background preloader

Langues par type

Facebook Twitter

Indice de fusion. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Indice de fusion

L'indice de fusion est utilisé en linguistique comme critère de classification typologique d'une langue, en fonction de la facilité de segmentation des mots en leurs morphèmes constitutifs. On l'utilise généralement en combinaison avec l’indice de synthèse. On distingue classiquement les langues fusionnelles (ou flexionnelles) des langues agglutinantes selon la façon dont les morphèmes s'assemblent dans les mots : dans les langues agglutinantes, les mots sont construits par simple concaténation de plusieurs morphèmes.dans les langues flexionnelles, les mots peuvent subir des déformations telles que les morphèmes ne sont plus reconnaissables individuellement.

L'indice de fusion n'a pas de signification pour les langues isolantes, puisque chaque mot y est constitué d'un morphème unique. Par exemple, « je suis beau » se traduit par güzelim (güzel-im), « tu es beau » par güzelsin (güzel-sin), et « vous êtes beaux » par güzelsiniz (güzel-sin-iz). Indice de synthèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Indice de synthèse

L'indice de synthèse est utilisé en linguistique comme critère de classification typologique d'une langue, en fonction du nombre de morphèmes par mot. On l'utilise généralement en combinaison avec l'indice de fusion. dans les langues isolantes, les mots sont toujours composés d'un morphème unique,dans les langues agglutinantes et fusionnelles, les mots sont généralement construits par concaténation de plusieurs morphèmes, le mot résultant pouvant subir une déformation dans le cas des langues fusionnelles.

Cet indice permet de situer une langue en fonction du degré de regroupement des morphèmes, entre l'indice le plus faible pour les langues isolantes, et l'indice le plus fort pour les langues polysynthétiques dans lesquelles une phrase peut être constituée d'un mot unique. Le vietnamien, langue isolante, possède l'indice de synthèse minimum. Par exemple, "je mangerai du poisson" se traduit par : tôi sẽ ăn cá moi [futur] manger poisson. Typologie morphologique des langues. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Typologie morphologique des langues

L'échelle correspondante n'est pas absolue, mais continue et relative. Bien qu'il soit difficile de classifier une langue comme purement analytique ou synthétique, il est possible de dire qu'elle est par exemple plus synthétique que le chinois mais moins que le coréen. La typologie morphologique dans le monde réel[modifier | modifier le code] Chacun des types définis ci-dessous constitue une modélisation. Aucun d'eux n'existe sous une forme pure dans la réalité. Les différents groupes de typologie morphologique[modifier | modifier le code] Il existe 2 grands groupes de typologie morphologique : les langues isolantes (dites aussi analytiques) et les langues flexionnelles (qui se subdivisent en plusieurs sous-groupes).

La distinction entre les 2 groupes est fondée sur la possibilité pour un mot de subir des modifications morphologiques : Langue flexionnelle. Langue agglutinante. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Langue agglutinante

Une langue agglutinante est, en typologie morphologique, une langue dans laquelle les traits grammaticaux sont marqués par l'assemblage d'éléments basiques ou morphèmes, chaque morphème correspondant à un trait et chaque trait étant noté par un morphème (dont la forme est quasiment invariable). Les langues agglutinantes forment un sous-groupe des langues flexionnelles. Le terme de langue agglutinante a été créé en 1836 par le linguiste allemand Wilhelm von Humboldt. Il est formé à partir du verbe latin agglutinare, signifiant « coller ensemble ». Langue synthétique.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Langue synthétique

Une langue synthétique (appelé aussi fusionnelle) est, en typologie morphologique, une langue se définissant par la combinaison de morphèmes langagiers. Langue polysynthétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Langue polysynthétique

Une langue polysynthétique est, en typologie morphologique, une langue hautement synthétique, dans laquelle chaque mot est composé de nombreux morphèmes. Les mots de ces langues sont souvent très longs ; ils peuvent même correspondre à des phrases entières dans d'autres langues moins synthétiques. Distribution géographique[modifier | modifier le code] Les langues polysynthétiques sont apparues dans de nombreuses régions du monde : Cependant, la définition des langues polysynthétiques étant encore controversée, certaines de ces langues sont parfois considérées comme simplement agglutinantes et non polysynthétiques.

Exemples[modifier | modifier le code] Langue Inuit :"Angyaghillangyugtug" qui signifie : Il veut acheter un grand bateau. angya = bateau , ghilla = grand , ng = acquérir , yug = volonté , tug = 3e personne du singulier. Langue isolante. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Langue isolante

Une langue isolante est en typologie morphologique une langue qui est extrêmement analytique, c'est-à-dire où tous les mots restent invariables quelle que soit leur fonction syntaxique. Typologie des langues. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Typologie des langues

La typologie des langues est une méthode de classification des langues en fonction de plusieurs critères grammaticaux et linguistiques et non en fonction de leurs familles génétiques. Par ailleurs, s'il existe quelque 5 000 langues parlées dans le monde, on ne peut distinguer 5 000 systèmes différents. Il existe des schémas communs à des langues X ou Y qui n'ont pourtant pas de liens génétiques ni historiques.