background preloader

Open data

Facebook Twitter

Open Data : l’accompagnement des collectivités territoriales se précise. Afin de préparer la mise en œuvre du volet « Open Data » de la loi Numérique dans les collectivités territoriales, le gouvernement compte s’appuyer sur un rapport qui lui a été remis hier.

Open Data : l’accompagnement des collectivités territoriales se précise

Un « socle commun de données » pourrait ainsi voir le jour, ainsi que différentes mesures d’accompagnement – notamment sur la formation des fonctionnaires. Les pouvoirs publics réussiront-ils à faire oublier l’échec de la loi NOTRe, dont les dispositions ont finalement été abrogées par la loi Numérique, un an à peine après leur entrée en vigueur ?

Le gouvernement semble en tout cas avoir retenu la leçon. Axelle Lemaire, la secrétaire d’État au Numérique, s’est vu remettre lundi 17 octobre le rapport qu’elle avait sollicité au début de l’été à l’association Open Data France. Le bilan dressé par ce collectif de collectivités territoriales, considérées comme pionnières en matière d’ouverture des données publiques, n’est guère reluisant. 13 cours en ligne gratuits sur l’Open Data. Belle initiative du Portail européen des données qui propose depuis mars 2016, une série de 13 cours en ligne d’autoformation sur l’Open Data (données ouvertes) : Programme e-learning du Portail Européen des Données, une séquence de formation ouverte et à distance (FOAD) lancée dans le cadre de l’Open Data Day le 5 mars 2016.

13 cours en ligne gratuits sur l’Open Data

Ces 13 modules en ligne en accès libre permettent d’appréhender les différentes facettes de l’Open Data via des textes informatifs, des infographies, des vidéos, des images et des QCM récapitulatifs. Les différents cours peuvent être suivis étape par étape ou indépendamment les uns des autres. Ces modules proposent aussi la découverte d’outils et d’une méthodologie éprouvée. Open Data : la CNIL prépare un pack de conformité à destination des acteurs publics. Alors que la future « Loi Numérique » va obliger de nombreux acteurs publics à mettre en ligne davantage de données publiques, la CNIL va lancer une concertation afin d’élaborer, si possible avant la fin de l’année, un « pack de conformité » (sorte de guide de bonnes pratiques).

Open Data : la CNIL prépare un pack de conformité à destination des acteurs publics

Le projet de loi Lemaire n’est pas encore définitivement adopté (ce devrait être le cas après un ultime vote du Sénat, le 27 septembre prochain) que la Commission nationale de l’informatique et des libertés prépare déjà sa mise en œuvre. Qui veut la peau de l'open data ? Une brève histoire de l'Open Data. La donnée connaît aujourd’hui un regain d’intérêt, qu’il s’agisse de l’open data ou des big data.

Une brève histoire de l'Open Data

Il convient de distinguer les deux sujets, même s’ils partagent un objet commun, la donnée. Les big data s’intéressent plus particulièrement aux potentialités offertes par l’exploitation d’un volume de données en croissance exponentielle. Dans l’open data, la création de valeur passe davantage par le partage de ces données, leur mise à disposition de tiers que par un effet volume. Une donnée ouverte répond à un ensemble de critères techniques, économiques et juridiques : elle doit être accessible gratuitement et librement en ligne, dans un format qui en permet la réutilisation. Petit Lexique de l’Open Data. Données publiques / Open Data. Communication publique et technologies innovantes.

L’avenir de la réutilisation des données publiques. En préfiguration de Lift avait lieu l’Open Data Garage, une journée d’ateliers et de conférences qui a permis de faire le point sur les initiatives open data françaises.

L’avenir de la réutilisation des données publiques

Retour sur cette journée via ses contributions les plus éclairantes. « Trop souvent, le savoir c’est le pouvoir et les élus pensent que le pouvoir ne se partage pas », estime Christophe Castaner, vice-président de la région PACA et maire de Forcalquier en introduction de cette journée. « Il est important de porter le discours politique comme quoi l’information est un droit, un service public. On sait que la libération des données publiques concourt directement à l’attractivité d’un territoire, à sa capacité d’innovation. C’est pour cela que nous devons assurer l’exemplarité et engager un chantier pour que l’institution régionale applique à elle-même ces principes. Un monde de données réutilisables Les données sont partout. Quel impact économique ? OpenData, tendance de fond pour les SI des collectivités ? Ce qui émerge comme une tendance forte pour les SI gouvernementaux et des collectivités locales est l’Open Data.

OpenData, tendance de fond pour les SI des collectivités ?

Un «Forum européen sur l'open data» s'est même déjà tenu en France à Rennes, ville pionnière pour l'initiation de ce mouvement, le 29 novembre 2010. Mais Bordeaux, Montpellier, Marseille et Paris pour ne citer qu'elles, ont aussi des projets, ouvrent des plateformes avec les premières données, ce qui démontre le dynamisme de la France sur ce sujet s'engouffrer dans une politique européenne datant de 2005. Mais de quoi parle-t-on ? L'open data est le terme utilisé quand l’Etat à la volonté d’ouvrir au public les données de l’administration ; et de passer d’une logique où le gouvernement protège ses données à une logique de diffusion massive. Ce mouvement a été initié dans des pays anglo-saxons : Australie, États-Unis ( et Royaume Unis quand David Cameron a ouvert un portail après son élection ( Aujourd'hui on en est encore au stade des premiers projets.