne : Google arrête les frais. Le groupe ferme One Pass, sa solution de micropaiement pour éditeurs.

High-Tech : Presse en ligne : Google arrête les frais

Ce devait être la réponse de Google à Apple, ou, du moins, une précieuse alternative pour les éditeurs de presse en ligne. Mais, faute de résultats et d'intérêt stratégique pour le géant de la recherche sur Internet, Google a fermé sa plate-forme de micropaiement One Pass, a-t-il annoncé vendredi. Lors du lancement de One Pass en février 2011, Google avait promis un service qui permettait «aux éditeurs de conserver une relation directe avec leurs clients» et de «fixer leurs propres prix et conditions pour leurs contenus numériques». Grâce à un identifiant unique et un mot de passe, les utilisateurs pouvaient ensuite consulter ces contenus depuis une tablette, un smartphone ou sur un site Web. Autre atout: Google ne prélevait que 10% des transactions, contre 30% ponctionnés par Apple. Mais, un an plus tard, le ton a changé chez le groupe de Mountain View. Bientôt des sondages » Les frères Siegel lancent «We Demain»

French Use Twitter to Share Early Election Results.