background preloader

Jardins sur les toits

Facebook Twitter

Culti-vert - La ligne verte: Toit vert. #COP21 - À Montréal, on cultive sur les toits. De jeunes plants de vigne poussent sous une serre Lufa, à Laval (Canada) ©Lufa farms À Montréal, la deuxième plus grande ville du Canada, les salades, les tomates et les poivrons ne parcourent que quelques kilomètres avant d’arriver dans l’assiette.

#COP21 - À Montréal, on cultive sur les toits

Et pour cause : ils poussent sous de grandes serres, situées sur les toits de deux immeubles de la ville et de sa périphérie. Ces serres Lufa (du nom des courges que cultivait le créateur sur son toit) sont un remède au manque d’espace urbain. Elles permettent d’avoir une production toute l’année. Si elles doivent être chauffées, les serres profitent déjà de la chaleur de l’immeuble, ce qui réduit la dépense d’énergie.

Lorsque la température baisse trop – en février 2015, Montréal a connu une température moyenne de -15 °C -, des rideaux thermiques protègent les cultures. Vue aérienne de la serre Ahunstic, en hiver ©Lufa farms. Murs maraîchers et toits fruitiers : les immeubles se muent en exploitations agricoles - Environnement. Les toits de Brooklyn produisent déjà plusieurs centaines de tonnes de fruits et légumes frais chaque année.

Murs maraîchers et toits fruitiers : les immeubles se muent en exploitations agricoles - Environnement

L’agence d’architecture Spark propose d’aller plus loin avec un concept d’immeuble maraîcher, dont l’entretien et les récoltes offriraient un emploi agricole à plus de 100 de ses occupants. 200 m² sur le Centre Robert Doisneau dans le 18ème arrondissement, 600 m² sur l’Hotel Pullman du 15ème arrondissement, tomates, poireaux et salades poussent au-dessus de la tête des Parisiens sans que ces derniers ne s’en aperçoivent. Le maître d’œuvre de ces potagers urbains est l’entreprise Topager. Comme son nom l’indique, elle propose aux maîtres d’ouvrage d’implanter un toit de légumes couvert par une garantie décennale. Encore anecdotique aujourd’hui, la production de légumes et fruits sur les immeubles pourrait bien, demain, se retrouver dans les supermarchés parisiens. Un jardin alimentaire sur le toit: le guide.

Le rêve continue... Une deuxième ferme sur un toit. A Farm Grows in Brooklyn—on the Roof. Mark J.

A Farm Grows in Brooklyn—on the Roof

Miller This story is part of National Geographic‘s special eight-month “Future of Food” series. For most urban dwellers, visiting a working farm requires a journey into the countryside. But in a growing number of world capitals, a farm is just a short elevator ride away—on the roof. This Modular Urban Farm To Pop Up On Vacant Lots, And Then Move On. Using a simple modular system built from milk crates, a new Toronto nonprofit plans to convert vacant city lots into instantly mobile urban farms that can supply neighborhoods with local produce.

This Modular Urban Farm To Pop Up On Vacant Lots, And Then Move On

“We both live in downtown Toronto and kept seeing vacant lots--some places that have been empty for five years,” says Rachel Kimel, who cofounded The Bowery Project with Deena DelZotto. “The idea started organically: What would it take to grow food there?” L’agriculture urbaine, c’est parti ! Des chantiers très réjouissants se préparent dans le 20e à l’initiative de Veni Verdi.

L’agriculture urbaine, c’est parti !

Les projets sont verts et beaux et il y aura besoin de bras, de doigts, de gouaille, de sourires, d’yeux brillants et d’autres trucs que vous avez et dont je n’ai pas idée. Topager. Uncommon ground : le premier jardin sur le toit certifié bio aux États-Unis. Opinions - Mai 2013 - Il faut cultiver notre jardin urbain (5/6) Rencontre avec Nicolas Bel, le jardinier des toits de Paris. Un jardin suspendu sur la promenade plantée, PARIS, Groupe PariBioTop - Realisation. Vision d'ensemble © Groupe PariBioTop - DR 0 vidéo(s) 19 photo(s) Descriptif Réalisation d'un Jardin public de 3000 m2 en relation avec la coulée verte sur le Viaduc des Arts, avec en-dessous un parc de stationnement sur 7 niveaux enterrés, d'une capacité de 450 places.

Un jardin suspendu sur la promenade plantée, PARIS, Groupe PariBioTop - Realisation

Parti Architectural L'opération Hector Malot, près de la gare de Lyon, constitue une composante paysagère forte de la promenade plantée qui relie Bastille au Bois de Vincennes. Agriculture sur les toits : une solution innovante pour cultiver en pleine ville. L'association Potager sur les toits a investi le toit de l'école AgroParisTech en plein cœur de Paris. 600 mètres carrés transformés en jardin expérimental dans lequel poussent toutes sortes de légumes.

Agriculture sur les toits : une solution innovante pour cultiver en pleine ville

Agriculture sur les toits : une solution innovante pour cultiver en pleine ville. Uncommon ground : le premier jardin sur le toit certifié bio aux États-Unis. The Impact of Urban Farming in New York City. Imagine a rooftop garden lush with salad greens and fresh vegetables.

The Impact of Urban Farming in New York City

Picture a quaint patio garden growing bay-leaf, lemon-verbena and lime-basil herbs. Urban farming is a sustainability movement that is giving new purpose to rooftops, patios and unused space. The beauty of urban farming is that it not only produces an abundance of organic, locally grown food, but also has a social, economic and communal impact. Urban farming has the potential to become a global green evolution, improving the economy, sustainability and health of our urban communities. From North Minneapolis and Milwaukee to Cairo and Montreal, urban farms and gardens are sprouting up as a solution to maximize the use of natural resources such as solar energy, advocating healthy lifestyles and even teaching job skills.

It doesn’t matter how large or small your rooftop farm or patio garden is, urbanized agriculture positively affects metropolitan areas with stimulated economic growth and better food quality. Lopins de terre… à domicile. Le manque de diffusion de l’agriculture urbaine semble provenir du manque d’opportunités pour cultiver.

Lopins de terre… à domicile

L’espace manque. En effet, peu de terrains sont prévus à cet effet, à moins, pour un particulier, d'avoir un jardin. Deux options s’offrent au citoyen motivé : s’investir dans l’un des rares jardins urbains ou faire de la culture hors-sol chez soi. Agriculture sur les toits : une solution innovante pour cultiver en pleine ville. Émergence de potagers sur les toits à Pékin et Hong Kong. (vidéo) Des consommateurs chinois, de plus en plus méfiants quant à la qualité des aliments, se mettent à l’auto-production en cultivant leurs propres légumes sur les toits, balcons et parcelles libres.

Émergence de potagers sur les toits à Pékin et Hong Kong

Dans la ville surpeuplée de Hong Kong, 90% de la nourriture sont importés. Faute de visibilité sur la provenance d’une grande partie de cette nourriture, la qualité des aliments devient une préoccupation de plus en plus importante pour les habitants. Le New York Times a ainsi relaté en octobre: Des millions de consommateurs à Hong Kong sont de plus en plus préoccupés par la qualité et l’innocuité des fruits, légumes, viandes et aliments transformés en provenance de la Chine continentale. Entreprises: un guide pour verdir vos toits.